Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 20:48

A l'occasion des élections cantonales partielles,nous avions assisté a un défilé impressionnant de "personnalités" politiques venus soutenir un candidat ,suite adesappels désespérés,ainsi la moitié du conseil général est passé soit sur le marché de limours,soit a la gare autoroutière a Briis avec le résultat éclatant dont certains se souviennent peut être.

Du coté de Jean raymond hugonet,c'est le nouveau centre qui s'est mobilisé pour un blitz désespéré,santini,lagarde et même Hervé Morin sont venus a  la demande inquiète du candidat.

Là encore,on connait le résultat,

Ceci prouve au moins que je n'ai pas rejoint le "nouveau centre" par électoralisme !

L'Idée qu'il existe une troisième voie apaisée,fédérant des gens normaux et de bon sens  est peut être une utopie ,mais j'y crois !

la preuve,chaque jour,des amis nous rejoignent.

Dans le grand fatras des élections,a la venue d'Hervé Morin,on lui a fait dire un  truc énorme,du genre "si mon candidat est élu,nous referons la route entre Roussigny  et gometz la ville",déclaration ,a mes yeux énorme,mais ,que, par éthique ,désormais nicolas et moi lui demandons d'honorer,j'espère que le remaniement ministériel n'enverra pas le tout aux oubliettes,je suis de ceux qui exigent de ceux que je fréquente de respecter leur parole.

2010-10-15-17.10.15.jpg

Samedi ,ce sont des sujets comme celui_ci ,ou comme saint escobille que nous avons évoqué aussi avec lui ,Nicolas Venance,Guillaume Epry et moi

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Vincent Panigada 20/10/2010 22:59


Il vaut mieux en rire qu'en pleurer, effectivement.

A Janvry et dans ma famille, entendue au sens large, on m'a appris les vertus de la solidarité.

Oui, ils sont nombreux les parents, les frangins, les cousins, qui se soutiennent plutôt que de s'enfoncer et surtout, qui ne le font pas par intérêt.

J'aime on père, je lui ressemble, je le respecte et c'est mutuel. Le hasard a voulu que nos chemins nous rassemble. Et si pour vous c'est un défaut, je préfère mon univers à votre désert.


Carla 20/10/2010 19:49


A la proposition de loi organique visant à interdire le cumul des mandats de parlementaire avec l'exercice d'une fonction exécutive locale...et bien l'UMP a voté contre, le PS pour, le groupe PR
pour, le nouveau centre contre et les non inscrits contre....Si vous souhaitez des chiffres je peux vous les donner.
Je n'apprécie pas le narcissisme du blogueur mais j'avoue qu'il est un fédérateur que je regrette.


vaut mieux en rire 20/10/2010 19:39


Ils sont nombreux à Janvry, les fils qui soutiennent les pères et les pères qui soutiennent les fils ... Jusqu'ou vont-ils aller? Ah oui, les petits fils!


Christian SCHOETTL 21/10/2010 19:15



une sorte de vallée perdue où les fils aiment leurs pères,quelque chose de très choquant en quelque sorte ,je comprends que pour certains cela soit horriblement choquant a vos yeux, un lieu où
l'on préfère le miel a votre bile.


un jour ,peut être, un truc bizarre qui s'appelle le doute parcourera votre échine



Vincent Panigada 20/10/2010 17:05


Un Panigada peut en cacher un autre.
Ce n'est pas Francis, mais si ce n'est lui, c'est donc son fils.

Pour répondre à la question, oui, j'en ai vu, j'en connais et si j'avais la posture d'un élu, j'en serais.

Toutefois, plus on se rapproche du pouvoir national, plus la position est délicate. Rare sont ceux que le pouvoir, ou sa quête, ne corrompt pas.

Mais même aujourd'hui, je continue de croire qu'une minorité occulte le paysage politique par sa pratique du pouvoir & que les gens de bien ne sont pas si rares, partageant une même vision de
l'intérêt général.

Appelons çà une foi démocratique, républicaine & citoyenne.


claude.meurisset 20/10/2010 16:03


Francis.

Que sont les hommes politiques, sinon des représentants de commerce. Ils n'ont qu'une seule méthode de campagne : la communication à outrance et dire du mal de leurs concurrents. As-tu entendu l'un
d'eux s'élever au dessus de la mêlée pour proposer un projet de civilisation qui soit bénéfique pour la nation? Il nous reste à espérer, comme Pablo Neruda :

Peut-être nous reste-il encore le temps d'être
et d'être juste.