Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 15:08

Cette histoire folle a été rapidement réglée,le père michel avait reçu le 21 janvier un avis de reconduite a la frontière.

Aussitot alertés,nous avons réagi avec mon fils nicolas et saisi le préfet,mais aussi Nathalie Kociusko-morizet pour que cette mesure absurde soit stoppée.

Pendant ce temps nous nous faisions le relais de la pétition proposée au père Michel a ses paroissiens et que nous étudions de façon oecuménique.

Il y a une belle réactivité générale et je dois vous dire que cela fait chaud au coeur,même notre pepponne  local a écrit,hier, en faveur de don camillo !

Monsieur le préfet m'a appelé ce matin pour me confirmer qu'il y a vait eu de la part de l'office qui gère le dossier,une erreur,pour ne pas dire une perte pure et simple du dossier !

On me rapporte même que dans l'instruction qui ne dépend de la préfecture ,je tiens a le spécifier,un fonctionnaire éclairé aurait proposé un refus d'autorisation de séjour arguant du fait qu'après le bénéficiaire pourrait revendiquer le regroupement familial et evnetruellemnt demander a faire venir femme et enfants ! ce qui témoigne une relative méconnaissance sur le mariage des prêtres....quand je vous disais qu'Ubu se portait bien.

L'appel du préfet est clair et le père michel qui sera a la s cérémonie des voeux de la communauté de communes devrait y être totalement rassuré.

collectivement nous avons encore enrayé la machine a broyer ,merci a tous ceux qui se sont mobilisés.

Pour notre part,nicolas et moi sommes heureux d'avoir été réactifs et de conserver ectte capacité indispensable de s'indigner

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

3
10 Best Essay Writing Tools
Répondre
F
Enfin une bonne nouvelle ! Les gens savent encore se mobiliser pour des choses importantes.
Répondre
C
"collectivement nous avons encore enrayé la machine a broyer ,merci a tous ceux qui se sont mobilisés."

Très bien, cette mobilisation pour défendre le Père Michel. Cette "machine à broyer" les hommes, femmes, enfants, elle n' est malheureusement pas hors-service. Restons mobilisés pour tous les
autres, victimes de lois et textes inhumains.
Répondre
C


tout a fait ,c'est même notre job permanent