Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 11:37

Vous vous souvenez ces petits tas de sel sur le bord de nos routes,qui fondaient doucement et que le conseil général renouvellait ?

Avez vous noté qu'au mois de mars,le conseil général a fait saler deux matinées de suite les routes départementales...un peu ahurissant.

Mon conseiller général préféré a interrogé le vice président chargé de la voierie sur son coté "petit poucet" avec ses tas de sel.

celui-ci ne lui répond pas sur comment les usagers pourraient utiliser,en cas d'épisode neigeux, les tas de sel a leurs disposition enfouis sous la neige ou durs comme des blocs

qui pourra croire que ces tas noircis et réduits vont pouvoir être récupérés ?

et que leur volume ne s'est pas considérablement réduit ?

bonne lecture !

IMAG1461

Numeriser0048.jpg

 

IMAG1460voilà ,en tout cas ,au moins 12000 euros, qui ont été dépensés a bon escient....

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Parti pris 18/03/2012 15:45

Bizarre que ni vous, ni votre fils ne mentionnaient cette nouvelle dont il faut se réjouir pour notre département :

L'agence de notation Standard&Poors vient d’augmenter la note du conseil général de l’Essonne.

Cela vous dérangerait-il que notre président de conseil général et son équipe ne gère mieux le département que vos amis la France.

Christian SCHOETTL 18/03/2012 17:54



ce qui est bizarre c'est que voious ne vous soyez pas étonné que je n'ai jamais fait de billets ni de copmmentaires lors de nos dégradations successives par standard and poors car je ne pêux pas
me réjouir de cela


cette meilleure note comme pour la france est obtenue par une baisse coilossale des aides aux communes et aux associations et une réduction grave de l'investissement,en fait la gauche fait plus
que ce qu'elle critique par ailleurs



Oeil-de-Lynx 17/03/2012 14:48

Le sable sur des routes sèches, en dénivellation, non enneigées se traduit en patinoire contrairement aux sels qui se collent sur le bitume. De plus, de par sa densité plus importante et aucune
accroches physico-chimiques,le sable va couler au point le plus bas.

Pierre P. 16/03/2012 13:14

Et si on parlait du fournisseur ?

blh 16/03/2012 13:06

un pur délire!!! Fournier, qui est pas un imbécile, se sent obligé de couvrir.... je rappelle qu avant, c était des tas de SABLE qui se mettaient sur les portions difficiles, ça pollue pas, ça
accroche. Déjà du temps de mon grand père maternel, on sablait le chemin pour que le cheval qui tirait l épicerie ambulante puisse passer. le sel, lui, se vendait à l épicerie.