Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 11:01
IMG00139-20100224-1440.jpgIMG00140-20100224-1441.jpgIMG00141-20100224-1441.jpg
Les campagnes électorales sont des périodes de grande permissivité créative, d'autant plus quand on est crédité de 5% des voix !
le risque n'est pas majeur !
En fait,cela libère,et si on vous  en donne l'occasion,on peut s'amuser a bousculer les dinosaures du politiquement correct,ceux pour qui ces élections est grand jeu de rôles et qui estiment que la pièce est déjà écrite et que seul le cocu, comme d'habitude, est le dernier informé,vous avez bien compris que le cocu de cette tragédie est le citoyen de base mais ne lui répétez pas !
Pour ma part,dans l'espace de liberté qui m'a été imparti,j'aborde cela le sourire aux lèvres et je le vois souvent se dessiner sur le visage de mes interlocuteurs,le bon sens a quelque chose d'étonnant qu'il saute aux yeux dès qu'on l'exprime.
IMG00148-20100226-1106.jpgHier midi,nous étions près du siège du conseil régional,près de deux cents personnes présentes pour soutenir nos listes.
J'avais proposé a Nicolas que pour illustrer la panne des transports en commun en île de France,les deux cents personnes tirent le bus avec une corde....Monsieur le préfet de police n'a pas voulu... et Nicolas est légaliste...Cela aurait eu de la gueule de se faire tous embarquer,ce qui aurait prouvé que certains transports en commun marchent mieux que d'autres.
Nous avons quand même équipé un magnifique bus de nos affiches,rappelant les carences en termes de transports et transporté plus de 80 personnes sur le lieu de la manifestation,c'était moins drôle,mais j'étais étroitement surveillé par un collaborateur de Nicolas qui craignait que je fasse le coup de la corde quand même....
En terme de transports qui me hérissent,je vous donnerai deux exemples et il y en a des centaines : A la gare auto routière ,la société Albatrans est censée assurer un certain nombre de passages,et des fréquences.L'air de rien, nous avons demandé a notre contrôleur de vérifier : résultat stupéfiant, où l'on s'aperçoit qu'un nombre important de chauffeurs passent sur l'autoroute et ne s'arrêtent pas a la gare !
Nous venons d'adresser les jours et les horaires a Albatrans.Cela signifie clairement que, sur une ligne où il n'y a pas un contrôle, comme la notre (c'est a dire toutes les autres) on peut faire n'importe quoi, mais le facturer quand  même  a la collectivité.
A l'occasion des régionales,j'ai rencontré des associations d'usagers,on s'aperçoit que quotidiennement il y a un déficit de 350 places entre massy et saint quentin,pour cela le STIF n'a pas le temps de se réunir,ni de réagir.
Mais que le tout puissant député maire de Palaiseau téléphone pour ses propres lignes, et, sans commission, sans décision officielle,sans études préalables ,on lui met trois bus articulés qui ,désormais, circulent a vide...tout cela n'est pas sérieux et ne peut être qu'ulcérant pour les usagers et les citoyens.
donnez nous l'énergie de garder notre capacité de révolte et de ne pas baisser les bras !
Partager cet article
Repost0

commentaires

B

Merci de votre réponse.

Je comprends que le Blog ne soit pas l'endroit pour exposer nos problèmes.

Y a t'il une autre adresse électronique pour que nous puissions echanger? Effetivement je ne suis pas disponible aux mêmes heures que les heures d'ouvertures de la mairie, et comme vous avez pu le
constater j'ai quelques questions sur le sujet abordé.


Répondre
C

si vous ne vous en êtes pas encore rendu compte,moi je n'ai pas d'horaires et suis disponible de 7 heures a 22 heures,mon telephone portable est normalement a disposition de tous les habitants dans
le guide' de la commune,sinon le secretariat de la mairie vous le fournira et mon mail est christian.schoettl@wanadoo.fr


B

Avant toute chose je pense que « Parking » pourrait faire preuve d’un peu d’humilité. Si « Madame Sylviane » est de mauvaise foi, elle a au moins le courage d’écrire sous son nom véritable ! Un peu
de politesse et de correction rehausserait un débat plus qu’utile pour la collectivité…
Je suis désolé de m’immiscer dans la conversation, mais nouvel arrivant dans ce charmant bourg qu’est Janvry, je souhaitais réagir à ce sujet.
Nous habitons avec mon épouse et mes enfants au 3, rue Gâtines. Nous sommes donc en face du terrain incriminé. Donc nous nous sentons un peu concerné.
Quels recours existe-t-il aujourd’hui pour nous, 2 pavillons vont se construire sur un terrain abritant déjà une maison.
- Y a-t-il eu division parcellaire en trois parcelles ?
 Si oui quelles en sont les surfaces ? Cela n’est pas indiqué sur le permis de construire.
 Ne devrait-il pas y avoir deux permis de construire ?
- Peut-on associer ces constructions à un lotissement vis-à-vis de la loi?
 Si oui Quels sont les obligations qu’a le propriétaire ?
 Si oui quels recourt avons-nous ?
- Quel est le COS à Mulleron ?

