Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 09:29

Quand francois Hollande confie au "guardian" qu'en fait ,depuis les années 80,il n'y a plus de communistes en france,il commet un triple aveu (sans référence a un film célèbre, qui relève de l'anticommunisme primaire,bien sur)

 

1/ je le dis sans sourire,l'idée nombriliste francaise, que s'exprimer a l'étranger,n'a pas vraiment d'importance,que les communistes ne doivent savoir lire l'anglais,et  que le centre du monde étant la france et plus particulièrement le 7° et le 8° arrondissement,il faut rassurer l'étranger, mais que c'est assez loin de paris, pour qu'on puisse dire, ce qu'on veut, sans danger

 

Hollande n'est pas le seul homme politique a être tombé dans ce piège.

 

2/ Il est évident que la parti socialiste considére ,désormais les communistes comme des supplétifs soumis,comme l'ump considére le centre,avec condescendance.

Comme dirait l'autre  :les mouches ont changé d'ane, et désormais,ce sont "les verts" qui sont la petite fiancée du pirate.

Nous l'avons vu en Essonne,où les socialistes n'ont pas hésité a s'immoler pour faire une place de rêve a Jean vincent Placé, et a renvoyer hors de l'hemicycle le sénateur communiste issu de leur précédente liste.

Joli coup de négociation des "verts" pour le courant "cyniques",qui ont négocié les législatives au prix de sacrifier la présidentielle,personne ne pouvant croire que la candidature d'eva Joly n'est pas un cadeau,un gage, au parti socialiste.

 

3/ aveu enfin, que ce Sarkozy n'a pas réussi avec le front national,Mitterand y est arrivé avec les communistes et quand on voit maurice Leroy,ministre du gouvernement actuel,c'est une pleine réussite.

Là encore ,hollande pense qu'il y a prescription, et qu'il peut dire tout haut ce que Mitterand murmurait a quelques uns, avec son air matois

.

Ce qui est illustrant dans tout cela et qui conduit hollande a pouvoir dire ce qu'il pense,c'est que de toutes façons au deuxième tour,les derniers des mohicans iront voter pour lui,et donc ,pourquoi prendre des gants et dissimuler son mépris ?

 

enfin,je ne peux m'empêcher de vous mettre en copie ,une vieille interwiew de hollande qui montre la cruauté d'internet,nous y avons tous droit un jour,peut être que ,pour ma part,vous découvrirez une version très personnelle de mon interprétation du "lac des cygnes"

http://www.youtube.com/watch?v=7yIUzt130Tk&feature=share 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Yves DESSAUX 23/02/2012 14:14

Bonjour Christian,

Attention, je crois que tu t'es fait piéger - comme pas mal d'autres à l'époque - par une manip. médiatique que F. Hollande avait lancée à l'instigation de F. Mitterand. Je cite la source
(wikipedia en l'occurrence) "[F. Hollande] participe alors à une manipulation politique : sur l'instigation de François Mitterrand, Jacques Attali demande à l'éditeur Fayard de publier un pamphlet
contre la droite. La tâche est confiée au journaliste André Bercoff, qui publie un livre nommé "De la reconquête", sous le pseudonyme de "Caton", un soi-disant dirigeant de la droite. François
Hollande apportera à André Bercoff des éléments chiffrés pour la rédaction du livre, et le journaliste, dont la notoriété ne lui permet pas d'en assurer lui-même la promotion, lui confiera cette
tâche. Dans différents interviews, François Hollande se fait alors passer pour Caton, le faux dirigeant de la droite"...

Amusant de voir que cela est toujorus dispo sir le web !

