Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2010 7 25 /07 /juillet /2010 19:13

Pour avoir présidé le Sitreva, syndicat intercommunal situé a Rambouillet dans les yvelines, je puis vous dire combien l’élection législative partielle qui a eu lieu est instructive.

Ce petit coin de France semblait s’y bien ancré non pas a droite ,mais ancré « notables » et baronnie, que le fait qu’une candidate « verte » batte le « maire » de Rambouillet devrait interpeller chacun.

J’ai mis des guillemets a « maire » ,car chacun sait que le vrai maire de Rambouillet et seigneur et maitre local était Gérard Larcher. Si  j’écris « était » c’est parce que cette élection signe une faille dans ce qui semblait être un monolithe granitique a l’épreuve des bombes.

A voir au syndicat, les élus de ce secteur soumis ,et votant comme un seul homme n’importe quelle décision ,a voir ce que l’un des adjoints de gérard Larcher avait crée comme un désastre financier sans que le moindre murmure ne vienne troubler le charme discret des yvelines du sud, je me dis qu’une époque vient de finir.

Si  l’ump peut perdre une telle circonscription, cette formation risque d’en perdre beaucoup.

pourquoi ? Un des  élus ,parti prenante de cette partielle,me renvoyait avec mépris et condescendance, lorsque je lui objectais, quelques jours avant le scrutin ,que des affaires comme le salaire « annexe » de madame Boutin donnaient une image catastrophique.

je crois que le principal défaut des tenants du pou voir est la morgue, le sentiment que toutes ces attaques sont vulgaires et forcément pilotées par la gauche et par les médias. Une fois ce petit couplet prononcé, ils s’installent dans  le rôle de la victime incomprise dans ses grands desseins que l’on attaque médiocrement pour des « peccadilles ».

Je crois que la gauche a gagné en 1998 durablement le conseil général de l’Essonne, pour une peccadille nommée Xavière Tiberi ,pour un rapport payé 30000 euros, la gauche a fait dix fois pire depuis, mais jamais aussi stupide en terme d’image ou de communication.

Au sein d’une collectivité ,il peut se voter des projets a plusieurs dizaines de millions d’euros en quelques minutes, car il y a un niveau, où l’on ne peut plus, sans expertise fine, affirmer que cela vaut 30 millions d’euros ou 28,5 millions, a contrario, soumettez au vote dans cette même assemblée, l’achat d’une voiture ou d’une tondeuse a gazon :les passions se déchainent et l’heure tourne, : c’est un sujet que l’on maitrise.

Ainsi ce sont ces rapports bourrés de fautes d’orthographes a 30 000 euros,ces cigares a 12 000,ou ces salaires mensuels a 9500 qui font plus de dégats que des frégates a des centaines de millions d’euros livrées a taiwan.

Comment expliquer qu’un Sarkozy aussi adroit et manipulateur ait pu faire le coup du « Fouquets » ? Du bateau de Bolloré ?

 Pourquoi  après avoir décomplexé la droite, l’a-t-il vidée de son contenu ?

Comment peut on se prévaloir de l’homme qui payait son électricité a l’elysée et ne pas comprendre que les mots ont un sens, que lorsque l’on se précipite, systématiquement, auprès de victimes et que l’on promet, systématiquement, des sanctions exemplaires, cela ne doit pas être lettres mortes ? Sinon sa parole ne vaut plus rien et l’on devient un tartarin aux yeux de l’opinion publique

Que  lorsque l’on se précipite auprès de travailleurs qui voient leur usine fermer, on ne doit pas s’engager devant les caméras et ne respecter cette parole.

Ma mère nous a élevé en disant que l’on fait les petites choses comme les grandes, oserai-je dire que le président Sarkosy se débrouille pas mal pour les grandes,(qui pourrait imaginer ce que Ségolène aurait fait en pleine crise financière ?je suis terrifié d’avance).

