Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 12:04

On s'ennuie ferme au conseil général,les caisses vides et chacun se voit un destin national qui lui donne la sensation que cette maison est étroite et trop petite pour lui;

jerome guedj guette d'un oeil éteint et lassé la moindre caméra et se contente de celle de sa propre chaine qu'il envoie sur internet commettant ainsi la grave erreur de prendre a témoin que les seances publiques du conseil général de l'essonne ressemblent a ces salles d'embarquements d'aéroport ,où chacun tue le temps comme il peut ,en appuyant frenetiquement sur son smartphone

602052_512515778842146_555294942_n--1-.jpg

voilà un président et un premier vice president du conseil général en pleine concentration a la présentation du rapport sur la culture

en fait cette collectivité a leurs yeux est comme  un citron  qu'ils ont préssé si fort qu'il ne reste plus qu'une peau flétrie dont tout le suc a été extrudé

ils se sont mis au service minimum pour justifier les milliers d'euros d'indemnités et d'avantages en nature  dont ils bénéficient ,pour faire oublier tous ces étranges collaborateurs embauchés sur de l'argent public et dont thierry mandon disait lui même  qu'ils coutaient 1 million d'euros a la collectivité pour uniquement "servir les princes"

cela transpire l'ennui par tous les pores de la peau,une apathie vieillissante,une remake de roman a la camus

il faut dire que les rapports qui s'egrennent témoignent de la désespérance,des mots pour combler l'aveu du manque d'argent,d'ambition concréte,des projets que l'on promet mais qui ne peuvent pas se réaliser,d'une gestion a la grecque

nicolas me faisait passer des phrases du rapport sur la culture qui prouvent qu'il y a une réelle matière grise dans cette maison,mais qu'elle intellectualise a outrance  comme un écran de fumée,comme un voile un peu prétentieux avec lequel on voudrait recouvrir le cadavre d'une politique moribonde a force de copinages et de partisaneries,et dans partisaneries,il y a parti et aneries

une phrase parmi des centaines d'autres d'un rapport qui prone la culture partagée

 

« de manière corollaire s’affirme de plus en plus une tension entre globalisation et valorisation des particularités locales dans les dynamiques territoriales. »

on pourrait penser que nicolas a trouver la phrase mais non  il y en a plein ,il n'y a même que cela

 

«  si la culture concourt à assurer la cohésion d’une société, elle ne peut s’y réduire. C’est aussi un processus porteur de questionnements et de réflexivité, une démarche dont s’emparent de plus en plus les autres secteurs de politiques publiques. »

au point que l'on pourrait trouver des circonstances atténuantes au député /président de jouer au telephone durant toute la séance

tant d'irresponsabilité m'accable,tant de reniements aussi,au fil des rapports ,tout ce qui est patrimoine ,archeologie,tous les accompagnements de terrain pour la vie associative tres locale,pour les animations des personnes agées ,pour tout ce qui n'a pas de lustre et qui n'est pas mediatique et pompeux a disparu,le faire savoir a triomphé du savoir faire

un requiem pour la protectiona animale par exemple,déja malmenée et mal pensée a l'époque de dugoin,j'y ai entendu toutes les promesses,un maillage possible du territoire a l'epoque du même thierry mandaon,une regression sous paul simon,juste un sourire moqueur sous madame robillard

une fidele lectrice de ce blog m'envoie la photo du refuge  "l'arche" construit a villebon a très grand frais,plus d'un millions et demi d'euros,jeune maire ,je me souviens de reunion a p^ropos du fonctionnement de cefutur batiment et l'absence de connaissance et de vrais choix pour perenniser la structure

voilà ce qui reste de la seule structure départementale de protection animale assumée par la depense publique et qui,si j'ai bien compris va être rasée dans une belle indifférence

ARCHE-ESSONNE-5.JPG

a tout vous avouer ,je suis scandalisé car cette chronique annoncée d'un gaspillage financier,d'un outil qui auarit pu être formidable n'est pas le fruit du hasard,mais l'addition d'interets personneles et de petites combines

la protection animale dans un pays où chacun,ou presque est propriètaire de chiens et de chats est un devoir public,insupporatble les petits sourires en coin des bien pensants qui n'ont pas vu comme moi,le corps de cette femme très agée ,tombée sans connaissance au pied de son lit entourée de 40 chats et( dont on pouvait legitimement se demander si sans notre intervention ,cela n'aurait pas aboutit a un drame

j'entends parler d'un maire rural qui résoud le probléme a coups de fusil et je ne suis pas loin de penser que pour une partie de la population les méthodes expéditives de ce genre ne les préoccuppent pas tant qu'il ne s'agit de leur propre chat,néanmoins je pense sincérement que la protecton animale est un signe de civilisation,celui d'une société apaisée et responsable qui assume aussi ses luxes et ses passions

j'avais espéré dans le domaine de soucy devellopper un partenariat avec les services vétérinaires de l'essonne,creer une reponse intercommunale au problème des animaux errants ou abandonnés,tant au niveau de l'administration que des politiques,j'ai vécu des grands moments de solitude et des fins de non recevoir,mais comme je crois que cette voie est juste et neccessaire,

je ne désespererais jamais,et c'est ce qui me pousse a me lever chaque jour ,cette idée que 'lon peut être utile a briser la machine aux préjugés et aux conforts egoistes

