Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 16:56

S'il est un sujet imporatnt,caricaturé,instrumentalisé et pas vraiment sexy ,c'est bien celui des logemesnt sociaux,c'est encore moins la saison d'en parler,alors que la température remonte  et que la préoccuppation est plus a 'huile solaire et a l'huile d'olive des barbecues.

Une réunion des maires de communauté de communes et des services de l'état a été particulièrement occppée par ce sujet et je mesuis dit qu'entre l'image de ce dossier et sa réalité ,il y avait des fossés énormes.

tout d'abord,vous avouer que le terme "logements sociaux" me semble ringard,désuet,diviseur,je préférerais "logements abordables" ou "coup de pouce" comme nous avons fait a Janvry.

ensuite,nous entendons tous que nous manquons de logements sociaux et là,le probméme commence,les services de l'état nous confirment que 75% de la population est éligible aux logements sociaux...Nous n'en manquerons donc plus ,lorsque 75% des logements de nos communes seront des logements... publics ,ceci me rappelle étrangement un urbanisme qui n'a pas fait ses preuves derrière le rideau de fer.

Ainsi,il me semble évident que les critères d'attribution sont trop larges et surtout  ,comme je l'écris depuis 20 ans,qu'il est inadmissible que des gens qui ont vu leur situation financière évoluer confortablement, le nombre de leurs enfants quitter le domicile continuent a bénéficier de logements attendus par d'autres.

S'il est considéré comme cruel de demander a des gens de quitter le logement où ils ont passé une partie de leur vie ,alors il faut leur vendre et avec ces sommes en reconstruire d'autres.

L'aide des collectivites pour le logement ne peut pas conduire a permettre a des gens dont les revenus sont confortables de bénéficier de loyers bas et d'appartemenst parfois surdimensionnés.

Ceci semble une évidence,mais est toujours resté "lettre morte" d'autant plus que les "bailleurs sociaux" adorent ces locataires sans histoire,et qui payent rubis sur l'ongle.

autre point de curiosité,un logement social n'est pas considéré en tant que tel si il n'a pas suivi le long cheminement de financements complexes et les validations des uns et des autres.

Autrement dit sur la commune de janvry ,où il existe six logements a prix modiques ,de l'ordre de 240 euros pour 55M2,ce "parc" n'a aucun existence légale et n'est pas reconnu en tant que tel.soit il y a eu des financements d'état et des procédures et cela est intégré soit cela ne rentre pas dans le chiffres .

Plus curieux sur limours ,les logements de lar(ésidence pour eprsonnes agées rentrent dans le nombre de logements sociaux de la commune mais pas ceux de la reisdence pour personnes agées de briis sous forges...Quand vous interpellez les autorités sur ces "curiosités" les regards se ferment et le silence s'installe.

Ceci n'est pas neutre ,car l'état demande,exige une production de ce genre de logements,les collectivités voient leurs aidesproportionnées a leur nombre.

Autre curiosité,des villes qui bénficient d'aides très importantes grace au grand nombre de logements sociaux sur leur territoire ,et puis ,a bien y regarder ,est il normal que les logements du ministère du budget ou de l'intérieur pour leurs fonctionnaires soient considérés comme des logemenst sociaux, ?

je crois qu'ils sont plus de 600 dans ce cas dans une commune comme Viry chatillon 

 

Enfin,j'aimerai partager avce vous un exemple concret : lorsque nous avosn acheté le site de tdf aux molieres ,j'avais proposé que le petit immeuble collectif a l'entrée soit transformé en logements

20120702_095224.jpg

je passe sur les péripéties qui ont conduit a perdre 10 ans,du fait de problémes d'egos d'elu qui disent en même temps que le logement social c'est urgent pour arriver au cas concret

lorsque'avec des opérationnels du logement social ,nous avons visité le batiment,plusierus questions se sont posées

quid des transports en commun et des services publics ?

question essentielle ,non pas posée par des élus qui se réfugieraient derrière ce prétexte pour ne rien faire mais de gens confrontés,quotidennement ,a la problématique

Leur choix est clair,un site qui n'est pas bien desservi n'est pas envisageable,ce qui condamne la plupart de nos petites communes,je dois vous dire mon soulagement d'entendre cela de la bouche de personnes non suspectes ,car j'ai trop entendu et lu instrumentalisé par les tenants d'une morale donneuse de lecon,l'idée que les petits villages ne voulaient rien faire.

en fait ,non seulement les opérateurs considérenet que ce serait une erreur mais que cela mettrrait les eprsonnes dans un e difficulté plus grande encore,c'est pourquoi ,des 1994,j'ai préconisé l'intercommunalisation de ce type de logements 

deuxième étrangeté,la durée de réalisation d'un projet de cet ordre ;:l'opérateur en question m'annonce que raisonnablement,il faudra ..      4 ans !