La plus grande faute de ce président est bien là, avoir laissé pensé que la droite ou la gauche ,c’était pareil ,et que, de fait, un gouvernement de « droite » constitué par des gens de gauche  qui défendaient d’autres idées  la veille, cela fonctionnait, c’est sympathique ,mais au résultat, le message subliminal  qui est adressé est que l’on peut voter pour qui on veut, cela revient au même. Je ne suis pas ici entrain de défendre  l’idée d’une droite refermée sur elle-même, je crois aux idées et a la liberté du peuple , par le suffrage de faire un choix clair. Nous ne sommes pas au football, ce n’est pas le « mercato »,on n’achète pas des joueurs, d’ailleurs, je n’y comprends rien, mais l’équipe de bordeaux constituée de joueurs qui ne soient pas bordelais est pour moi une curiosité.

Cette confusion idéologique au bénéfice  de la gouvernance ne peut que nourrir les extrêmes, donnant, eux, l’image d’être porteurs de convictions, inadmissibles soit mais guidés par elles.

Ajoutez a cela les images de Grenoble ou de saint Aignan et le citoyen se demande dans quel pays il vit.

Est-il imaginable de filmer des gens en train de détruire une gendarmerie ou de couper les arbres d’un centre-ville ?  L’impuissance que ces images révèlent est catastrophique, mais le sentiment d’impunité provoque de part et d’autres des cataclysmes dans les mentalités.

J’aurais aimé une majorité qui aurait eu autant de courage pour se serrer la ceinture et pour donner l’exemple que pour mettre en route des réformes difficiles, j’aurais aimé des convictions arqueboutées sur le bon sens, l’humanité et l’ambition pour notre pays.

J’aurais aimé un fonction respectueux des institutions de la V° république où le secrétaire général de l’Elysée n’affiche pas aussi clairement qu’il est le deuxième personnage de l’état, j’aurais aimé que l’on soutienne les préfets dans leur action car celle-ci a été décodée et votée, en réalité, j’aurais aimé que ce ne soit pas foire d’empoigne qui fait, par exemple, que le ministère des affaires étrangères est sinistré

Nous allons tout droit vers une élection présidentielle, où Marine  Le pen sera au second tour, où ce cancer dont on se croyait débarrassés viendra a nouveau ronger les débats, où les démagogues et les fabricants d’images s’en donneront a cœur joie.

Il ne faut désespérer le citoyen de la démocratie, car comme un effet miroir la gauche française est une sorte de radeau de la méduse, fait d’individualités ambitieuses, quant  a  Europe -écologie, permettez moi de penser que c’est, a ce jour, un formidable miroir aux alouettes ,sans contenu, ni choix que ceux de gagner des élections, a voir jean vincent Placé et daniel Cohen bendit s’entredéchirer, on ne peut que penser que ce patchwork d’ultra gauche ,de désespérés du modem, d’écologistes sincères et de soldats de fortunes ne prospère que devant la faillite politique a laquelle nous assistons. Le même Jean Vincent Placé expliquant dans l’express ou le point quel ministère ,il accepterait…

Laurent  Blanc vient de disqualifier tous les joueurs de la dernière coupe du monde, peut être est-ce le bon chemin, il nous faudrait repartir de Zéro, reprendre les fondamentaux, retrouver le socle de notre république, et ne penser qu’aux vrais gens.

Partager cet article

Repost0

commentaires

dupea 30/07/2010 17:19


Bravo.


Vincent Panigada 26/07/2010 15:13


Le Monde titrait la semaine dernière:
"Nicolas Sarkozy, huit ans de "déclarations de guerre""
en référence au vocabulaire militaire et guerrier que celui-ci emploi dans sa lutte contre tous ceux qu'il considère comme des adversaires... Vous savez, les délinquants, les racailles, les
gauchistes, les fonctionnaires...

