Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 10:16

Je vois les espagnols,les italiens ,les grecs,les chypriotes et je me dis qu'il y a motifs a s'inquiéter,ceux qui auraient une vision méprisante en pensant que ces drames ne nous concernent pas, se trompent

Hollande a été atteint par le syndrome zapattero dans le déni de crise,après avoir expliqué pendant la campagne que la seule venue de la gauche résorberait la crise,tel moïse ouvrant l'ocean devant ses pas,a peine élu,c'est le discours de "la crise est derrière nous" qui a prévalu ,aujourdhui,l'echec de la méthode couet est patent

la soirée d'hier n'aurait pas du decevoir,nous avons eu du pur "hollande",chrétien démocrate,oubliant la gauche,oubliant son premier ministre,oubliant ses engagements,les seuls qui doivent être déçus sont bien ceux qui ne le connaissaient pas et qui ont voté parce qu'il avait tenu des promesses.

oubliés les demandeurs d'emplois,oubliés les dix millions de salariés bénéficiaires des heures supplémentaires,oubliés les engagements sur la durée des retraites,oubliés les victimes d'une delinquance grandissante et de plus en plus violente où seuls les talents de communicants de valls permettent de dissimuler une dégradation dramatique. 

quand je vois la tour de babel socialiste,où chacun cherche a tirer son épingle du jeu ,et la joue formidablement perso,on ne peut que constater qu'Hollande ne controle plus rien,comme a l'époque où il était premier secrétaire.

au sénat sa majorité est souvent minoritaire ,a l'assemblée son autorité est plus que contestée,il se trouve ,chaque jour un député socialiste pour s'opposer a sa politique ou la critiquer terriblement et publiquement

 

a bord de ce radeau de la méduse,hollande qui est loin d'être un sot ,peut penser s'assurer sa réelectiion en 2017 en prononcant la dissolution de l'assemblée nationale et laisser l'opposition plonger les mains dans le cambouis ,prendre les décisions difficiles et impopulaires,prendre tous les effets de la situation dans la figure,ce qui permettrait a l'heritier de Mitterrand d'espérer de rafler la mise,en gardant la parole présidentielle et la possibilité de tirer sur les ambulanciers

quel bonheur pour lui de renvoyer la patate chaude a la droite et de se débarrasser de députés socialistes odieux a son égard

combien de temps laissera t il encore pourrir la situation ?,

jusqu'a quel enlisement dans les sondages ?,

,jusqu'a quel niveau de montée du front national attendra t il perversement ?

 

le choc de la simplication assénné comme une sourat,répété, annoné sur ordre d'un quelquoncque communicant sera celui de la dissolution en septembre ou octobre

,juste le temps de voter une loi sur le cumul des mandats qui tentera d'endiguer le raz de marée annoncé. 

nous vivons un désastre démocratique,l'assemblée nationale ressemble aux balkans et un président de la république qui sourit trop et ne semble pas prendre la mesure et les conséquences de décisions dictées par une boite a outils de bricoleur irresponsable

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

George 30/03/2013 14:26

C'est du pseudo-volontarisme, en plus vous vous moquez " les collectivités locales devront faire un effort" leur argent, c'est celui de qui ? De bibichon encore et touchours, c'est la même poche.

Olivier Burban 29/03/2013 18:01

Je n'ai pas suivi le débat hier. a-t-il esquissé quelque chose en ce qui concerne la réduction du train de vie de l'état au lieu de nous taxer toujours plus ? Un petit peu de tva en moiis par çi,
un petit peu plus par là. C'est pas une politique ça ! Il a parlé de "choc" de simplification... Choc de si, choc de ça... A chaque fois qu'un journaliste et un politique utilisent ce mot "choc" on
devrait boire un coup à leur bétise. Tout le monde sera très joyeux alors. J'ai lu que des départements envisageaient de fusionner pour faire des économies d'échelle. C'est une idée intéressante.
Faudra t-il descendre dans la rue pour que des actions concrètes et intelligentes soit réellement mises en oeuvre plutôt que des mots, toujours des mots.

Rose 29/03/2013 13:20

Si on peut arrêter de réformer avec l'argent qu'on a pas. Par exemple la réforme de Monsieur Peillon elle coûte combien en préparation ?

christian 29/03/2013 12:55

Oublier le 10 million de salariérs bénéficiares des heures suplémentaires ? a bon vous ne devez lire que le figaro car mois d'autres sources mon informé que de très gros patrons avez transformez de
primes de leurs salarier en heures supplémentaires défiscalisées mais bon il n'y a que la droite qui fait de belle chose et qui comme dans l'Oise peut battre le FN s'est vrai que deux candidats
d'un même parti celui que tous le monde connais pour n'avoir aucune casserole la emporté

André B. 29/03/2013 12:37

Moi ce qui m'énerve, c'est la traque au riche, mais le riche il fait vivre combien de personnes grâce à son fric ? C'est vrai que certain slogan on fait croire à certains qu'ils le seraient.