Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 11:33

Hier sur la plaine du déluge a Marcoussis,une trenatine de caravanes se sont installées dans un champ de luzerne,l'agriculuteur qui tentait de s'interposer en expliquant qu'il devait récolter la semaine prochaine a reçcu pourtoute réponse un violent choc au visage.

Après avoir été a l'hopital ,il s'est présenté a la maison, un énorme hematome a la pomette et une chemise ensanglantéé.

Au nom de quel droit,peut on  détruire des récoltes,peut on frapper une homme ?

Quel impunité peut permettre de telles exactions ?

Quel message catastrophique est envoyé là,il y aura encore de bonnes ames,pour excuser,justifier et nourrir ainsi un peu plus les extrêmes.

La commune de marcoussis sur la quelle se sont déroulés les fait est ne régle avec la loi et posséde une aire,ainsi ceux qui seraient tentés de considérer que l'on peut faire justice soit-même n'ont même pas cet argument.

Il faut que chacun mesure combien l'escalade de violence constitue uen catastrophe,combien les menaces  de mort qui ont été proférées hier sont inacceptables et augurent des lendemains noirs.

Peu a peu,les collectivités  se mettent en régle,des aires sont construites  grands frais,a l'instant ,où nous étions devant les monuments aux morts a célébrer la capitulation de l'allemagne nazie,a rappeler les millions de morts,les déportés juifs et tziganes,a quelques centaines de mètres ,la violence ordinaire se déroulait.

Aucun intolérable survenu il y a 60 ans, ne donne un blanc seing pour bafouer les lois de la république,a chaque fois qu'une communauté considére qu'elle peut s'exclure du droit commun,elle met en danger la démocratie,ne serait ce que par l'instrumentalisation qu'elle provoque.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

blh 09/05/2011 22:51


sans dire pour qui je roule,et en respectant un inevitable devoir de reserve, j ai neanmoins assisté il y a surement pres de 20/25 ans à la naissance de ce texte sur les aires de voyage, texte
soumis par un depute maire d evry et portant en lui le fait qu il s appliquait à toutes les communes, sauf la sienne qui n avait pas de Pos , mais des Zac.Pour dire que des textes naissent
mal;quand le desir qui conduit ,de fait, à opposer des collectivités et une minorité. Car chacun sait que lorsque le texte sera enfin appliqué, cela n y changera rien.La minorite, quelle quelle
soit ,aura vite appris qu a etre instrumentalisée dans un pseudo debat mené par des politiques qui sont censés étre la voix de la republique, elle en sort intouchable, chacun s etant fourvoyé dans
des combats streriles et degradants d ou le vainqueur n est jamais celui que l on esperait.Fusse dans les champs de luzerne ou dans les quartiers dits "sociaux".