Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 08:13

le principe de precaution hystérique dans notre pays va t il balayer la présomption d'innocence ?

on se souvient de nos deux éléphants condamnés a être executés a lyon car l'un de leur congénère, voisin de palier, était décédé de la tuberculose,

on se souvient qu'ils avaient été confiés, il y a des années, par le cirque pinder et la famille edelstein a la ville de lyon et avaient fait la notoriété du zoo et provoqué bien des entrées et permis un apport financier non negligeable

  

on se souvient que le préfet avec quelque agacement avait prononcé un sursis a execution "mais pas trop long"

2013-01-08T184504Z_1_APAE9071G3700_RTROPTP_2_OFROE-FRANCE-L.jpg

tout ce nous demandons, tous,c'est juste qu'une analyse de sang serieuse soit effectuée, car il est insupportable d'imaginer qu'on abatte une bête "par précaution " sans précautions

mercredi dernier, Florence Olivet courtois,vétérinaire de Pinder est allée plaider cette cause auprès du ministère de l'agriculture,juste l'autorisation de faire des prélèvements dans le cadre d'un protocole rigoureux afin d'éclairer objectivement les autorités sur l'état sanitaire réel  des éléphants

 

Il est incroyable de penser que ;même cette autorisation pourrait être refusée,que systématiquement la seule voie possible soit la mort

 

la famille Edelstein est allé en cassation,mais chacun sait que la cassation touche a la forme, et non pas au fond,or c'est bien du fond dont il s'agit.

les chances que cette démarche réussisse sont faibles.

aussi, je vous invite a partager cet article, a diffuser a trouver les moyens de pressions pour que le ministère accepte ce qui semble le minimum : c'est a dire que des analyses sérieuses soient faites ,cela tient du bon sens, mais parfois, ce monde est fou

il faut que ces beaux messieurs mesurent a quel point c'est une limite d'inhumanité qu'il ne faut pas franchir,avant que le ministre de l'agriculure donne sa réponse,je vous invite a lui faire mesurer quelles en seraient les conséquences pour son image puisque cela seul semble compter

 

merci de partager  de diffuser 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Oeil-de-Lynx 31/01/2013 20:59

Il n'en reste de moins en moins dans les réserves naturelles, alors protégeons les au moins chez nous.
J'espère que les vétérinaires désignés pour administrer les piqures létales,si ordre des autorités, refuseront en leur âme et conscience de passer à l'acte.

Rose 29/01/2013 18:13

Il faut demander au Parc protection,
Un petit layon,
C'est leur rayon,
ils leur trouveront une maison.