Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 15:46

pour 21 cantons de notre département des élections cantonales vont avoir lieu,est-ce faire injure a la démocratie que d'avouer que nos habitants s'en moquent,ces élections ont deux motifs majeurs de ne pas mobiliser l'électorat :

Traditionnellement,ces élections intermédiaires,sur des scrutins locaux n'ont pas une participation stupéfiante,seules, celles qui sont appariées aux municipales bénéficient de la dynamique communale.

Et j'aimerai que chacun retienne ce point,seul la gestion de la cité est un facteur mobilisateur fort et le maire demeure la personne politique publique qui a encore la faveur de nos concitoyens.

Nos députés et nos sénateurs ont voté une réforme territoriale visant a supprimer les départements,a créer des super intercommunalités et a terme a signer la disparition de l'autonomie des communes et donc des communes elles mêmes,au point que le maire d'arpajon candidat aux cantonales,vient de proposer aux maires alentours de fusionner leurs communes avec la sienne et de créer un "gross arpajon" avec des mairies de quartier a Avrainville,guibeville etc...il y a des gens qui écoutent cela béatement....

Permettez moi,après une longue absence politique un post un peu long et autorisez moi a répéter une conviction profonde :

36000 communes qui comptent plus 560 000 conseillers municipaux,c'est une richesse démocratique qui ne coûte rien,c'est un maillage républicain du territoire extraordinaire,99% de ces gens là travaillent bénévolement,se réunissent le soir,sortent les barrières, montent des tentes pour les fêtes, salent les routes et sont sur le terrain les jours de tempête,ils animent la vie de nos villages et font vivre plus surement la démocratie que n'importe quel député.

Il faut des Balladur naviguant uniquement dans le 7° et a Chamonix pour estimer que cette vie démocratique ,cet engagement sur le terrain ,c'est ridicule,il faut être techno et bien éloigné des réalités du terrain pour ne pas mesurer cela.

(pendant que je vous écris,je recois un appel des pompiers,il y a un chat écrasé devant la mairie,nous sommes samedi et le brave pompier me demande d'envoyer le personnel d'astreinte..Avec balladur,il y aura un chef de service qui commandera au service technique d'envoyer un véhicule avec des hommes...moi j'ai appelé un conseiller municipal et je n'aurais pas fini ce post que le problème sera réglé sans dépense publique)

Quand les élus seront si éloignés du citoyen que ceux ci ignoreront leur nom,je crois que la démocratie sera en souffrance.

Il va donc y avoir des élections cantonales pour désigner des conseillers généraux qui vont sièger... deux ans et demi et disparaitre..du fait de la réforme territoriale...

est ce bien raisonnable ? Théoriquement n'aurait il pas mieux valu prolonger leur mandat ?

J'avoue qu'en Essonne ce renouvellement m'amuse,car, comme au dernier jours des soldes, tout le monde se précipite : l'enjeu est faible,et tout le monde veut se positionner !

comme aux galeries farfouillettes, les ménagères s'entredéchirent pour arracher le dernier article avant la fermeture définitive.

L'ump avec sa souplesse et son talent de négociateur habituel présentera des candidats partout et fera l'aumone a ses "alliés" de la soutenir,c'est une pratique habituelle qui ne surprend personne.

Au centre,le spectacle donné au national se reproduit implacablement,avec des variantes,il y a le modèle Delahaye,sorte d'hybride qui est au centre quand il parle avec morin et ump quand il discute avec georges Tron,c'est un radical plus ou moins ump suivant la configuration,quand je dis qu'il est hybride c'est que cette position dedans dehors,cela lui                              "jappe au nez" ,comme dirait Pierre dac,mais que ne feraient pas certains pour être sénateurs.

au centre, toujours, le modem fait les yeux doux au radicaux de gauche quant au nouveau centre,nous nous battons pour présenter des "vrais gens" et ne pas mettre les pieds dans cette cuisine qui emmerde tout le monde, sauf ceux dont c'est le métier

A gauche,le bonheur est a son comble,avec une fascination quasiment érotique ,on s'étripe avec bonheur,les mélenchon's boys y vont de bon coeur pour mettre en péril la forteresse socialiste,qui ne risque rien puisqu'elle est en liquidation,tout cela est du billard a trois bandes,quatre ou cinq pour les futures échéances électorales.

