Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 08:52

que serait l'actualité sans ce western aux lasagnes où les chevaux sont bouffés par les indiens ? et où nous sommes transformés en horse-boy ?

nous devrions parler deficit,chomage,naufrage gouvernemental ?

 vous observerez combien la cométe florence cassez a disparue dans le ciel médiatique, certains ayant compris qu'ils pourraient bien se prendre un  impact, un de ces jours, a force d'en faire une icone

le pape tente de donner l'exemple mais ,visiblement,cela n'inspire pas nos dirigeants politiques

quant a notre viande de cheval qui a remplacé le boeuf ,quel cirque !

quel talent d'en faire dix minutes tous les jours aux informations,

voilà bien le symbole d'une europe repue,dans les décharges du caire,les enfants sont moins regardants sur ce qu'ils peuvent récupérer.

  

avouons que c'est dramatique  !il n'y a pas eu mort d'homme ! pas de viandes avariées,pas de viandes contaminées,juste un des effets pervers de la mondialisation du commerce.

appliquons la même indignation sur les programmes de nos hommes politiques et l'on va devoir rallonger les horaires du journal de 2 heures ! la campagne présidentielle et ses  promesses ne correspondent pas du tout a la réalité,on nous avait parlé d'un effet "boeuf" sur l'économie au mieux c'est du veau mais a bien l'observer,il n'y a plus de gras et on est sur un os,qui va protester contre ces gens qui niaient la crise hier, et qui ,aujourdhui ,accusent le passé ?

surgelées, les contributions au profit des collectivités locales et donc la chronique annoncée de commuens en difficulté qui pourraient se retourner  vers le contribuable

congelé, l'élan que l'on nous avait promis d'une france "plus juste,plus solidaire" qui se serait tourné comme par miracle vers un avenir radieux

le maitre étalon de cette mauvaise cuisine utilise les plus mauvaises épices pour dissimuler un ragout qui tourne de plus en plus mal

 

un peu de cheval dans la bolognaise et 350 salariés renvoyés cul par dessus tête car il faut donner du sang a l'opinion publique,vite, sans mesure...

 

l'effet mali,s'estompe,les instituteurs sont en colère,que les communicants nous trouve quelque chose de croustillant : le decolleté indécent de valerie trierweiller en inde,une rage de dent du dromadaire présidentiel,le debarquement de vincent peillon,le mariage de delanoe ...

 

sans cela ,sans encore un nouveau leurre ,il faudra affronter les vrais problémes ,les assumer comme ces lendemains de fête où ,avec une petite gueule de bois ,il faut ranger et faire la vaisselle  et reparer les dégats..

en se demandant si le rosé que l'on a bu la veille n'était pas un peu frelaté...possible qu'il n'y ait pas que du "provence" dans ce rosé là,peut être un peu de vin de divers pays de la communauté européenne....j'arrête la vaisselle et le ménage ,je dois m'occupper de ce gravissime dossier de vin ,peut être frelaté

 

lancons un appel ,,en tout cas,pour ces centaines de tonnes d'aliments qui ne sont pas frelatées, ne soient pas détruites,car nous atteindrions des sommets d'indécence

527994_490022197724759_31924838_n.jpg

 

 

quel bonheur de vivre dans un pays ,dans une europe où une telle agitation peut avoir lieu parce qu'un cheval a remplacé un boeuf,une préoccuppation alimentaire que n'ont pas des milliards d'individus

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

dupea 16/02/2013 20:53

Très bonne analyse. Par contre, je suis pour le moins dubitatif sur votre billet à propos de NKM. A vrai dire, je ne vois pas la différence de démarche entre une NKM et un Mélanchon. Croyez-vous
vraiment que Paris attend NMK ? Les communicants, oui : leur chiffre d'affaire va exploser. Mais les électeurs ? Imaginez un instant que le président du Conseil général se présente à Paris. Que
n'auriez-vous dit ?

nialad 16/02/2013 12:23

Comme dans le cochon (pour changer du boeuf et du cheval!) tout est bon! La messe est dite! Rien à jeter.... Bravo!