Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 14:00

ce matin rendez vous a la basilique de longpont  pour la messe des gendarmes a l'occasion de la sainte genevieve.

20121203_120247.jpg

étrange pays laique et républicain, qui revendique,comme a ces instants, une culture chrétienne,quand je mettais des creches dans la galerie du centre commercial des ulis ,je recevais quelques lettres de protestations comme si le fanatisme laique devait conduire a nier que les villages se sont construits autour des églises et que la mariage a été religieux avant d'être "civil"

 

questionnement, quand même,pour cette cérémonie,où le préfet est présent ,mais pas le ministre de l'intérieur, pourtant prompt ,parfois, a fréquenter des lieux de culte

en fait,je n'aurais pas fait ce billet observateur,si ,devant moi,il n'y avait pas eu un gendarme avrc son képi posé a ses cotés,la photo est mauvaise et c'est bien ainsi

20121203_113537.jpg

dans son képi ,ce gendarme ,a disposé la photo de ses enfants,tout un message,toute une inquiétude au quotidien,tout un attachement,

ces photos si près de la tête ,il faut être gendarme ,pompier,militaire pour avoir cette sensation quand on part le matin que tout vous guette et que le quotidien est imprévu et peut être meurtrier

c'est pour cela que cette  basilique pleine, est une forme d'hommage ,de la communauté réunie,de solidarité pour, que ces deux bouts de chou sur la photo voient vieillir leur papa

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

francis panigada 04/12/2012 11:18

Merci Christian... de la même façon que pour notre commémoration du 11 novembre... tu es capable de me faire partager ce qu'il y a d'humain derrière l'uniforme... et pourtant, je l'ai vilipendé cet
uniforme dans ma jeunesse, rejetant tout ce qui portait casque ou képi...
mais le regard change... lorsque par exemple, quelques uns des meilleurs amis de mes enfants ont risqué, en uniforme leur vie sur des terrains de conflit... ou simplement par la rencontre de
personnes qui se sacrifient pour les autres, gendarmes, pompiers et autres...
Il y a l'institution, avec ce qu'elle représente, il y a le rôle qu'on peut lui faire jouer, pas toujours de bon aloi, mais il y a les hommes qui la servent et qui servent notre pays et le bien
public, ceux-là travaillent avec leur conscience et leur humanité...
Cela on le voit, on le sent, pour peu que l'on sorte de ses ornières idéologiques... merci en tout cas de toujours mettre en avant cette humanité, l'homme d'abord !
cette image du képi dans lequel on voit les photos de femmes et enfants, je l'ai vu aussi chez un militaire... et ce jour là, j'ai compris beaucoup de choses !
Merci aussi à @Blh pour sa conscience "alchimique" et salut fraternel à lui que j'espère pouvoir rencontre à nouveau un jour prochain !

Rose 03/12/2012 15:07

Est ce que cela veut dire que l'Etat se fourvoit parfois dans sa mission de protection, par exemple il n'est pas capable de faire interdire aux mineurs d'acheter des jeux video destinés aux plus de
18 ans ?

nialad 03/12/2012 14:40

A première vue, effectivement étrange cet Etat qui se veut Laïc mais dont certains de ses Représentants "se laissent aller" à des célébrations religieuses. Tout cela remonte effectivement à cette
période de l'Histoire antérieure à la Séparation de l'Eglise et de l'Etat. Je ne suis pas d'une Foi excessive, loin s'en faut: la vie m'a appris que celle-ci n'était trop souvent qu'une "valeur
refuge" plus que la croyance en un Dieu invisible, infiniment bon, etc... etc... Mais j'avoue que des temps forts comme cette Messe célébrée devant ces Gendarmes ne manque pas de m'émouvoir. Elle
me rappelle que ces Hommes sont des Etres qui ne se contentent de faire de la répression à tout va (méritée par bon nombre de nos Concitoyens, surtout au volant!. Ce sont aussi des Hommes et des
Femmes qui, chaque jour, risquent leur vie pour préserver les nôtres. Je les ai beaucoup fréquentés lorsque j'étais dans mon Village du Gâtinais: ils travaillaient dans des conditions
particulièrement peu enviables. Aujourd'hui, ils n'ont plus à "pleurer" pour avoir auprès de Maires compréhensifs des bons d'essence pour mettre dans l'Estafette ou pour photocopier divers
documents. Leurs conditions de travail sont heureusement plus décentes, mais les risques encourus ont paradoxalement augmenté avec l'amélioration de leurs conditions de travail... Oui, je pense à
celles et à ceux d'entre eux qui ont disparu, victimes du Devoir: leurs sacrifices ont valu quelques articles ponctuels dans les medias alors que, dans le même temps, la mort accidentelle d'un
délinquant créée des émeutes et monopolise l'information durant des jours et des jours. Oui, curieux cet Etat Laïc dont les Représentants se réunissent pour prier, cet Etat de Droit qui donne plus
d'importance à la mort d'un Truand qu'à celle de l'un des Représentants de la Force Publique....

Blh 03/12/2012 14:31

tres beau texte, empreint d amour, mais aussi de souffrance. Et l alchimie de l amour et de la souffrance produit parfois, souvent, de l espoir.