Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 17:16

A part Jean_paul Huchon lui-même,s'il est quelqu'un qui observe avec attention les décisions du président Arrighi de casanova,vice-président de la section contentieux,c'est bien moi.

,en effet,nous partageons quelques points communs avec Jean paul Huchon,notament,le fait que c'est le même magistrat,pour le même article du code qui m'a rendu inéligible.

Lorsque j'entends la gauche ,parler d'assassinat politique ,de peine disproportionnée ,de scandale de l'automaticité,cela me rappelle quelque chose,mais ,dans mon cas,la gauche faussement contrite,expliquait que c'était la loi et qu'il fallait la respecter.

Ce qui me passionne,c'est de voir les mêmes conseillers d'état qui m'ont expédié sans formalités,sans attendre,qui tout a coup s'interrogent sur la brutalité,prennent les formes et se réunissent doctement.

Si on m'a exécuté vite fait dans une ruelle,pour le coup,chacun cherche les moyens de l'évasion pour notre huchon régional.

Comment expliquer a ces juges que mon fantome va les hanter ?

Comment leur dire que nous avons besoin de juges courageux,lucides,objectifs qui tracent le chemin de la raison ?

Car si le conseil constitutionnel est saisi et convenait (pure hypothèse) que cette décision disproportionnée est anticonstitutionnelle,alors,pour l'honneur,pour la morale,

il me faudra moi-même interroger la justice sur la décision du président Arrighi de casanova a mon égard.

On ne revient pas sur une élection,mais sur l'inélégance,sur le bon sens,on peut aimer souffleter la fatuité et le manque d'humanité.

Quel dommage qu'huchon n'ait pas été déclaré inéligible avant moi car ,voila des juges qui ne réagissent pas dans les formes suivant que l'on soit humble ou marquis et propriétaire en Sologne

Partager cet article

Repost0

commentaires

nialad 15/12/2010 19:51


Paraphrasant un ancien Tube du non moins ancien Richard ANTHONY, je chanterais volontiers (sur l'air de "Amoureux de ma Femme":)
" Qu'est-ce qui t'arrive,
Tu doutes bien de notre Justice?
En toute équité, impartialité,
Elle doit se prononcer!
Tu as été condamné,
Tu ne seras pas copié,
Il est puissant,
Tu es un manant,
Alors tais-toi, va-t-en...."

Phrasé malhabile, certes, j'en conviens volontiers, mais qui devrait traduire.... une TRISTE réalité!