Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 07:16

Il est très difficle dans une assemblée délibérante de voter contre un projet de caserne de pompiers, de collège,ou de "maison des solidarités,cela ne se fait pas et l'on sait qu'un jour ou l'autre cela vous sera "resservi", amplifié et déformé,

ainsi les élus au conseil général ont voté une caserne de pompiers ahurissante  a Ris orangis située a un jet de pierre t(sans jeu de mot) de celle de grigny et a un jet de pavé de celle d'Evry....

Ainsi les élus ont voté pour une dépense totalement pharaonique pour réaliser une "maison des solidarités" dans la bonne ville de Francois Lamy... 

A bien y regarder cela permet d'annoncer des dépenses folles et qu'elles soient votées a l'unanimité

 

Ce politiquement correct qui nous congèle et qui rend quelques sujets totalement tabous,il en est ainsi d'europe écologie,grace a certains militants profondéments convaincus sur l'environnement et une appropriation du sujet écologie.

Il semble désormais impossible d'avoir quelques affirmations,comme celle de dire qu'il y a des comportements qui ressemblent a une forme de fascisme vert ,il semble interdit de se taper les cuisses de rire quand une sénatrice d'europe-écologue se plaint du faible montant des indemnités sénatoriales et qu'elle ne peut pas joindre les deux bouts !

Comme d'un discours sur le cumul des mandats, qui semble s'appliquer a géométrie variable.

Je vous dis tout cela ,car ,il y a des fondamentaux dans la gestion de la cité,il y en a qui rejoignent pleinement la protection de l'environnement et nos préoccuppations sociales,parmi ces fondamentaux,il y a les transports en commun.

Durant la campagne des "régionales", collectivité compétente en matière de transports,toutes les listes nous ont promis des "lendemains qui chantent" et des transports en commun performants...

Quelle n'a pas été notre satisfaction de voir la région désigner Jean Vincent Placé comme vice président aux transports et comme président du stif.

 

Il avait trois qualités essentielles pour nous rassurer tous,

en tant qu'"écologiste" il semblait évident que l'offre de transports allaient se devellopper et se faire encore plus attractive

En tant qu'élu des Ulis ,il n'aurait pas ce raisonnement parisianiste qui consiste a privilégier les habitants du 7° arrondissement

En tant que leader des verts ,il ne s'occupperait que de cela étant contre le cumul des mandats.

et je rajouterai comme candidat aux sénatoriales,il serait attentif aux élus de l'Essonne

 

En fait, ceux qui ont pensé cela, ont eu tout faux surtoute la ligne !

 

est il utile de rappeler que le syndicat des transports d'ile de france existe pour gérer l'offre de transports sur l'ensemble de l'ile de france et pour mutualiser les couts.

 

Qu'observons -nous ?

 

Au regard du prix de l'immobilier,les plus faibles revenus sont peu a peu contraints d'aller vivre en grande couronne,"grace" a cela,c'est donc la population la plus défavorisée qui subit des retards de transports considérables avec les conséquences sur l'emploi et l'accés a l'emploi que l'on imagine,

ce sont leurs enfants qui ont le plus de mal a suivre des cursus scolaires et universitaires normaux au regard des temps passés dans les transports ou même l'inaccéssibilité.

Et pour conclure ce sont donc les plus faibles revenus qui payent leur carte de transport la plus chére,cela s'appelle la mutualisation,la banlieue et la grande couronne payent pour Paris.

je pourrai largement devellopper cela,et toutes les conséquences sociales que cela implique.

Voilà ce que l'executif du conseil régional et du stif sont entrain de pérenniser.

Au lendemain des élections régionales ,l'offre de transports sur notre territoire a été réduite de plus de 25 %,le Stif qui n'a jamais voulu financer la gare routière de briis,désormais essaye de s'appuyer sur elle pour expliquer les fermetures de lignes,des enfants de notre secteur doivent aller a pied ou en stop au lycée des ulis parce que les services de Jean Vincent Placé considérent que ces lignes ne sont pas assez rentables....

On est passé d"'un service public" a un service au public,ceux qui condamnet la privatisation de la poste ,d'edf  etc ont les mêmes méthodes quand ils sont aux commandes 

La vraie couche,celle qui remet en question le territoire et même le principe de l'accés a l'école laique,gratuite et républicaine,c'est la decision des services de la région et du stif de changer les critères de financement des transports scolaires dans le primaire.

Un changement de critères uniquement fait a des fins d'économies et qui nous fait reculer de 40 ans.

 

Les parents et certaines municipalités ne mesurent pas a quel point,il va y avoir de véritables et sévères conséquences pour les années a venir.

