Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 08:31

C'est terminé,une page se tourne d'une période que je n'ai pas aimé où ,bon nombre de citoyens se prenaient au jeu et tombaient dans le piege du manichéisme ,de l'intolérance et j'avais l'impression de revoir les houtous et toutsis

La démocratie a parlé,j'ai donné mon avis en son temps,et je détesterais avoir a, rapidement,dire "je vous l'avais dit",

j'adorerais avouer que je me suis trompé,car je ne suis pas de ceux qui prennent en otage l'avenir de notre pays,je ne suis pas de ceux qui calculent leur avenir personnel au détriment du collectif.

mais je suis de ceux qui ne courbent pas l'échine,qui ont la sensation de faire leur travail et qui savent que ,demain, il y a des écoles,des créches,des routes a construire et que le seul échec est celui de ceux qui baissent les bras.

Car notre role,il est là : faire vivre la démocratie,au bénéfice d'une société harmonieuse.

Aussi,hier soir ,en allant porter les résultats a la gendarmerie de Limours,c'est le constat que je me faisais : il y a du bel ouvrage devant nous ,devant tous ceux qui voudront se retrousser les manches et qui ne seront pas gémissants et prostrés.

Le changement,c'est maintenant,je crois a une société humanité où le bon sens serait la colonne vertébrale comme le bonheur national brut l'est au Bouthan,il y a au centre,un socle de valeurs solides,apaisées,sereines et donc indestructibles,dans les tempêtes qui nous attendent,

je crois a ce noyau de résistance basée sur ces valeurs,je crois a une reconquête ,pas du pouvoir,mais du bon sens ,de cette force tranquille que nous pourrions incarner.

Cette élection,c'est aussi une grande liberté qui nous est offerte,d'autonomie,d'expression personnelle,d'autre regard sur la vie de la cité,sans tutelles, ni politiquements corrects,depuis ce matin ,nous ne sommes plus la cinquiéme roue du carrosse ,celui ci est dans le ravin.

S'il est un combat que je veuille mener ,c'est celui du vrai,du bon sens,de la fraternité qui ne resterait pas accrochée sur le fronton de la mairie,mais qui voudrait dire "je t'aime, mais aime moi aussi",car alors nous pourrons mener tous les combats.

Il va bien falloir des femmes et des hommes de bonne volonté pour se retrouver autour de ce socle a partager une ambition collective plutot que personnelle et je vous invite.

La démocratie a parlé,soyons respecteux,positifs et vigilants,mais une démocratie sans gardes fous peut se mettre en danger,nous pouvons être ces gardiens du temples,les gardes fous de la république,sans attendre que qui que ce soit nous y invite.

j'ai la chance et l'honneur d'être le délégué de la petite fédération du nouveau centre en Essonne,avec un atout formidable ,elle est constituée de femmes et d'hommes de bonne volonté,c'est a partir de cette poignée de résistants que nous allons reconstruire et avec ceux qui voudront nous rejoindre,en toute liberté et détermination, puisque ,désormais,il n'y a aucun compromis dans lesquels on essairait de nous enfermer

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

PARCOT Gérard 12/05/2012 10:45

Bonjour. Certes, comme vous le dites, la démocratie a "parlé"! Respectons la, les uns et autres, perdants et gagnants, avec un grand Esprit Républicain. L'alternance peut-être aussi!... bénéfique
pour l'unique intérêt, celui de notre pays. Pas de polémique stérile, avec des procès d'intention!... Merci

Le Roy 08/05/2012 00:43

Vive le centrisme révolutionnaire que j'ai auto proclamé il y a deux ans ^^

Merci pour ce beau texte!

ninirevequerore 07/05/2012 14:45

Monsieur,
Je ne suis pas bien placée pour écrire un commentaire sous l'un de vos articles que je trouve très intéressants car je ne me suis jusqu'ici jamais vraiment intéressé à la politique. Cependant,
quand je vois ce qu'ont fait certains colleurs d'affiches en douce la nuit, au pied de la petite mairie de Janvry (je les ai vus) et sans doute dans toutes les villes et villages de France, c'est à
dire placarder exprès des affiches de Nicolas Sarkozy pour pouvoir mieux y inscrire ensuite dessus, en énorme, leur insulte, je comprends mieux pourquoi et comment mon enfant se fait insulter
régulièrement et impunément par certains de ses petits "amis" de Janvry. Je suis moi-même dénigré par des parents qui estiment que je n'ai pas à m'en mêler et que si je tombe par hasard sur des
messages remplis de haine, je suis dans mon tort car je rentre dans leur "intimité" ; je répète ici textuellement ce que l'on est venu me dire jusque chez moi. Sans doute alors aurais-je dû élever
mon enfant de telle façon à ce qu'il puisse répondre mieux à ces mots et les retourner pour pouvoir se défendre, et nous en souffririons moins actuellement.
Je sais que je suis en train de sortir du sujet alors je m'arrête là pour ce qui est de ce détail.
Pour finir et pour en revenir à la politique et à l'harmonie dont vous parlez, du respect des uns et des autres, j'ai bien peur que l'on ai beaucoup de soucis à se faire avec de tels exemples, car
si Nicolas Sarkozy l'a dit sans doute dans un moment de colère et d'énervement, ce qui ne l'excuse pas forcément, eux l'on placardé en énorme, partout sous nos yeux et ceux de nos enfants.

Christian SCHOETTL 07/05/2012 20:55



je suis pleinemen,ty d'accord avec vous et j'ai détesté ce climat odieux et violent quant aux enfants ,jevouis confirme que je suis sidéré par certains parents,pour lesquels on se surprend a
souhaiter qu'ils prennent un jour la réalité en pleine figure



Lambda 07/05/2012 12:08

Vous connaissez des prostrés, moi non. Construire des routes ? Là vous tournez définitivement la page du Grenelle de l'environnement.

Christian SCHOETTL 07/05/2012 20:55



je vois que vous gardez la forme et toujours pas les formes



Lambda 07/05/2012 12:04

C'est qui votre chef ?

Christian SCHOETTL 07/05/2012 20:56



ni maitre ni esclave