Une vraie question ,là encore ,sur nos capacités de réactivité et de réalisation par rapport "a la vraie vie" .

Comment ne pas s'interroger sur le,parcours d'obstacles des procédures qui nous créent que des horzons si lointains ?

 comment ne pas s'interroger sur la maison voisine ,en ruines, réhabilitée et divisée en quatre appartements ,en moins de 6 mois, par un particulier ?

 

Enfin ,derrière cette jungle complexe et rébarbative ,il y a des urgences ,celle des logements très sociaux,des logements d'urgence,de la réponse a faire tout de suite,pour éviter les marchands de sommeil,c'est celle-là qui,a mes yeux ,doit concentrer notre attention

comme il me parait difficile que les communes qui se mobilisent sur de tels sujets ne soient pas celles qui,dans des critères transparents,attribuent les logements.

désolé de ce billet,long et pénible mais j'ai tellement la sensation qu'un peu de bons sens  permettrait de travailler plus juste,plus humain,plus efficace,

j'ai tellement la sensation d'un carcan phénoménal et d'un systéme que certains se sont approptriés a des fins peu louables que j'avais envie de vous en parler.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Colocations, Chambres à Louer Marseille 17/12/2015 14:27

Bonjour,
Je viens d’arriver sur votre blog un peu par hasard, et il semblerait que vos lecteurs/lectrices de Bordeaux puissent être intéressés par Colocation 40 ans+, qui permet aux personnes vivant seules de se retrouver, en vue de vivre à plusieurs, sous un même toit en colocation.
Plusieurs rubriques sont proposées :
* trouver une chambre à louer contre services
* créer une colocation dans un logement vide
* vivre en colocation entre homosexuels
* vivre en colocation entre seniors uniquement
* vivre en colocation entre adultes de plus de 40 ans
* proposer une chambre en colocation pour une nuit, une semaine, un mois ou plus.
* choisir ses futurs colocataires, en fonction de leurs âges, de leurs sexes ou de leurs revenus...
Le dépôt d'une annonce est gratuit.
A bientôt.
Cordialement
P. Lelal

lucien 28/07/2012 11:08

vaste sujet que celui des logements sociaux. Moi qui ne suis pas élu, j'ai essayé d'en trouver une définition claire .. peine perdue. Si vous avez un texte de référence je suis preneur.
Je suis scandalisé par tous ces gens (pas tous) qui demeurent à vie dans leur grand logement devenu vide. Ils ont meme parfois des résidences secondaires ... sans parler des couples qui divorcent
et du coup obtiennent 2 appartements (grand) pour pouvoir recevoir les enfants ...
Vous indiquez que l'attribution par les communes se fait dans la transparence. Si c'est le cas chez vous , bravo.Sincèrement. Ce n'est pas le cas partout. Trop souvent c'est le maire, tout seul
dans son coin qui décide, sans meme que le CCAS soit informé. Impossible de ne pas penser que ce n'est que du clientélisme, et non du social ..

dupea 27/07/2012 21:43

Une précision : c'est pas moi qui le dit, c'est un journaliste. U-n j-o-u-r-n-a-l-i-s-t-e.

andré B. 27/07/2012 15:41

les grands bourgeois peuvent faire du bon boulot, tout le monde, du reste, celui qui a une queue de cheval, même s,il l'a coupée. est ce que l'on peut en France arrêter d'enfermer les gens dans des
boîtes ? du reste moi NKM je serai heureux qu'elle représente la France, aussi belle Marianne qu'elle soit ! gros jaloux, faut pas envier la femme du voisin, on a la femme qu'on mérite, gros Nanar.

dupea 26/07/2012 13:04

Lu ce matin dans le journal l'échange suivant.

NKM, bobo ? Invitée de France 2 ce 26 juillet, la députée-maire de Longjumeau, candidate pour prendre la tête de l'UMP n'a pas apprécié le qualificatif. Le journaliste lui demande:

Vous avez une image de grande bourgeoise, un peu distanciée, bobo écolo ... Est-ce que tout cela est très compatible avec les aspirations du militant UMP qui va voter?

La salve ne passe pas, NKM réplique:


Je pourrais vous parler de votre image, on aurait des débats intéressants sur le sujet.

Moi vous savez, je suis maire d’une ville populaire, 22 000 habitants, Longjumeau, la grande couronne ... Quand vous voulez, on va prendre un café, vous me direz en revenant si avec mes plus de 30%
de logements sociaux, mes quinze cafés, ma vie diurne et nocturne, chaleureuse, populaire et parfois compliquée, vous trouvez que c’est … comment vous dites ? Bobo ?!

Souvent ceux qui disent ça et qui jettent ces anathèmes vivent en plein cœur de Paris et n’ont jamais mis les pieds dans une banlieue comme la mienne !