Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 20:34

voilà une bien longue histoire et qui en lassera certains,j'en ferai donc qu_elques épisodes ,si le temps le permet.

j'ai été élu maire en mars 1989,pour la première fois,au printemps,on me contacte ,parce que ,là bas ,loin en roumanie ,un dictateur nicolas ceaucescu,a décidé de raser des milliers de villages ,de regrouper les populations dans des "blocs" pour gagner de la surface agricole....

 

au niveau de la communauté européenne ,on propose aux communes d'"adopter" un village et de "harceler" l'ambassade de roumanie pour dire notre attachement a son intégrité

C'est ainsi que le petit village de bondréa nous a été "attribué",impossible de le trouver sur une carte ,nous savions juste qu'il se situait sur une petite route entre pitesti et craiova.

pendant des mois ,pas de contacts et seulement des délibérations de principe du conseil municipal,jusqu'aux évenement de decembre 1989 en roumanie et la chute du dictateur qui nous a tous scotchés devant les écrans de télévision 

 

je me souviendrais toujours de cette conseillère municipale me disant "et maintenant qu'est ce qu'on fait ? ",et de cette évidence que le temps était a l'"action

je me souviendrais de ce 25 decembre avec mes deux doigts tapant sur la machine a écrire électrique de la mairie,pour inviter les habitants a une collecte de vêtements etd 'aliments,avec l'idée "d'y aller"

je me souviendrais de mon télégramme envoyé a l'aveugle a bondréa ,pour leur demander quels étaient leurs besoins et de la réponse "l'essentiel,nous venons de l'obtenir la liberté"

 

le tract mal tapé ,mal tiré a eu des effets immenses et inespérés,une foule d'habitants s'est présentée en mairie avec des victuailles ,du  matériel,des idées ,des vêtements,c'est parti en arborescence ,des communes voisines comme gometz ,les molieres s'y sont attelés aussi et les volumes ont commencé a gonfler : matériel médical, imprimerie,tonnes de vêtements et d'aliments,qu'il a fallu trier répertorier

la course pour trouver un semi remorque ,un camion,d'obtenir des bons d'essence,les péages gratuits,la logistique d'une équipe prête a partir dans l'inconnu en pleine autonomie dans un pays en guerre civile,l'engagement de faire parvenir l'aide,de la distribuer nous mêmes,jusqu'a de l'aliment pour le bétail. nous avons échafaudé les idées les plus saugrenues sur les besoins ! 

 

En moins de 15 jours,plus de 24 tonnes de marchandises diverses,et toute la logistique de l'opération ont été montées,l'ami jean claude qui venait d'acheter un camping car et qui n'avait jamais quitté la france ,s'est retrouvé propulsé cantinier, économe et responsable du couchage et de la subsistance de chacun de nous avec un passeport obtenu en urgence,

 

numerisation0004.jpg

 

 jacques ,chargé du parcours et de la logistique,robert,domingo,jacky,marie noelle,francis,denis,des membres du lions club pour la route,

numerisation0002.jpg 

;il y a une meilleure photo mais je ne la retrouve pas,vous l'aurez la prochaine fois

en fait un semi remorque ,un camion, une camionnette,un camping car, et mon espace qui avait des allures de soucoupe volante arrivée la bas

numerisation0009.jpg  en fait  avec nos doudounes multicolores et nos moon boots ,il faisait jusqu'a -22°,nous avions tgous l'air d'extraterrestres,par la couleur et par la taille

numerisation0005.jpgil faudra que je prenne le temps de vous raconter cette aventure humaine formidable,de ces souvenirs gravés au fond de nous mêmes,des "portes de fer" le long du danube où notre semi remorque après des dizaines de kilométres de lacets ne passait plus  dans un tunnel  et où l'on a dégonflé les pneus et avancé centimétre par centimétre,de ces gardes du corps armés de bouts de bois avec un couteau ficelé au bout qui dormaient en plein hiver contre la porte du camping-car pour me protéger,de cet homme aviné qui a commencé a enfoncer doucement son couteau dans mon abdomen et dont je garde la mémoire de la survie,

le souvenir d'un "méchoui",au bord d'un lac gelé en pleine nuit siberienne où l'on a beaucoup chanté, beaucoup trinqué,souvenir de cette distribution de vetements et de nourriture incroyable comme ils n'en avaient jamais vu et qu'ils venaient chercher avec les seul vehicules existants dans le village  : des charettes

numerisation0006.jpg un village sans eau courante,sans assainissement,sans téléphone bien sur,au bout d'une route incertaine,qui a vu débarquer un autre monde

si je vous raconte cela,c'est parce que si la plupart des roumains des villes sont souvent francophones,ce n'est pas le cas de ceux de la campagne et que les premiers instants ont été difficiles,

numerisation0007.jpg

 

 en débarquant sans être attendus  détenteurs d'un trésor absolu,il a fallu expliquer que nous ne déchargerions rien qui ne serait distribué par nos soins,pour cela fallait-il encore se comprendre et c'est ainsi que nous sont arrivées de la ville voisine ,marie  et miora qui nous ont servi d'interprétes pendant tous ces jours

marie et victor son mari sont des êtres exceptionnels et ils sont déja venus a janvry,ils ont,depuis élevés leurs enfants et cette année l'un d'eux a dit a sa mére ,je t'offre un voyage pour noel "ou veux tu aller ?",elle a répondu "janvry"

demain soir,nous nous retrouverons a diner a la "petite ferme" avec marie,

marie avec qui nous avons toujours pleuré soit quand nous nous retrouvions soit quand nous nous quittions,je n'ai pas de photo de marie sous la main,mais vous en aurez des mercredi,c'est sur !

Des que jacques qui est la mémoire du premier voyage sera parvenu a m'envoyer les documents ,je les partagerai avec vous

Partager cet article

Repost0

commentaires

Plumeauvent 04/12/2012 10:23

Que cette histoire et ces souvenirs font plaisir à lire. Nous attendons la photo de Marie !!