Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 15:06

Ne vous trompez pas ,je ne parle pas au figuré ,des baffes qu'on a envie de distribuer ,a la gauloise, a ces mal élevés prétentieux,qui ne savent que médire,incapables de travailler, qui se font payer par la collectivité et deviennent des "petit marquis " de la république

non, je vous parle des vrais chataigniers qui poussent dans nos bous, ces cathédrales nourricières qui prennent des allures fantomatiques en fin de vie.

au sein de notre communauté du coté de forges ,angervilliers, saint maurice montcouronne,ils tronent,dominent,impressionnent par leur taille,bouche ouverte et bras tendus vers le ciel

sur la route de bissy,j'ai aimé ces deux là ,dénudés ,dépouillés,pauvres pelerins figés

20121003_5703.jpg

promenez vous  dans les bois de forges ,aux abords du chateau de baville,du coté d'angervilliers ,vous verrez ce "cimetiére aux éléphants", ces dinosaures,aux yeux énormes,dont la pupille est une chouette qui y a élu domicile ,parfois éffondrés dans la broussaille,ils constituent un spectacle fantastique ,un bestaire étrange

20121003_135726.jpg arbre de vie qui fournissait aux paysans de la vallée humide,le bois de la charpente et du charbon,et les glands pour les cochons 

il y a moins de cochons, sauf a certains buffets,et les parisiens n'aiment pas ce bois qui éclate en braises sur les beaux tapis,mais le tanin du chataigner fait toujours fuir les araignées et repousse les vers qui raffolent des bois tendres.

c'est  l'automne et le temps des cépes,

allez dans les bois, devinez les anciens alignements de ces vénérables témoins des temps difficiles du monde paysan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Le Roy 05/10/2012 20:02

rohh ça donne envie d'y venir pour en ramasser ^^

Blh 04/10/2012 22:21

http://www.inra.fr/internet/Directions/DIC/presinra/SAQfiches/truffe.htm

Blh 04/10/2012 22:15

chenes truffiers ou noisetier aussi je crois, et j avais fait une recherche pour un createur qui voulait s implanter en sud ile de france et cela devient possible(hauus edes temperatures et modif
des cycles de pluie et de chaleur)vLe noisetier est un excellent plant truffier. On prendra soin de le planter dans un sol très calcaire (Ph supérieur à 7,5) et bien drainé pour éviter les excès
d'humidité. Il conviendra dans des régions sèches, où la pluie se fait rare. Un bon enracinement de vos plants sera primordial pour le développement de vos truffes, et donc un travail du sol
minutieux devra être effectué avant plantation.
La densité de plantation pour tuber melanosporum varie de 250 à 400 plants par hectare.Mais regarder plutot uncinatum ( truffe de bourgogne)
On le préfèrera aux chênes sur des terrains pauvres et humides.

maria 04/10/2012 21:35

c est le moment de commencer a penser chenes truffiers

Blh 03/10/2012 20:24

C est rappeler que l arbre est un être vivant, que partout ou l homme n a su vivre avec l arbre, l'homme a largement perdu au change. Il faut plus de 100 ans four faire un beau châtaigner, presque
3 générations d hommes.Ils ne pensent pas comme nous pensons ce qu est penser; néanmoins nous sommes plus profondément liés que nous le pensons.