Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 08:35

19-08-10_0654.jpg

J’ai aimé cet été, il y avait mille sujets que je voulais évoquer, j’en ai effleuré quelques uns,parfois avec maladresse celle que confère la spontanéité.

le fil ténu de ce blog n’a pas lâché malgré la coupure estivale, lieu de partage ,j’espère qu’il demeure un lieu de réflexion et que nous partions ensemble, dans cette nuit folle, a la recherche du bon sens.

La politique ne « passionne » pas beaucoup de nos concitoyens, je crois que les politiques ne sont pas souvent passionnants, plus guidés par une ambition personnelle que par une ambition collective.

Nous devons revendiquer  cette certaine idée de la France, de la démocratie, de la république qui déclenche une fierté d’y participer, d’y vivre et d’y appartenir.

Pourtant a regarder l’accélération des polémiques, des positions folles, des déclarations consternantes, j’ai la sensation que la politique pourrait bien rattraper ceux qui préfèrent aller a la pêche, ils pourraient bien se retrouver, demain ,dans la situation du poisson qu’ils ont pris : la bouche ouverte dans un bocal a essayer de dire « je ne savais pas, j’avais pas compris ».

Certains de mes amis se sont étonnés que je rejoigne le « nouveau centre«  avec une forme de déception, la question est simple : a un moment, il faut prendre les armes, se donner les moyens des combats a mener, et surtout prendre conscience de l’urgence.

Le centre doit être, par définition, le point équilibre, loin des extrêmes, une sorte de sagesse qui vous prive de la démagogie au profit du bon sens et d’une certaine force tranquille, c’est en tout cas mon choix, même si cela ne m’empêchera aucune révolte, ni de mener les combats qui me sembleront justes.

Le « nouveau centre », c’est une toute petite famille, un cercle pas caporalisé, où chaque idée peut faire son chemin, c’est aussi, a bien y regarder, la seule voie de résistance par rapport aux bouleversements politiques que nous risquons de subir.

A vous lecteur élu ou non élu, citoyen passionné de notre pays et de sa démocratie, je le dis un peu solennellement, soit nous sommes acteurs des aujourd’hui, soit nous serons spectateurs demain.

J’ai adhéré au « nouveau centre » fort de ce constat.

Soit nous nous retrouvons un noyau de résistants armés de convictions républicaines fortes, soit nous n’aurons pas a nous plaindre de ce qui va arriver.

Avec une ambition prétentieuse, je vous invite a offrir une alternative sereine et solide, a créer un cercle républicain au service de la démocratie.

Ce n’est pas pompeux, c’est sincère, si chacun attend qu’un  autre, »au-dessus », un « responsable » donne le top départ, nous ne prendrons jamais notre destin en main.

Peu importe que vous soyez élu ou non, je vous invite a me rejoindre, a nous rejoindre ,non pas par prosélytisme, mais parce que nous avons besoin les uns des autres dans ce combat pour la liberté et la raison.

La démocratie sera ce que vous en ferez, bâtissons là et préservons la, ensembles !

www.nouveaucentre.fr cliquez sur agir,ce qui est un onglet de bonne augure !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D

J'ai passé mes vacances à la campagne. J'ai croisé beaucoup de gens qui avaient voté Sarkozy aux dernières présidentielles. Pas un seul, je dis bien pas un seul, ne votera pour lui en 2012 s'il a
l'idée de se représenter, au premier, comme au deuxième tour.


Répondre
C

Christian.

Le Nouveau Centre n'est ni vertueux ni révolutionnaire. Il n'y a qu'une seule façon de sauver le coup, c'est de solliciter un mandat en 2012, alors là ta voix pourra se faire entendre. Ce n'est pas
improbable, si la victoire de la gauche se confirme aux sénatoriales l'UMP sera très affaiblie, j'espère à ce moment là que le Nouveau Centre en profitera pour prendre de la distance. Si l'on fait
un sondage dans notre circonscription beaucoup plus de gens connaissent le nom du maire de Janvry et de l'ancien conseiller générale sans parler du président de la CCPL que de celui de leur député.
De plus si la gauche remporte les présidentielles elle le fera au prix de négociations avec Europe Ecologie pour les législatives, il y aura donc dispersion et tu auras toutes tes chances. C'est la
solution la plus révolutionaire mais il faut la déclarer vite.


Répondre
C


avant les legislatives,il y a d'autres échéances,mais tu devaris faire de la politique....



