Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 08:24

Chacun sait que je ne suis pas langue de bois ,ni cireur de pompes, aussi c'est très sincèrement que je voudrai dire que j'ai beaucoup de respect pour deux positions successives de notre ministre de l'écologie.

La première pour l'expression de son vote a l'égard du front national,chacun trouvera cela naturel et  un non-évenement,pour ma part,j'aurai aimé entendrte les responsables du parti socialiste et d'europe écologie,dire qu'en cas de deuxième tour entre un front national et un ump ou un centriste,ils appeleraient a voter ump ou centre, en se retirant d'une triangulaire qui conduirait a un risque de victoire du front national,je ne l'ai pas encore entendu,et jusqu'a  ce que je l'entende la position de nathalie est exemplaire,d'autant plus de la part du N°3 du gouvernement qui affirme là une position sans ambiguité.

P113063 

 respect aussi sur sa position quant a la grave crise du nucléaire au japon,nous sommes bien loin de Tchernobyl et de ce fameux nuage qui s'arrêterait  a la frontière francaise,chaque citoyen peut consulter sur internet le résultat de l'ensemble des balises et nous sommes ,a mes yeux dans le rationnel.

Il est vrai que l'opinion, la presse est méfiante avec ceux qui se veulent rassurants,c'est un comportement suspect qui ,forcément, doit minimiser :

 "on ne nous dit pas tout !" claironne une cèlèbre comique qui a fait sciences po.

Je crois que nous sommes très loin du spectacle grave et de la désinformation de l'époque de Tchernobyl conduite par un gouvernement d'élus qui,aujourdhui ,voudraient expliquer comment il faut faire...

ce qui se passe au Japon,est le prétexte a une véritable irresponsabilité,celle de ceux qui veulent tout instrumentaliser politiquement, jusqu'a l'indécence.

Evidement,ce qui se passe doit être une source d'enseignements.

Evidement le parc nucléaire francais doit être ,sans cesse audité ,pour être certain qu'aucun signe de vétusté ne le met en danger.

Evidement ,il faut se poser la question de l'usine de gironde en bord de loire.

Mais évidement ,comparaison n'est pas raison ,il n'y a pas de tremblements de terre en france ,ni de tsunamis,et ceux qui voudraient surfer sur la vague d'un tsunami  pour exister politiquement sont des nécrophages.

Tout cela est beaucoup trop sérieux pour jouer sur les peurs et sur la démogagie.

Vive les solutions alternatives !

mais pas le gaz de chiste !

 Sauf a être d'une totale mauvaise foi, nous sommes en train de mesurer les limites de l'éolien,comment expliquer que, sans aides massives et rachats  hors de prix, le solaire ne semble pas viable ?

Comment gérér que la gestion de l'élimination des panneaux solaires quand il faudra les changer n'est pas du tout résolue et qu'ils contiennent des matières ultra polluantes ?

 Nous sommes confrontés a cette problématique dans nos syndicats,avec une vraie gêne de cette ambiguité.

Comment assumer le fait qu etoute augmentation de l'electricité en france produit un tollé général et ne jamais oser dire que nous sommes ,aujourdhui, 40 % moins chers que nos voisins grace au nucléaire ?

Je sais que tout cela n'est pas poltiquement correct et qu'il est plus simple d'être au pays des Bisounours où il y a les méchants et les gentils.

Je ne suis pas compétent ;  que l'on me dise comment produire une énergie sans le moindre risque,économiquement supportable pour tous nos concitoyens et qui assure l'indépendance energétique de notre pays.

a mes yeux ,il y a des priorités comme les économies d'energie,pas celles dont on nous bassinne depuis le premier choc pétrolier,celles  qui semblent exister, mais que l'on a mis sous le boisseau sous la pression de certains lobbys,celles que l'on a enfermé dans des coffres pour que le business continue,celles qui doivent nous faire réfléchir a certaines formes de décroissance.

car il s'agit bien que nous assumions tous,sereinement le fruit de nos exigences...et Là ,je trouve que nos politiques sont moins clairs dans leur discours et dans les conséquences de leurs discours.

Une chose est sure ,j'ai une voiture qui consomme beaucoup par neccessité,je me suis commandée une voiture a air comprimé,j'ai versé un acompte,il y a un an et demi,le fabricant a les pires ennuis pour passer au stade de la production et a son chemin semé d'embuches.

