Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 21:58

A se souvenir du front de gauche triomphant imposant sa loi sur le territoire,j'observe une campagne des legislatives bien curieuse pour cette formation.

Si jean luc melenchon a réservé son temps précieux a "monsieur gendre" en Essonne,en allant soutenir Gabriel Amar a viry chatillon,on ne l'a point vu par chez nous

pire, nous serions en droit de nous étonner des candidatures ,car sans vouloir offenser la candidate,c'est une vraie curiosité que de voir deux élus bien connus sur la circonscription Delphine Antonietti et Bernard Vera absents de ce combat,tout autant que mr Dosoz maire d'ollainville ou flégéo maire de saulx les chartreux chacun est dans son trou de souris.

je sais que l'on me tiendra un discours sur les formations qui font surgir des espoirs de la base et qui rejettent le cumul des mandats,sauf qu'aux elections cantonales précédentes cela n'a pas été le cas ,alors ?

la peur de prendre une veste ?

C308364D0000-00-00.jpg

Le choix de madame Bardy qui habite,quand même  la circonscription,laisse... circonspect,comme si l'implication locale n'avait pas de neccessité comme si peu importait le candidat pourvu qu'il porte une étiquette 

il faut dire que ,quand on a un patron qui était sénateur de l'essonne, qui voulait être député a paris, qui s'est fait élire deputé europeen dans le sud ouest, et qui est candidat a henin beaumont,on comprend bien que le terrain c'est la france et que l'opinion locale et ses réalités n'ont pas a avoir d'expression a l'assemblée nationale.

En fait, les divisions parachutistes sautent sur les législatives, toute formation confondue ,nouveau centre inclus.

les élus locaux,eux, restent bien au chaud et a l'abri 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
C'est drôle en France on est élu, mais pour faire quoi ? pour défendre son poste, pour se servir et servir les copains, dire qu'on l'est, pour satisfaire son égo, parce qu'on a été appelé par son
parti : vous voulez faire quelque chose (quoi, personne ne le sait), pour accompagner la galerie, souvent c'est un meuble, et pire cela devient un immeuble, impossible à bouger tellement il est
assis, et les ficelles le tiennent par les casseroles, quand par hasard il y a un couvercle qui saute, on parachute.
Répondre