Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 20:47

Cette campagne présidentielle est elle si plate,avec aussi peu de relief qu'il faille se contenter de non débats pour l'illustrer.

je me suis procurer la vidéo devant le bruissement médiatique et l'explosion de consultations sur mon blog.

Que peut on y voir,un homme de l'ombre qui se pousse vers la lumière et un élu lmocal rompu aux débats et aux ficelles qui s'amuse de son adversaire,l'un pensant qu'il y a des régles et l'autre sachant qu'il n'y en a pas.

Je vous invite a oublier guaino,veritable papillon dans la lumière,et écouter ce que dit Jerome Guedj,en fait, rien,du remplissage,ponctué comme du morse par un "ne vous enervez pas" uniquement exprimé pour énerver l'autre et cette pioche tombe dedans ,au lieu de prendre la moindre distance,il se bauge dans le piege tendu.

N'importe quel élu ,un peu rompu dans une assemblée ne se serait pas fait roulé dans la farine,rajoutez a cela,le coté injurieux et méprisant naturel chez Guedj et le tour est joué.cela n'a pas été le disciple de melenchon aussi longtemps par hasard.

Quant a dire a Guaino qu'il faisait des offres de service a Marine Lepen,c'est méprisable,mais ce sont ses méthodes.

je me permets de citer Guedj a propos de Valls,juste pour montrer que cette trahison vis a vis de Guaino avec qui il entretient, par ailleurs, des rapports courtois n'est pas le fait du hasard, mais une tentative d'exister dans cette campagne présidentielle

je cite guedj :

'un débat organisé par Valls a evry,en présence d'eric Besson :

En revanche, je suis encore abasourdi par l'attitude de Manuel Valls alors que je sollicitais normalement en levant la main le journaliste-animateur de ce débat pour pouvoir poser ma question. Manuel, assis non loin de l'endroit où je me tenais debout, a commencé à maugréer dans ma direction. J'ai d'abord cru à une blague, dont il est coutumier sur le thème «ah enfin, ce sont toujours les mêmes qui veulent parler». J'ai vite réalisé qu'il ne plaisantait pas. «Çà suffit, dégage, va te faire élire à Massy». Estomaqué, je lui souffle «calme toi Manuel, je ne fais que demander la parole»... et c'est reparti « tu es bien jeune, pas d'expérience, dégage, toi et ton courant[à ce moment-là la responsable du MJS questionne Eric Besson], va te faire élire à Massy». Un peu plus et j'avais droit moi aussi à un «Casse toi, pov'con»...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Francis Panigada 28/02/2012 16:45

A titre purement informatif et comme bel exemple de "rhétorique", Mr Guedj a écrit une lettre ouverte à henri Guaino publiée sur internet dans Mediapart... je la confie à votre sagacité...
http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/280212/lettre-ouverte-henri-guaino

joseph 27/02/2012 11:55

pauvre france on a pas fini d'entendre des petites phrases assassines et des non debats voir la fille lepen face a melencon

Christian SCHOETTL 27/02/2012 12:03



^pour une fàis je suis d'accord



Francis Panigada 27/02/2012 11:49

On en a pas fini, et cette vidéo que j'ai regardé en témoigne, cette campagne va se transformer en un drole de "conflit", guerre des nerfs et guérilla par petites phrases dans les média... triste
de voir a quel degré zero l'on ramène le débat... On cherche à déstabiliser l'adversaire... puis une fois qu'il a trébuché ou dérapé, on fait des gorges chaudes se son incompétence, de son absence
de stature... A ce jeu, je ne sais qui peut gagner ?
La sortie de Belkacem sur Sarkosy.... évidemment que le nouveau costume de Nicolas en candidat est une mystification, qu'il adapte et modèle son discours de façon à récupèrer l'electorat de Le
Pen... sur le fond, je ne suis pas loin d'être d'accord mais la forme est lamentable et inutile... Comportement de sniper...
Il serait dommage de priver les citoyens d(un vrai débat sur les enjeux et les choix de societé... pour ne nous donner qu'un grand spectacle tragi-comique ou d'escarmouches en escarmouches, nous
nous préparerons au duel final.. Méfiance pourtant, dans les films il y a parfois des troisièmes couteaux...

ambigu 27/02/2012 11:03

Quelle campagne minable! Il n'est pas un jour qui ne nous apporte une nouvelle insulte, une phrase "assassine".... Cela me rappelle le temps où, Instit., dans la cour de récréation, tel ou tel
élève venait me dire: "M'sieur! Il (elle) m'a traité de.....". Dans ce domaine, toutes les cours de récréations doivent encore se ressembler. La différence, avec nos politicards, c'est que, dans
ces cours, nous avons affaire à des enfants lesquels, si l'on s'en réfère à la religion (ctholique, celle-là!) n'atteignent l'âge dit de raison que vers 12 ans. Nos candidats et leurs représentants
ont-ils un jour franchi ce cap? On eput franchement se poser des questions!

Amen 27/02/2012 11:03

Bien sur l'évènement, le vrai, c'est la performance du président du Nouveau Centre devant ses adhérents.
Au fait qu'en pensez vous ?

Christian SCHOETTL 27/02/2012 12:02



devant un specracle consternant ,je mature avant de vous en faire un billet parce que c'était passionnant,non pas le fait qu'hervé morin sur sa seile motion ait réuni 70 % des adhérents mais le
reste ,ce jeu d'ombres te de lumières ,ces pratqiues qu'on vroyait révolues ,j'en parlerai cela fait nul doute mais ayant été dans le bain,je medonne un temps pour la distance,pour e pas être
encore plsu excessif que je n'ai l'habitude de l'être