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Marie-Pierre Ratel 03/10/2013 12:07

J'aime toujours ce que vous écrivez même si je reste discrète et votre titre me semble tout à fait significatif de l'envie de baisser les bras qui nous prends parfois.
Les caisses vides.... oui il y a des gachis !
J'ose écrire un commentaire alors que je ne le fais jamais. Il n'est pas totalement dans le sujet mais évoque aussi le gachis.
Je ne sais pas si c'est le lieu mais qui ne tente rien.... ;)
Certains fonds mis à disposition sont destinés à aider ceux (individuels ou groupes) qui en ont besoin. Et c'est très bien.
Le RSA fait partie de ces moyen d'aider les gens dans le besoin ou ne disposant plus de ressources faute d'emploi. Parfait.
J'ai appris récemment qu'il pouvait également être attribué à des chefs d'entreprise ne pouvant plus se payer de salaire... il est tellement facile dans certain cas de cacher des revenus lorsque
l'on est chef d'entreprise mais bon... passons.... il y a des chefs d'entreprise honnêtes.
Mais je me rends compte que l'on ne vérifie absolument pas le patrimoine du bénéficiaire !!!!
J'ai un exemple qui me fait hurler de colère : chef d'entreprise, travaillant très certainement au noir bien souvent, et bénéficiaire du RSA qui cependant est propriétaire indivis de propriétés en
ile de France et Normandie, assure la demi pension d'un cheval en centre équestre, les frais de 4 véhicules (et pas des trotinettes). Bénéficiaire du RSA !!! et pire encore fier de l'être !
Comment se fait il que l'on ne s'assure pas que les gens sont vraiment sans ressource ou ne font pas le nécessaire pour trouver des solutions ?
On distribue.... largement et ce sont ceux qui en auraient le plus besoin qui n'osent même pas le demander.
Ne nous étonnons donc pas que les caisses soient vides. Le RSA ne représente pas une somme énorme prise individuellement mais combien profitent du système alors que ils n'en ont aucunement
besoin.
Merci de m'avoir lue.

Claire 01/10/2013 13:18

Si on installait des moutons, des vaches, des ânes, des chevaux, des poules et on mettait les chiens et les chats pour les garder, il n'y aurait plus d'errants

Monique Arens 01/10/2013 12:51

Au commentaire que je viens de laisser "à chaud" je dois tout de même ajouter, pour être honnête, que l'équipe actuellement aux manettes au Conseil Général aide financièrement les associations de
protection animale comme personne ne l'a jamais fait dans la précédente majorité. A l'époque de Xavier Dugoin on a vu naître le Comité Départemental de Protection Animale (CDAPE) présidé dans un
premier temps par Xavier Dugoin lui-même. Après l'avoir soigneusement examiné, il a bien fallu se rendre à l'évidence : les très confortables subventions qui étaient versées ne servaient en rien la
protection animale. Sous la même présidence c'est l'Arche Essonne qui a été construite après 10 années de tergiversations inutiles. Inaugurée au mois de décembre 1993, la structure a été confiée à
la seule gestion de Villebon sur Yvette au mois d'octobre 1995 pour fermer ses portes au mois de mai 2008. Voir ce qu'elle est devenue fait mal au coeur, mais... Dominique Fontenaille pourrait
peut-être nous dire si la création de l'échangeur verra la destruction pure et simple de la structure ou si quelqu'un a l'intention de la restaurer. On peut toujours rêver ...

Monique Arens 01/10/2013 12:39

Merci Christian pour ce bel article. Tu sans que, pas un instant, je n'ai imaginé que tu fasses des promesses sans conviction, sans l'intention de les tenir, c'est d'ailleurs ce que j'ai écrit dans
un récent article sur( le blog des Amis des Chats de Bligny. Pour concrétiser un beau projet il faut l'adhésion de chacun ou du moins de la majorité. Après trente années d'engagement au service de
la protection animale, je ne baisse pas les bras mais je suis un peu dégoûtée par l'indifférence crasse de la plupart de nos élus.