Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 13:38

Trois heures de réunion,et  une partie de la carte révélée,en fait,la partie de la carte qui concerne la zone rurale de notre département,au point que Manuel Valls se tournant vers le maire de sainte genevieve ,lui dit "on s'en va ,cela ne concerne que les paysans et leurs cochons",pas terrible pour un élu de la république,ce mépris qu'il affiche pour des territoires, voir pour certains élus (qui ne servent a rien (sic)),je suis un peu déçu.je ne le voyais pas comme cela.

Voici la carte des territoires paysans que nous sommes 

img008.jpg

Ceci est la carte des futures intercommunalités du sud essonne,pour la communauté de communes du pays de limours ,on constate que les limites ne changent pas,pas de fusion avec d'autres,pas de dislocation,une prime aux 46 ans de travail et a la cohérence.

Une réunion qui a élu un rapporteur en la personne de Laurent Beteille,deux assesseurs amenés a le remplacer ou a animer des réunions thématiques : pascal Fournier,président de l'arpajonnais, et moi même.ainsi qu'une comission dite "restreinte" avec laquelle nous aurons a travailler, composée d'une vingtaine d'élus dont le maire de Briis et celui de Limours.

Une vrai surprise pour moi que ces élus interrogeant le préfet sur les volontés de l'état ,disant que la carte de l'intercommunalité dependrait de ce que l'état voudrait en faire !

A mes yeux ,le role des élus n'est pas de venir aux ordres, mais d'exprimer au mieux, la réalité locale et d'être le reflet du voeu des habitants.

C'est une première étape de franchie ,un satisfecit du  travail de plusieurs générations d'élus avec une existence de plus de 46 ans,ceux qui annoncaient dans leurs bulletins ou dans leurs délibérations , la fin de la communauté de communes du pays de Limours en seront pour leurs frais.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
As always, the one who is affected with all these changes is the common men. It is sad to know that farmers are not getting enough recognition in our society. Thanks for sharing your concerns with us. I think the government will take necessary action against this.
Répondre
G

On a quand même beaucoup prononcé le terme élections (beaucoup trop), il y en a même qui réclament un oin


Répondre
F

Ne faîtes pas semblant de ne pas comprendre

Certains élus et habitants du territoire ont peut-être envie d'autre chose que ce que leur propose aujourd'hui la CCPL.

Leur imposer un statut quo n'est pas pour leur plaire. Laissez leur donc la liberté de choisir commune par commune leur volonté

Pour ma part, je ne veux pas d'un territoire qui s'encrôute

Notre vis est vers le Nord.


Répondre
C


je n'avais effectivement pas compris


le choix commune par commune pourra s'exprimer lors de la consultation par le prefet ,je n'ai pas a accorderune liberté qui n'est pas de mon  ressort et n'ait aucun pouvoir de retenir ou
non.


nous partageons la même opinion sur les territoires qui s'encroutent a contrario de la ccpl qui lance des projets,qui a été innovante sur les transports et qui va l'êtreencoredans les semaines a
venir,c'est vrai que des élus souhaiteraient que l'on ne fasse rien mais une majorité est entreprenante


je nesais pas si "votre vis est au nord" ma vie et celle de bien des habitants de notre territoire elle est ici.


 



F

Quelle bizarrerie !!!

Vous trouviez anormal qu'un préfet décide dans son coin sans consultation.

Et maintenant vous trouvez anormal que des communes aient envie de travailler sur une autre vision de leur avenir

Laissez donc le vrai débat : que veulent faires les élus pour l'avenir de leur commune. Nous les avons élus pour cela.

Mais l'on sait bien qu'une seule chose vous intéresse dans le maintien tel quel de la CCPL


Répondre
C


a mooins que je m'exprime mal mais c'est exactement ce que je pense  : les elus n'ont pas de demander de feuille de route au prefet mais a exprimer ce qu'ils pensent le mieux pour le
territoire en s'appuyant sur les attentes de la population


quant a la ccpl,j'ai toujours dit qu'il fallaiit ouvert a la réflexion sur son élrgissement notament vers les yvelines,ce n'est pasle cas ,nous ne perdons ni en cohérence ni en proximité


 



B

Quand les territoires sont en jeux, il ressort du tréfonds de l esprit des notions de vassalité (contrat unissant deux hommes libre mais pas égaux)et de suzeraineté (par l octroi de terres et de
transmission de pouvoir).Donc des relations entre vassal et seigneur sur l octroi d un fief lors d une cérémonie (hommage).Zone étrange, territoire de marche, ou les élus républicains se découvrent
vassaux d un suzerain. ca doit être génétique.


Répondre