 

Les decisions prises par la gauche et europe ecologie conduisent, en pratique, a priver tout enfant de transports scolaires pour peu qu'il habite a moins de ..3 km de son école,une décision qui conduit, soit a transférer aux collectivités la dépense, soit a faire courrir de sécurité routiére et plus a  des des dizaines de milliers de gosses de la maternelle au cm2

 

je vous livre la note qui n'est qu'un exemple,  que m'a envoyée mon collaborateur aux transports de la communauté,un exemple technique ,précis avec ses risques et ses conséquences

 

Depuis de nombreuses années, la mairie de Limours organise son ramassage scolaire en pratiquant un tarif social, notamment pour les primaires et les collégiens (-50% par rapport au prix de la carte Optile). La mairie s’est alors mis d’accord avec la SAVAC pour prendre en charge directement auprès du transporteur la différence de coût (prise en charge invisible pour les familles).

 

De son côté, la mairie de Pecqueuse dont les maternelles sont scolarisés à Limours bénéficient des mêmes avantages, via les frais d’écolage.

 

Ainsi, les familles payaient (sans le savoir) 50% du prix officiel fixé par le STIF. Pour ce prix, elles avaient le droit à une carte dite SAVAC et leurs enfants circulaient sur la ligne régulière 39-29 (désormais sous le contrat type 2). Au fil du temps, les élèves étant de plus en plus nombreux un doublage prenait exclusivement les élèves d’écoles maternelles et primaires des 2 communes, laissant penser aux communes qu’il s’agissait d’un circuit spécial de transport scolaire.

 

La réforme du transport scolaire vient chambouler cette organisation en mettant à jour plusieurs incohérences :

·                                                             S’agissant d’une ligne régulière, les tarifs du STIF doivent être appliqués, car seul le STIF a la légitimité de fixer les tarifs (ce qui n’empêche pas une action sociale locale).

·                                                             Les élèves devaient être en possession d’un titre de transport reconnu par le STIF (ce qui n’est pas le cas de la carte dite SAVAC). Ils n’avaient donc aucun titre de transport valable en leur possession, sans parler de la situation des accompagnateurs…

·                                                             Le doublage n’est pas un circuit spécial. Pour le STIF, il n’existait pas de circuit spécial de transport scolaire à Limours et Pecqueuse. Par conséquent, le STIF considère qu’il n’y a pas d’antérioté et comme certaines familles habitent à moins de 3km, le tarif passerait de 57€ à 440 € l’année !

 

Une réunion doit avoir lieu prochainement entre le CG91 et les mairies pour remettre de l’ordre dans ce dossier

 

 

Quand on pense que sur des communes comme janvry,ce transport est gratuit considérant que l'accès a l'enseignement doit être libre,gratuit et sur,on se demande quelle vision technocratique préside aux décisions .

 

On aurait espéré que jean Vincent Placé, outre toutes ses fonctions, désirant être sénateur et conduisant la liste de gauche en septembre aurait bien pris la mesure du choc que ses décisions provoquent,mais étant tête de lisie ,il doit penser que pour son propre cas il ne risque rien.

 

Tout ceci illustre une méthode et une mise en oeuvre ,très loin des convictions affichées qu'elles soient sociales ou environnementales,

tout ceci se passe dans une relative indifférence ,une forme de fatalisme désespérant,celui des moutons quon égorge et qui croient que c'est dans l'ordre des choses

au fait,ma mémoire défaille,n'estce pas aux "régionales" où l'abstentionnisme avait atteint des sommets,n'estce pas ,a nouveau,devant cette abstention que les "élus" affirmaient en avoir pris conscience etqu'ils allaient reconquérir l'opinion et faire vivre la démocratie,je sens qu'ils prennent la bonne voie de..garage

demain je vous parle de mouches !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Prof 07/08/2011 09:12


Mais vs en tant que pt de la ccpl, vs n'avez rien proposé pr les villages ?


Christian SCHOETTL 07/08/2011 11:38



vous avez raison laccppl pour les transports n'a jamais rien fait...



Mom 07/08/2011 08:35


Pas d'accord avec vous :)
Pas de transport scolaire = moins d'éducation.
Or, l'éducation, c'est mal. Permettre à tous de réfléchir ? Hou là, c'est pas bon pour nos "dirigeants".Il vaut mieux abrutir le peuple de jeux débiles (Loto et foot - ahhh, la reprise de la ligue
1). Contrairement aux Romains qui avaient le pain et les jeux, nous n'aurons bientôt plus que les jeux et nos yeux pour pleurer.