Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 08:19
C'est avec cette phrase, qu'un jour, le président du conseil général  avait voulu m'égratigner,laissant supposer au public que je devais faire partie de la première catégorie...Et souhaitant valoriser un élu de mon canton, aux yeux du public présent,l'histoire a montré que c'était une agréssion inutile.
A énoncer mille fois un mensonge,on veut tenter de l'ériger en vérité ,ce n'est pas moi qui ait dit cela ,mais il est vrai, que dans la vie publique,on a la sensation,que la réalité,la vérité,les faits memes sont des notions fragiles au lieu d'être des socles fondamentaux.
Il n'y a donc que l'épreuve du temps pour bâtir une digue a la bêtise,ainsi ,hier soir, au conseil municipal de Janvry,nous avons voté pour la 21° année consécutive,le maintien des taux communaux,qui dit mieux ? En tout cas pas,le conseil général,qui dans la meme période atteint des tristes records d'augmentations,reléguant Xavier Dugoin,dans ce domaine, au rang d'amateur sans envergure.
Ce même budget communal  qui finance sans subvention spécifique trois logements de 50 M2 "coup de pouce" pour 240 euros par mois,qui termine de payer l'emprunt de la "petite ferme" et qui a financé l'année dernière le chalet en rondins.
Nous n'avons pas de ressources miraculeuses ,ni d'imprimerie clandestine pour billets contrefaits,juste des manches retroussées et des tas de gens qui s'y collent.
Aujourd'hui,je pars avec le vieux camion de la commune,acheté d'occasion,en compagnie d'un conseiller municipal pour une expédition a Angers,chercher des décors que l'on nous donne pour le spectacle,un camion de 50 M2 nous rejoindra plus tard,nous chargerons demain, pour être de retour dans la soirée,ici, si l'on ne fait pas soi-même,on ne fera pas grand chose.
La chaine TV8 est venue filmer la tournée de pain que nous organisons depuis plus de 15 ans, a l'aide des bénévoles et des employés communaux,ils sont arrivés comme si ils venaient filmer les derniers des mohicans.
21 ans d'impôts qui n'augmentent pas, 15 ans a passer au quotidien dans les rues pour proposer du pain,la liste est longue de ce qui ne sont pas des "coups" pour attirer le regard ou la presse,mais une volonté collective affirmée.
A janvry,que la mairie soit ouverte tous les jours jusqu'à 19h30 n'étonne personne,que le compte rendu du conseil municipal soit distribué dans les boites aux lettres ,pas plus,qu'un transport scolaire communal aille chercher les enfants,c'est normal, qu'un petit train,trois vaches et un dromadaire déambulent sur la voie publique doublés par tuk tuk, c'est banal, que le troisième marché de Noël d'île de France se déroule dans la commune,c'est parfois une contrainte,que 150 arbres fruitiers aient été plantés permettant la réimplantation de chouettes chevêches et surtout la récolte gratuite des fruits par chacun ,c'est dans les moeurs,que les pavés aient remplacé le béton,cohérent, Des spectacles qui réunissent des dizaines d'acteurs et de bénévoles sur le plateau et des milliers de spectateurs constituent une des péripéties de l'année,une piscine et des tonnes de sable qui, pendant deux mois, depuis 14 ans, font de janvry un îlot de vacances l'été n'étonne que les "étrangers",de nombreux hectares de forêt et de prairies acquis par la commune pour les préserver,le téléphone portable du maire 24/24 heures ouvert a disposition de chaque habitant,c'est aussi normal que les jours de neige,voir passer les élus et les employés communaux sur la saleuse a 6 heures du matin.
J'arrête,ce n'est pas un plaidoyer,c'est juste qu'hier,je me disais que nous devrions raconter cette aventure humaine.
Je vous invite a "la table des gaulois", notre restaurant communal,avec ses bougies,ses flambeaux et son immense chaudron en feu, vendredi, pour le plat principal ,c'est francis,un conseiller municipal ,  qui se colle aux fourneaux et samedi pour rotir l'agneau de lait et faire les pommes de terre au four a pain communal ,c'est jean François, un adjoint.
je me suis promis pour les vernissages du "printemps des poètes" de remplacer l'éternel "kir/cacahouètes" des inaugurations par une brouillade d'oeufs "a ma façon",La semaine prochaine,c'est un aller et retour a montlucon,c'est l'endroit où nous avons trouvé le meilleur prix pour acheter  la nouvelle piscine du bar de la plage....

Il est des parcelles de lieux où l'âme rare subitement exulte.
René Char 


 

Partager cet article

Repost0

commentaires

claude meurisset 30/03/2010 13:06


"Être du bond. n'être pas du festin, son épilogue ". in Fureur et mystère. Christian tu es de ces hommes .


Sylvie. 30/03/2010 11:18


La vie des grands hommes nous rappelle Que nous aussi nous pouvons rendre notre vie sublime, Et laisser derrière nous, après la mort, Des empreintes sur le sable du temps.