Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 19:17

Cette histoire n'est décryptable que par le microcosme essonnien,désolé pour les autres,c'est trop croquignolet.

C'est l'histoire D4un attaché parlementaire de Melenchon devenu maire de Viry chatillon puis conseiller général et président de la communauté des lacs de l'essonne.

Vice président au conseil général psycho rigide sur la ligne politique, qui avait mal pris le jour où je m'étais hasardé sur un comparatif  avec les talibans,c'est vrai que la limite avait peut être été franchie.

ce bon gabriel a eu un  passage planétaire comme disent les astrologues qui a fait bouger sa vie,le voilà quittant le conseil général pour fréquenter assidument la ville de lyon et fréquenter autre chose a lyon,mais c'est sa vie privée...

Dans le même temps,Mélenchon claque la porte du ps et notre gabriel ,porteur de valises et presque gendre, embraye le pas.

Edito.jpg

      la bande de la "brise de maires"

Les élections a lyon pour sa compagne tournent au fiasco et tout ce petit monde se rapatrie en Essonne,maryline melenchon se fait vite fait embaucher au conseil général ,bon sang ne saurait mentir et gabriel s'occuppe de liquidités : le marché de l'eau .

Est-ce exagérer d'écrire que Melenchon a plus de sympathie pour serge dassault que pour michel berson ou thierry  mandon ?

non  d'un coté, il y a une fascination réciproque, de l'autre coté ,il y a une animosité profonde de ceux qui ont du composer ensemble depuis trop longtemps.

Quant a gabriel Amard ,il a laissé au conseil général de jolis souvenirs d'un dilettante, donneur de leçons,exigeant,cassant et sectaire.

Voyant les élections venir et ayant laissé sa place de maire et de conseiller général,il faut bien a notre apparatchik essayer de trouver un point de chute.

Notre jean luc envoie, a l'occasion des cantonales, des candidats un peu partout contre les candidats socialistes.

3334663822-jean-luc-melenchon-le-jean-marie-le-pen-de-la.jpg

Il y a a juvisy,etienne Chauffour un candidat socialiste qui leur va bien : un joli cumul de mandats qu'il cumule avec  un cumul de formations diverses et variées,au point que sa présidence au service incendie et de secours est fantomatique,son passage au syndicat des transports d'ile de france, mystérieuse et sa présidence du plus grande office de logements locatif d 'ile de france,une curiosité.

Voisin de palier de viry,voisin de siège ou presque au conseil général, voilà notre gabriel Amard prêt a en découdre avec le "socialo" puisqu'ils sont désormais frères énnemis.

 

fin du premier épisode

 

Ce qui préoccuppe les élus essonniens,ce ne sont pas les élections cantonales,qui constituent une sorte de dernier soupir d'un dinosaure d'une fonction vouée a disparaitre.

Ce qui préoccuppe les élus ,c'est une autre conséquence de la réforme territoriale : le shéma de l'intercommunalité,en gros , avant la fin de l'année , le préfet en pleine recentralisation,va présenter uen carte et siffler la fin de la récréation ou des libertés (chacun jugera).

il va expliquer a Savigny sur orge que la solitude cela n'existe pas, et qu'il faudra que cette commune participe a une intercommunalité,il va condamner une intercommunalité a  faire entrer en son sein la commune de linas...et ainsi de suite ,il va essayer d'expliquer a ce bon francois Lamy qu'une intercommunalité ne se constitue pas pour  se créer un majorité politique, mais dans le cadre d'une cohérence et d'un projet d'aménagement.

,il va, en gros, briser des fiefs,des abou-dhabi locaux et, peut être ,même oser expliquer a serge dassault que les choses doivent changer ...Généralement c'est la phase où le préfet saute...

  440PX--1.PNG

                        carte réalisée par cyril Brassas

Le but de l'opération étant de réduire la myriades de "petits" syndicats intercommunaux de tous poils et tous objets avec leurs cohortes de présidents ,vice-présidents et administrations et frais de fonctionnements divers

Tout ce qui est blanc sur cette carte ne devrait plus l'être en décembre,tous les "micro" intercommunalités devraient sauter ,pour être fondues dans de plus grandes..autant vous dire quelques élus locaux sont préoccuppés de leur devenir.

le seul "rempart" et force de proposition aux choix préfectoraux est une comission de coopération intercommunale  qui est en cours de création...Si les deux tiers de cette comission fait des proposisitions ,elles doivent être étudiées...

Autant vous dire que tout cela se passant en période d'élections sénatoriales,on va bien rigoler ! d'autant plus que dans le tas,il y a des séanteurs et des députés qui ont voté la loi..

 

deuxième épisode

 

Et c'est là,où où Zébulon Amard fait des bonds : la liste des 44 élus qui siégeront ,a été minutieusement établie par l'union des maires avec  des pressions de toutes parts  pour en "être" et... un des rares présidents d'intercommunalité a ne pas y être,c'est ...gabriel Amard : coup de pied de l'âne de ses amis socialistes.

autant dire qu'il rugit,qu'il vitupère,c'est "allo maman bobo" sur tous les tons,mais comme il a fallu déja rentrer au forceps des élus communistes qui l'exigeaient et que ceux ci sont chagrins d'un candidat proche d'amard sur grigny,personne n'a vraiment fait de cadeau a Gaby qui se retrouve le bec dans ...l'eau qui est un sujet qu'il connait bien  !

Je ne doute pas que tout ceci va améliorer les relations ,a la fois ,au sein de la "majorité" au conseil général et durant ces élections.

Tous ces amis de trente ans nous préparent de belles journées a savourer sans modération.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires