Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 19:54

je vous ai ,a plusieurs reprises ,parlé de maurice bitter,journaliste de presse et de radio ,membre fondateur du journal combat ,globe trotter,libraire,peut être un petit espion (je penche pour le mossad,d'autre pour l'urss),editeur de plus de 50 trente trois tours de musiques du monde ,écrivain etc...

une liste si longue et si diversifiée que le caractére si étendu de ses activités,temoigne a lui seul  du caractére complexe du personnage,

 

 20130806_195752.jpg

soit par coquetterie soit réellement ,il disait ignorer sa date de naissance précise dans un village perdu de pologne,de sa famille  malgré une très longue amitié et des milliers d'heures passées a echanger ,il ne touchait mot 

 

l'autre jour ,j'ai passé un beau moment avec manuel,celui-ci m'a retrouvé grace a ce blog,et nous avons réalisé a quel point maurice avait toute sa vie compensé le fait de ne pas avoir d"'enfant en faisant la courte echelle de l'ouverture a la vie a un paquet de mômes comme nous,chez lui ,nous étions traités  d'égal a égal avec des andré schwartz bart,des acteurs celebres ou de stupéfiantes bresiliennes !

,

il y a un livre que j'adore qui s'appelle le passeur de lumière,aucun rapport avec maurice mais ,lisez le !  néanmoins,cette idée que certains vous ouvrent leur porte,les portes,font entrer la lumière pour repousser l'obscurantisme, que certains ont un appétit irrepressible a transmettre

 

nous partageons la même histoire manuel et moi, a une petite dizaine d'années de difference:  un adolescent en quête,qui pousse la porte d'une libraitrie capharnaum en plein paris et qui ,comme dans les contes ,derriere une porte a glissière se retrouve sur une ile,l'ile de maurice

 

l'attirance un peu frénétique pour les jeunes et jolies filles,de maurice eliminera toutre mauvaise arrière pensée a l'egard de jeunes adolescents comme nous,mais une determination étrange a nous apprendre a lire ,a regarder,a entendre ,a écouter mais aussi a raconter le monde ,en ayant appris a le voir

 

quelques heures passées avec manuel,m'ont convaincu que l'attachement paternel que pouvait avoir maurice n'avait pas d'exclusive dans les souvenirs parfois bouleversants qu'il exprimait ,je retrouvais des phrases ,des expressions que j'avais connues

 

ceci pourrait être de la sphére de l'intime,si avec 40 ans de recul ,je ne devais pas faire le bilan de tout le bien,la bien veillance,que cet homme là ,par ailleurs narcissique ,égoiste et capricieux a su apporter a une foule de gens

 

,le souvenir de cette jolie fille qui pouvait paraitre un peu "tete en 'l'air" a qui il ouvert les portes de l'ortf de l'epoque, qu'il emmenait chaque année au festival de cannes,a qui ,ce google avant l'heure de la connaissance et des anecdotes, a distillé tout ce qu'il savait sur le cinéma,jusqu'au jour où desormais en terme de journalisme ,la jeune fille en question est desormais une des références journalistiques en terme de 7° art  en france et c'est toujours avce beaucoup de tendresse et de nostalgie que je la vois a la télé ou remettre des prix dans des festivals a un jet de pierre de la maison

 

a ce propos,maurice me racontait qu'il avait été le premier journaliste que brigitte bardot accepte de rencontrer après sa tentative de suicide ,il me la décrivait comme une femme d'une belle intelligence

 

si je vous raconte cela c'est pour évoquer ces passeurs de lumières,ils peuvent être enseignants dans une petite école en ouzbekhistan ,prof au bout de leur amphithéatre,ils sont animés de ce je ne sais quoi qui vous met sur des rails ,qui vous oriente ,vous désorienté,qui vous donne des clés dans la nuit

ceux là sont rarement honorés ,enfouis dans nos mémoires de vies qui commencaient

un moment de paix et sensibilité cet été m'a fait remonter la naturelle reconnaissance qu'il faut avoir envers ces sentinelles de nos vies et souligné ,peut être aussi l'ingratitude que nous pouvons avoir

 

cette année un autre passeur de lumière nous a quitté,jean  guittet,en tombant sur une photo de lui ,je ne peux vous empecher de partager son regard formidable sur la moindre plante et donc sur la vie

VISITE-PARTERRES-2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

André B. 06/08/2013 21:45

C'était au marché de Limours les bonnes salades ?

Christian SCHOETTL 07/08/2013 11:16



vous avez deja fait ce commentaire,toujours aussi pertinent