Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 16:06

2010-BIS-2966.JPG2010-BIS-2987.JPG2010-BIS-3004-copie-1.JPG

Cérémonie  militaire a Janvry pour une remise de képis.

L'occasion de répéter que les crétins qui ont supprimé la conscription ont commis un contresens historique,sacrifiant a la démagogie ,la république qui est née a Valmy.

Audelà  de cette brisure citoyenne fondamentale,leur deuxième erreur est d'avoir supprimé ce passage initiatique entre l'adolescence et  l'homme adulte.Séquence nécessaire dans toutes les civilisations et dans toutes les sociétes,ils auraient du relire levi strauss.

Désastre social car ce brassage faisait sortir les jeunes des cités,et quelques uns du triangle auteuil/neuilly/passy.

Ilpermettait une remise a niveau sur les problèmes de santé et d'alphabétisation ,enfin c'était le seul organisme de formation a l'échelon national qui "produisait" des milliers de conducteurs poids lourds et chauffeurs de cars,avec un emploi garanti en sortant, qui,aujourd'hui, manquent cruellement.

Il faisait ,a janvry,ce jour-là, un froid de gueux,les enfants des écoles présents regardaient cela avec des yeux de chouette prise dans la lumière.

Ces militaires seront présents le 8 mai a 18 heures au monument aux morts et je m'en réjouis.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

claude meurisset 07/05/2010 17:53


Il y a peut être une autre solution, celle que donne rené char dans feuillets d'Hypnos

" Mettre en route l'intelligence sans le secours des cartes d'état-major".

J'ai vécu la guerre d'Algérie et je peux témoigner que l'intelligence n'était pas ce qui était le mieux distribué parmi nos gradés.


JOJO 07/05/2010 07:47


Hélas non Christian, 70% des garçons y allaient, soit environ 35% d'une classe d'âge...Nous sommes d'accord sur le dévoiement du service national par rapport à ce qui était sa mission républicaine
(pensons aux bretons qu'on envoyait dans l'Isère pour qu'ils prennent la mesure du territoire et du pays). Je relevais juste que ceux qui finissaient par l'effectuer ces 20 dernières années étaient
paradoxalement les jeunes qui n'avaient aucun handicap, ni social, ni culturel, ni scolaire, bref parmi les mieux intégrés.


JOJO 06/05/2010 23:04


Très honnêtement, et de l'aveu même d'un gradé, cela faisait belle lurette que l'armée ne brassait plus grand chose. L'armée était intéressée à récupérer à peu de frais la main-d'oeuvre dont elle
avait besoin pour des CDD de 10 mois non-renouvelables , mais avec un taux de réforme qui pouvait avoisiner les 30% elle ne s'encombrait plus guère d'intégrer ou de digérer de jeunes gens
d'horizons différents. Les cas lourds voire même légers étaient réformés, les "NAP" aussi par piston...n'idéalisons pas rétrospectivement


Christian SCHOETTL 07/05/2010 07:32



c'était l"argument avancé en faveur de la suppression, ce qui était un aveu de la dérive de la mission et qui démontre que 70 %de la population y allait 


je n'idéalise pas,les faits sont têtus comme dirait l'autre,les transporteurs routiers, les aurtocarristes en parleraient mieux que moi en terme de recrutement et je suis convaincu que si la
prise de conscience de l'aspect "intégration sociale dans la république" avait été réelle ,nous n'aurions jamais supprimé ce rendez vous quanr a lui trouver de meilleurs utilités,c'est une autre
affaire 



Gérard PARCOT 06/05/2010 19:25


Oh! Combien c'est vrai! Cette "brisure citoyenne fondamentale", ce manque de contact, de mélange dans la diversité sociale, et cette formation nationale, de tous les corps de métiers, à tous les
niveaux, qui donnait un sens, des valeurs, à cette époque, une réflexion "situationnelle", des règles de conduite, de morale, en usage dans notre société, qui malheureusement, ne se font plus, et
dont découle aujourd'hui, ce désastre sociale. Je regrette, je ne pourrai être présent à ce 8 mai 2010 à Janvry. Respectueusement. Gérard


lambda 06/05/2010 16:39


Y paraît que c'était pour faire des économies.


Christian SCHOETTL 06/05/2010 18:20



le prétexte était là,je vous renvoie a ce que nous coutent la politique de la ville,le cout des organismes de formations,la politique de prévention,etc...