Lorsque la guerre n'est pas nécessaire, l'insulte la plus vulgaire lui semble le remède approprié contre l'incivilité...

A combattre le feu par le feu, quitte à rajouter de l'huile dessus, qu'espère-t-on obtenir, si ce n'est une radicalisation propice à provoquer ce que l'on redoute (ou parfois, semblerait-il, ce que
l'on espère)?

Aujourd'hui, à l'heure de la rigueur, on nous parle d'exemplarité, sans être cynique, cela me fait amèrement rigoler.

Je me prends parfois à rêver que ceux qui nous gouvernent soient des visionnaires, des pacificateurs, des femmes et des hommes de conviction & d'honneur, de doux rêveurs...

Sans trop m'aventurer, il me semble que nous avons besoin d'espoir, sans pour autant espérer "le grand soir", même si parfois j'ai l'impression que le spectre de la révolution n'est plus si loin...
(il faut avouer qu'en France, Nation rime avec le sang impur qui abreuve nos sillons...)

Allez, tous n'est pas perdu, l'espoir fait vivre, même dans un système qui semble parfois privilégier la compromission au compromis, il n'empêche que j'aime mon pays, même si parfois, il me semble
tout petit...

K.


nialad 26/07/2010 13:33


Je partage à 100 % le contenu de votre poste. Nous vivons dans une Société qui semble se "pourrir" au fil des mois. L'électeur ne sait plus où il en est parce que la crédibilité fout le camp. Vous
commencez votre propos en évoquant le cas LARCHER. Personnellement, je trouve que son élection au perchoir est un scandale. Le cas BOUTIN, bien pensante de l'Eglise est aussi révélateur... Le
résultat de la partielle semble révéler une prise de conscience de l'Electorat. Pour autant, la VERTE aura sûrement bien des difficultés à modifier les états d'esprits dans cette cité de
"notables"!
Au-delà de ces cas "isolés" on ne peut pas supporter une Société dans laquelle les forces de l'Ordre se font tirer dessus comme des lapins. Certains s'en amusent, moi, ça m'afflige: c'est le
non-droit qui se développe.
L'ex-Pensionnaire de la Place BAUVEAU aujourd'hui pensionnaire à quelques pas de là n'a rien fait pour endiguer ce fléau. Il devait passer le karcher: ce sont les voyous qui le passent! Il se fait
insulter dans la Manche: il vire le Préfet. S'est-il auti-critiqué pour son célèbre "Casse-toi, pauv'con"? Est-ce digne d'un Président de la République? Ajoutons à cela les faveurs faites (ou
tentées) à l'égard de son fiston Jean et l'on comprendra que le Commun des Mortels ne... comprenne plus!
Favela critique la mise en examen de RIBERI: mais de quel droit? Je croyais que la Justice et le Pouvoir étaient nettement séparés!
Les excès de toutes sortes sont trop nombreux pour sortir notre République du bourbier dans lequel on l'a plongée. Alors, oui, on ne sait plus que faire, on a fait appel au sauveur COHN BENDIT:
avec lui, on est effectivement sauvés! A GAUCHE, rien de crédible, à DROITE, on a tout fait pour écoeurer l'Electorat, alors qui va "tirer les marrons du Feu"? Marine, bien évidemment....VIVE LA
FRANCE!


joseph 26/07/2010 10:42


et une voiture de gendarmerie brulee a l'intérieur de la gendarmerie de BREUILLET
CELA MONTRE QUE L'ETAT EST DEMISSIONNAIRE DE LA SECURITE IL NE FAUT RIEN FAIRE. VIVEMENT 2012 ET LA GAUCHE REVIENT AU POUVOIR AVEC LES POLICIERS QUI JOUE AU FOOT AVEC LES DELINQUANTS


claude.meurisset 26/07/2010 09:02


"Les esclaves ont besoin d'esclaves pour afficher l'autorité des tyrans".

RC Chants de la Balandrane