Je fais donc cette proposition a nathalie : qu'elle crée un comité des "bonnes idées",une banque de savoirs des "geo trouvetou" qui devront être nationalisées et pas blocables par des société privées;

Un comité libre et dans l'obligation d'étudier la fiabilité ou la crédibilité des idées les plus saugrenues.J'ai la profonde conviction qu'un faisceau de solutions existent mineures ou majeures,mais qu'eles dorment ,qu'elles sont bloquées

je lisais ,hier ,des documents sur moteur Pentone,renseignez vous,nous sommes tous en droit de nous poser des questions sur ces inventions qui pourraient être des révolutions et que les pétroliers, le nucléaire pourraient avoir la tentation d'acheter très cher pour qu'on parle plus et que le business continue... Je n'aime pas la théorie de la consiration ,mais je suis convaincu que le monde de la finance et des grands producteurs a le cynisme de vouloir se défendre. 

En attendant,il me semble qu'il faut beaucoup de pudeur,beaucoup de décence et se dire que ce combat mérite beaucoup de dignité et sera pollué par les petits calculs.

En attendant,aussi,une pensée pour les japonais qui,eux ,en zone volcanique auraient ,peut être, du éviter le nucléaire et ma confiance en l'action de la ministre francaise qui,je crois, voit plus loin que les élections cantonales ou présidentielles

Partager cet article

Repost0

commentaires

sylviane 17/03/2011 01:02


Il est difficile et périlleux de s'exprimer à chaud! NKM nous l'a prouvé( si c'était spontané....) lors de sa première conférence de presse.
Il serait temps que la France se pose les questions essentielles pour demain avec un réel débat qui nécessiterait bien sur plus d'explications qu'une ou deux minutes en fin de journal télévisé.


francis.panigada 14/03/2011 14:51


Le mot respect est effectivement celui qui me vient concernant NKM. respect pour sa récente position vis à vis du FN... respect aussi pour ses compétences parce que je pense sincèrement que nous
avons pour ce ministère une personne réellement qualifiée...
Il faut aller au delà des clivages politiques pour pouvoir apprécier les qualités d'une personne et de son travail.


Lambda 14/03/2011 12:50


Oui les congratulations! Mais passons au local qui nous préocuppe: dites moi, si vous l'intéressiez au local : son ministère pourrait peut être faire quelque chose pour notre plateau limoneux et
humide ?


dominique 14/03/2011 10:32


au nom des économies d'énergie, la bonne vieille ampoule a filament a fait son temps ! remplaçons la par une ampoule à basse consommation et longue durée de vie (?) beaucoup, beaucoup plus chère à
l'achat, mais si on doit économiser l'énergie à ce prix pourquoi pas ? cependant toutes ne durent pas le nombre d'heures indiquées et de plus elles sont ultra délicates à recycler -lire les
consignes sur l'emballage : Edifiant ! elles contiennent simplement du mercure.
Quid de l'ampoule qui éclaire le local des pompiers à Livermore et ce depuis 1901 , voir : http://www.centennialbulb.org/cam.htm


sandrine 14/03/2011 10:03


Christian, bien d'accord avec beaucoup de points de tes propos. Mais la fin de ton blog explique le début. Malheureusement c'est parce que trop d'idées revolutionnaires qui ont montré comment on
pouvait faire autrement (Pantone bien sur mais pas seulement)ont été muselées par les lobbyes petroliers que nous ne croyons plus en les choix notament energetiques de la France et des pays
developpés qui ont le luxe d'avoir le choix. Encore une fois en matiere de choix energetique la decision finale appartient aux industriels et non aux politiques. Je suis d'accord avec toi quand tu
nuances les choses, ni tout noir, ni tout blanc, qu'il ne s'agit pas d'être seulement contre mais, voyons quelles sont objectivement les alternatives aux nucléaires, petroles etc ... calmement, un
referundum aussi pourquoi pas. En tous les cas e, ce sens la question des gaz de schistes est passionnante, car elle dit tout sur notre société de today (ecologie, economie, consommation a
outrance, géopolotique, etc .... ). Je veux faire un doc sur la question et me heurte aux non des chaines Hertzienne dont France 2 qui me dit ne vouloir que des sujets societaux !!! arrhgg comme si
la question des gaz de schiste n'en etait pas une !!!! bises