Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2012 3 28 /11 /novembre /2012 06:47

Nous allons lancer un prochain marché de collecte des ordures ménagères,c'est un bon sujet pour les démagogues et pour ceux qui veulent me taper dessus :Jamais au sein du sictom,ils n'ont fait une proposition pour réduire les dépenses,jamais ils n'ont proposé la moindre piste,mais ont toujours réclamé moins de taxe et plus de service,

pour compléter ce tableau,ils m'ont élu a l'unanimité ,c'est dire si personne ne veut la place !

En juin,j'ai organisé une première réunion publique a breuillet,pour commencer a évoquer les pistes possibles ,toute la police politique du canton était là,stasi ,kgb pour prendre des notes

en juin et en septembre,je propose aux 47 communes d'organiser des réunions chez elles pour rencontrer la population et échanger sur le sujet : silence radio sur l'ensemble de la communauté de communes

,je suis invité a une réunion publique a Egly,a Marolles,le dourdannais estimant que les changements sont peu substanciels déclare que c'est inutile

 

devant le silence des communes du coin,je prends l'initiative d'une réunion publique a briis ,au siége de la communauté de communes,joli succès,plus de 90 personnes,trois heures de présentation et débat;

des questions et des réponses,des faits desq chiffres,des tonnages,

visiblement certaines personnes venues en découdre se sont heurtés a cette vieille phrase de Lénine "les faits sont têtus"

Que fait on quand on n'a pas d'arguments a avancer qui tiennent la route ?

c'est une bonne vielle méthode stalienne : on élimine ceux qui pourraient vous contredire et éclairer le débat,ainsi une réunion où le sictom n'est pas invité est organisée pour parler du nouveau contrat ! cela devient un débat citoyen parce que j'imagine qu'a la communauté de communes ce n'était pas des citoyens         

ils n'en sont pas a leur premier coup d'essai,ils avaient essayé le coup a forges avec peu de succés et la dernière fois ont organisé une réunion sur le fonctionnement de la gare autoroutiére,toujours, sans inviter les autorités organisatrices, j'y avais été quand même avec le souvenir de cette harpie qui trépignait lorsque je voulais apporter une information en disant "il n'a pas a parler!"

Cet aveu de faiblesse ,de crainte,de lacheté est toujours le signe des gens qui aient la démocratie quand elle est sous leur botte,qui ne concoivent les opinions sur la vie publique quand ce sont les leurs,ce sont les mêmes qui ne permettent pas au  conseiller général de tenir une permanence dans des conditions normales sur leur commune au point qu'il est obligé de la tenir dans un camping car

photo-copie-1.jpg lors de la réunion publique,j'attendais des interventions de ces beaux messieurs qui savent tout mieux que tout le monde, grands donneurs de leçon devant l'éternel,que nenni,rien,silence contrit ,pour ne pas être ridicules et devant une telle frustration,les voilà qui se font leur réunion publique/privée,leur cocon idéologique,

merci donc de nous avouer a quel point ils nous craignent ,a quel point ils savent que leur démagogie éclaterai en plein jour dans un débat citoyen comme celui que nous avons organisé.

Il parait qu'il va faire un froid sibérien en fin de semaine 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

dupea 05/12/2012 22:42

Vous voulez rire : lisez ça, c'est tiré du livre de Laurent Binet qui retrace la campagne de Hollande. C'est Malek Boutih qui parle de Hollande en novembre 2011:

"Hollande, c'est un mystère. Tous les journalistes qui le suivent depuis longtemps me disent: "c'est qui, ce mec?" Personne ne sait. Je vais te dire ma théorie: il n'existe pas. il s'est déjà
complètement dépersonnalisé pour incarner la fonction, ce que Sarkozy n'a jamais voulu faire. Sarkozy a cru qu'il pouvait garder sa personnalité en étant président, il avait tout faux. Quand un
journaliste me demande qui est Hollande, je réponds: Hollande, c'est l'Etat-providence! C'est celui qu'on appelle "le monsieur" au guichet, le monsieur de la poste, le monsieur de la sécu, le
monsieur de la préfecture...c'est le mec derrière l'hygiaphone. Complètement désincarné. La seule qui l'humanise, c'est Valérie. Avec elle il est encore humain mais sinon c'est juste une machine.
Tu imagines la volonté qu'il faut pour passer tous ses week-ends en Corrèze pendant vingt ans! Imagine-toi en Corrèze un seul dimanche, la déprime! Alors lui tous les mercredis soir, se dire qu'il
va prendre sa bagnole le jeudi matin pour aller EN CORREZE! Jusqu'au dimanche! Toutes les semaines! Moi, si on parle pas idéologiquement, je me sens plus proche de Sarko, humainement j'aime bien
son côté brut de décoffrage, le mec qui fonce, mais contre Hollande, ça va pas le faire."

andré B. 28/11/2012 09:09

Oui on a beaucoup trop parlé des déchets verts, c'est quand même exaspérant de penser que l'on appelle cela un déchet alors que cela devrit être une richesse, on a de si beaux plans dans nos
campagnes pour les étendre, et des machines pour les remuer.