Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 19:19
Généralement,les fils succédent aux pères dans des circonstances dramatiques,je vis donc cette très curieuse expérience d'être toujours vivant (ô combien) et de voir un de mes enfants agir comme j'agis,et s'engager comme je me suis engagé.
Ce matin,là, a Limours,il y avait quelque chose d'irréel et d'heureux.
Tous ceux qui ont un fils ou une fille me comprendront,je crois,en tout cas,j'ai ressenti la force tranquille,sereine et volontaire qui nous faisait agir.
Il ne manquait plus que benjamin,pour avoir la sensation que l'instant était juste.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

marie france 19/11/2009 23:23


Tel père, tel fils
beaucoup d'émotion et de respect
dans leurs regards


VERSCHATSE Nadine 19/11/2009 16:03


Je reprends votre extrait M. SCHOETTL "Tous ceux qui ont un fils ou une fille me comprendront,je crois,en tout cas,j'ai ressenti la force tranquille,sereine et volontaire qui nous faisait
agir."

Je rajouterai en ce qui me concerne : "même quand votre enfant disparait dans des conditions obscures dans un naufrage à 20 ans". Vous continuez à vivre parce que vous croyez à la vérité et la
justice sans étiquette politique mais avec un objectif le respect des droits de l'homme.
Je m'investis dans ma vie professionnelle et dans ma vie associative parce que j'ai des convictions et le respect d'autrui. Nous sommes avant tout des êtres humains avant les enjeux économiques et
politiques!


K. 18/11/2009 10:40


L'émotion est partagée.

Un fils spirituel