N

Pour ce qui est des Verts, le vent en poupe, à mon avis, va vite tomber. Les COHN BENDIT, MAMERS, et autres, on commence à saturer et malgré leur (encore) récent score, je ne suis pas sûr qu'ils
aillent beaucoup plus loin. Eva JOLY me paraissait quelqu'un d'intègre, m'étant toujours demandé néanmoins pourquoi elle avait choisi la Galère Verte qui n'a d'Ecologique que le nom. Alors, il ne
vous reste plus qu'à trouver du sang neuf au Nouveau Centre pour que je vous suive!!


Répondre
N

Vous exprimez des idées auxquelles vous croyez et c'est tout à votre honneur. Le problème est que la situation est d'une telle gravité qu'il sera difficile à solutionner. Je ne suis pas un
politicard, mais force est de constater que SARKOZY a fait de gros dégâts! Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est le DOMENECH de l'Elysée, mais peut s'en faut! Quand je pense qu'ils sont en train de
plancher sur la niche fiscale que constitue....le livret A ! Mais on marche sur la tête! Quels sont les Titulaires d'un livret A? Liliane de BETTANCOURT? BOLLERET? J'en doute... Dans le même temps,
alors que le racisme monte en flèche, il expulse des ROMS à tours de bras, au risque de s'attirer contre lui justement les plus racistes des Français. J'ai vu faire les ROMS à PARIS, comme
beaucoup, j'ai toujours été surpris par le sommeil profond dans lequel étaient plongés les Nourrissons dans les bras de leurs supposées Mères. J'ai moi-même été la cible à plusieurs reprises de
certains d'entre eux. Pour autant, ces expulsions massives me gênent! Hier, BESSON la Girouette disait que, dans un état de droit, on ne pouvait laisser des gens occuper impunément la propriété
d'autrui ou le DOMAINE PUBLIC. Ah! Que voilà une vérité qu'elle est bien dite!!! Alors que va-t-on faire de tous ces SDF dont certains travaillent et qui s'abritent comme ils peuvent sous le
périphérique? Va-t-on les expulser aussi? Vers où, puisqu'ils sont Français?
Alors on nous ressort des gens se revendiquant de De GAULLE. Oui, ce fut un grand homme (encore que je lui reprocherai toujours d'avoir envoyé des jeunes se faire "casser la pipe" en ALGERIE pour
une cause qui était perdue d'avance!) Mais, de grâce, voilà bientôt 40 ans qu'il nous a quittés.... C'est vrai que, après lui, les Présidents ont fait pâle figure!
Mais, pour en finir avec le nouveau centre et reprendre l'exemple de la balance, le plateau penche beaucoup trop vers Marine pour que ce Parti puisse trouver sa place. Et le drame, celui dont
personne ne prend conscience, c'est la faiblesse de jugement de nos concitoyens! Ils votent émettent des votes "protestataires" et c'est comme ça que Nonoeil a viré JOSPIN (un cheval borgne contre
un aveugle?? Lequel était politiquement borgne?)
Hier, les Verts nous ont sorti Eva JOLY de leur chapeau. Cette Personne m'inspire (peut-être à tort!) la plus grande confiance. Mais elle est affublée de COHN BENDIT ' je ne sais plus écrire son
nom!) Peut-être faut-il effectivement des gens "neufs" en politique pour éviter le désastre? Mais, il y a tellement d'ambitions chez les vieux briscards qui perçoivent déjà la défaite de
SARKOZY.... 2012 me fait très peur! Au nom de mes Enfants, je suis prêt à m'investir, mais..... où?
Le Laurent BLANC Elyséen aura du pain sur la planche!!! travail


Répondre
C


il ya des tendances "mode",l'université des verts ont été consternantes,Eva Joly n'a pas été un juge remarquable,elle représente un produit "marketing" a mes yeux,l'ambition républicaine mérite
mieux.


ne nous soucions pas si un parti est en poupe,si il risque de gagner ,soucions nous de ce qui est juste,de ce qui est neccessaire,de ce qui est équilibré.


le raisonnable,n'est pas vendeur,peuimporte je vouspropose de d'explorer ue vertu desormais révolutionnaire  : le bon sens !



L

M'enfin, il s'agit de suivre un homme, ou de suivre un homme dans un parti dirigé par un autre homme, ou encore de suivre un homme dans un parti qui pourra demain en changer, ou de suivre un homme
qui agit- e des idées gauliennes ? Y a pas des fondations pour cela ?


Répondre
C


l'idée est que si nous y allions nesemble et que nous soyons nombreux,nous pourrions faire avancer les choses