YD

Francis Panigada 21/02/2012 10:44

Haha !!! Si l'on sortait de cette façon d'aborder la politique.... On peut souhaiter que quelqu'un ne soit pas renouvelé dans son mandat autrement que par vengeance personnelle mais par conviction
politique et désaccord sur les choix pris pour la collectivité !
Autant que la bipolarisation, je honnis le combat politique qui se transforme en pugilat, transportant le débat sur un ring ou un champ de bataille alors qu'il devrait se situer sur une "agora" des
idées.
La façon qu'ont certains d'argumenter à coups de massue, prets a en découdre,ne me rassure pas sur la manière dont ils traiteraient l'opposant en cas de prise de pouvoir...
Quant aux sénatoriales, j'avoue partager le point de vue de Christian sur la façon dont Berson a été évincé de la liste PS pour faire le lit de Placé et amusé de constater qu'en retour de
boomerang, Berson s'est imposé, au détriment de Vera... le sens de l'histoire, le retour du refoulé et le jeu des alliances... Ce n'est pas un jugement, c'est de l'observation !

Haha 20/02/2012 12:42

Exhumons

Pendant les sénatoriales vous souhaitiez le non renouvellement de Monsieur VERA (pas pur vengeance personnelle) et maintenant vous venez le pleurer parce que cela vous arrange pour vos propos
déplacés

Christian SCHOETTL 20/02/2012 13:58



apprenez a lire votre agressivité ou votre partisanerie vous troublentr,j'observe (je ne pleure pas) que les socialistes s'imùmolent en ne laissant pas un des leurs a la tête de liste et que du
coup deux listes conduisent a l'elimination mathématique d'un communiste,je ne pleure pas ,je constate,voilà bien la preuve que vos insinuations sont sans fondement et pitoyables



Francis Panigada 20/02/2012 12:09

D'accord avec toi sur cette "bipolarisation" que l'on nous impose... fort désagréable... Certains en ont fait les frais... On voit d'ailleurs comment cela donne uèn ton particulier à la campagne...
Exit bayrou dont on disait qu'il montait dans les sondages et pouvait créer une nouvelle surprise... Trop sage le François, trop reflechi... Place à l'invective, aus propos coups de poing, aux
arguments à la massue... Marine le pen avec caché derrière la statue du père qui continue les provocations, notre tribun néo-révolutionnaire Mélenchon, grand défenseur des masses populaires... et
notre président prestidigitateur troquant le costume officiel contre celui d'un providentiel "populiste" allant donner la parole au peuple, fustigeant les élites, pronant la démocratie à coup de
référendums mais pas n'importe lesquels, faut pas éxagèrer... le royaume de la mystification...
Franchement je frise l'écoeurement...
Alors Hollande se prenant les pieds dans le tapis de la City pour dire ce que tout le monde sait... que les socialistes sont des libéraux et qu'ils ne remettent pas en question l'économie
libérale... ça ne me parait pas si grave.
Que l'on seb vautre dans un populisme de mauvais aloi... que l'on ait plein la bouche du peuple... alors que le peuple n'a jalais été aussi exclu et absent me terrifie... Et ce n'est pas fini, ça
commence seulement...
Une forte envie de me replonger dans de vieux écrits anarchistes... le pouvoir corrompt, le pouvoir rend fou !!!
Francis (en colère)

nialad 20/02/2012 11:12

Voilà belle lurette que la Politique, c'est "la Valse à Mille Temps".... On ne sait plus qui fait quoi! On a assité à de bien multiples "retournements de vestes" qui ont d'ailleurs inspiré Jacques
DUTRONC dans sa chanson "l'Opportuniste" laquelle ne date pas d'hier! On voit des candidats contre Sarko se rallier à celui sur le dos duquel ils tapaient fort,jusqu'à ALLEGRE qui, faute de
dégraisser le mammouth à l'époque où il était socialiste se rallie à Sarko. Hollande n'échappe pas à la règle, Sarko aura été un exemple d'antithèses et on voudrait que les Français prennent les
politiciens au sérieux! On verra cela le jour où ils arrêteront de prendre les Electeurs pour des imbéciles (je suis obligé de mesurer mes propos!)