Il semblerait (comme vous l’avez vu, je n’ai pas encore consulté le dossier) que la construction se trouve en bord de rue, et fasse près de 9,00 mètres de haut. Ces constructions vont donc occulter
toute la vue que nous avions sur la vallée… et plus encore car la luminosité va être réduite. Au delà de la perte financière que cela engendre en cas de revente sur notre bien, vous comprendrez
notre désarroi quant à cette nouvelle. Effectivement les constructions sur la partie de ce bourg doivent dater du 19ème siècle. Nous allons donc perdre tout le charme d’un quartier pour un
investissement immobilier ?
Ne peut-on pas contraindre le propriétaire à respecter un cahier des charges ? La loi n’impose t’elle pas de respecter l’environnement dans lequel une construction doit être réalisée ?
Voilà nous sommes aujourd’hui effaré de constater qu’aucun élément dans la loi n’ait permit de retoquer la demande de permis de construire tel qu’elle a été présentée, et ce à l’avantage du respect
du développement de la commune.
Que ce terrain soit constructible et que le propriétaire veuille le rentabiliser, soit ; Mais pas à n’importe quel prix pour la commune. Toutes les revendications que je vois dans vos commentaires
(même si le souhait de l’utilisation diverge) vont dans le sens de la protection de notre environnement. Devons-nous laisser faire ?
Je vous remercie, Monsieur le Maire, de vos réponses et de votre sollicitude.
Sébastien Bourgeois


Répondre
C

Je ne vous contredirai pas sur l'aspect dérangeant de l'anonymat.
sur le reste,sincérement un blog ne me parait pas lendroit le plus approprié pour répondre d'autant plus que la mairie de janvry est plutôt ouverte et que je vous recois quand vous voulez.
il n'y a de division parcellaire,
le cos sur votre terrain comme sur ceui-ci est 0,6,
les caractéristiques sont les mêmes que pour votre maison.
ce n'est  pas un lotissement.
il y a deux mois pour déposer une recours un avocat spécialisé est neccessaire .
je comprends parfaitement votre situation et votre désarroi
les contrantes que doit respecter le propriétaire sont celles du plan local d'urbanisme,ton pierre etc.. 
ce permis a été étudié scrupuleuement par le DDE
,sans son avis favorable ,je ne l'aurais pas signé,.
nous avons  acheté le terrain dit "du parking" parce que nous en avons eu l'opportunité et que le prix était possible pour la collectivité, et parce que nous craignions ce qui arrive
là,d'autres achats se sont faits a janvry par la commune pour ces motifs,
pour la circonstance,il n'y pas de vente,c'est le propriétaire qui réalise,pas d'intervention foncière possible de la commune.
.C'est un raisonnement que nous n'aimons pas entendre mais toute constrcution neuve a coté de bati ancien pose un problème, que faire ? supprimer la constrcutibilité sur janvry ? ce serait illégal
et les propriétaires de terrains constructibles seraient en droit de nous attaquer.Lorsque nous avons  voté le plan local d'urbanisme,nous n'avons pas ouvert un M2 supplementaire a
l'urbanisation et au contraire supprimé 2Hectares et demi.,les seuls terrains que j'ai pu rendre insconstrutibles a janvry m'appartenaient en très grande majorité.

je me tiens a votre disposition


P

J'arrêterai là,mais madame sylviane a une belle mauvaise foi d'écrire que le terrain du parking pouvait être construit puisqu'il n'avait pas de vis à vis,il va falloir changer de lunettes ou de
neurones, puisqu'il est enclavé dans le centre du hameau;mais elle n'est pas concernée par le vis à vis.
Je comprends qu'elle soit gênée,dans ces cas là,on admet honnêtement que "vu de sa fenêtre" les positions ne sont pas les mêmes.Quant au "terrain convivial" pour les enfants et les réunions des
habitants ,il y en a un ,j'attends toujours.


Répondre
S

A la personne qui signe parking et pour rétablir la vérité sur mes propos lors de la réunion évoquée.
A aucun moment je ne me suis opposée à la construction du parking comme aucun autre participant.
Le seul point de désaccord portait sur la deuxième partie du terrain que nous voulions à quelques uns préserver comme un terrain libre pour acceuillir les enfants du village (qui auraient eu ainsi
un autre lieu pour se retrouver que la place de Mulleron qui reste malgré tout un espace de circulation).
D'autre part, nous avions pensé pouvoir y organiser des réunions conviviales pour faire vivre ce hameau.
Il a été en effet évoqué la possibilité de construire des logements dans cette parcelle. En aucun cas cette construction n'aurait été en vis à vis de riverains.
Les personnes présentes à cette réunion pourront attester de la véracité de mes dires.
Sylviane estager 1 rue des gatines Mulleron


Répondre
C

la densification dont parle lambda n'a rien a faire dans ce cas précis puisque ce terrain était affecté des mêmes cos depuis trente ans.
par contre la question de la densification est intéressante puisque l'état et la région nous disent et nous imposent de consommer moins de terres pour construire et donc de densifier l'existant.


Répondre