Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 09:37

 

Comme une sourat terrible chaque jour ,on nous annonce aux informations le nombre de civils tués par la répression syrienne,des morts par centaines,par milliers qui tombent dans un silence minéral.

Mon ami philippe écrivait hier,quel torrent de protestations ne déferlerait pas si cela se déroulait en Israel ,pays voisin ?

La "real politique",les enjeux géo_politiques conduisent a laisser regarder le massacre avec une belle indifférence.

Audelà de ce crime contre l'humanité qui consiste a laisser tuer,je me passionne pour ce ressort qui existe au fond de chacun de ces centaines de milliers de civils qui,abandonnés du monde, sortent chaque jour dans la rue en sachant qu'ils risquent d'y rencontrer la grande faucheuse.

Individuellement,nous sommes en droit de nous poser la question :sortirions ainsi en exposant nos vies ?

 en sachant qu'il ne faudrait espérer aucun secours de l'extérieur, en sachant que la seule voie est de prendre en main son destin;

Qu'est-ce qui vous fait vous dépasser a ce point ?

 quelle détermination est plus forte que la vie ?

De fait,quelle souffrance intolérable a t on infligé a ce peuple pour qu'il soit dans la rue malgré les balles,les obus et le pilonnage destructeur ?

 

Saurons nous, un jour,les atrocités qui se cachent derrière le compte rendu clinique et quotidien du nombre de morts décidé par un régime assassin ?

 

Pourquoi un tir a Gaza fait il la "une" de l'actualité et que des dizaines de milliers de morts sont réduits a une protestation de principe ?

 

Cette syrie qui a servi de refuge aux dignitaires nazis, bénéficie t elle de l' impunité due a son long passé de brutalité et de violences ?

 

Dans l'inconscient,sommes nous entrain d'admettre qu'il est dans leur role que les dictateurs tuent,violent,estropient ?

 

Où est elle l'intelligentsia ?,

où sont ils ces hommes et ces femmes si prompts a condamner ?

 

Pol poth au Cambodge a organisé un génocide avec la bénédiction silencieuse d'une grande partie de la gauche,sous prétexte qu'il luttait contre les diables d'américains,

Quelles raisons vomitives nous laissent assister au charnier,en levant timidement le petit doigt et en murmurant "c'est pas bien"

Partager cet article

Repost0

commentaires