Une tentative de refonder la gauche avant le séisme présidentiel, aux yeux de certains hommes de gauche sincères, qui verra dsk candidat a la présidentiel,autant dire qu'on assassine ,a nouveau, Jaures.

tout cela serait assez barbant,si cela ne signait pas la fin d'une époque,Berson pourrait il être encore président si par hasard... ?

Richelieu tirera-il encore les ficelles de ce conseil général confié a un président collectionneur de marionnettes ?

14188148.jpg

 

Sur cette photo qui est a votre avis,l'homme de pouvoir,celui qui influe,qui impulse la décision,manuel valls a gauche ? (pour une fois),tout a fait a droite mr leonardt ? maire de sainte genevieve tout puissant de la tres puissante communauté d'agglomération du val d'orge ,ou francis chouat,multi cartes et 1 ° vice président du conseil général chargé des finances ? 

vous l'avez compris aucun de ces trois là,le quatrième notre richelieu,notre mazarin local,celui qui traite avec les uns, avec les autres,celui qui rit et déjeune avec le président du groupe ump et obtient de lui ce qu'il veut ,celui qui parfois écoute en direct par téléphone amicalement ouvert les débats entre conseillers généraux de l'opposition,celui qui ,en gros,tire toutes les ficelles avec la jubilation d'un joueur d'echecs et le mépris pour certains de celui qui connait trop la noirceur de l'ame humaine.

Au service de qui ses talents s'exerceront ils demain ?,mon petit doigt me le dit mais je pense qu'il attend le dernier round.

Ainsi la gauche pourrait perdre ces élections, non pas grace a une droite divisée et sans ame,non pas grace a un centre en morceaux incapable de se rassembler, mais par ce vieux démon qui la ronge depuis le congrès d'epinay,celui du fait qu'elle n'existait que par un seul homme et par ses méthodes florentines.

l'union de la gauche n'est plus,la multiplication des ambitions peut précipiter le jeu de massacre et a regarder ce qui se passe en tunisie,en egypte, en lybie ,au yemen et ailleurs je m'interroge sur l'exaspération de nos propres concitoyens face a ce spectacle  

Partager cet article

Repost0

commentaires

de la mata jeanpaul 22/02/2011 08:49


Ah d'accord...je vois !
L'ancien, c'est une façon de m'amuser,j'aime bien sur le net,d'autant plus que la plupart des gens se cachent sous un pseudo,peur de bobonne ou quoi ?..j'ai 60 ans bientôt,hé,hé...eh oui hélas !


de la mata jeanpaul 22/02/2011 00:13


C'est embêtant pour toi cher Christian de me dire pourquoi lors de ce sujet sur les cantonales...tu me sembles quelque peu amer ?
Ca ne t'intéresses pas...moi, simple bipède militant de droite,beaucoup plus.
Mon tutoiement ne te gênes pas j'espère,l'ancien,non ?


Christian SCHOETTL 22/02/2011 07:01



s'il devait y avoir de l'amertume,c'est d'avoir senti la proximité de la victoire collective depuis 15 ans,et qu'elle ait échappée du fait des hommes,du fait de choix stratégiques qui nous
sacrifiaient


les candidats que je soutiens confirmeront que je travaille a ces elections,que je ..produis,mais que n'étant pas candidat ,je ne suis pas en première ligne


quant au tutoiement ,pour nous les latins,il est naturel,il peut heurter quand on le sent méprisant quant a l'ancien ..je suis en jeans dans ma tête



Eric Deloire 20/02/2011 10:02


Non, je ne suis pas d'accord avec vous.

Nous nous sommes rencontrés, nous avons discuté. Nous avons constaté que pour ces élections ( je précise : POUR CES ELECTIONS), nous n'avons pas trouvé de terrain d'entente. ça ne veut pas dire
qu'il n'y avait pas la volonté. Et pour notre part, cette volonté n'appartient pas seulement au passé.

Rappelez vous notre engagement commun, extrait :
" Au-delà des prises de position de leurs leaders nationaux respectifs, les centristes du Nouveau Centre et du MoDem en Essonne souhaitent dépasser ces clivages pour travailler ensemble à
l’expression du pluralisme politique, et faire vivre les idées qui nous caractérisent telles que l’humanisme, la décentralisation ou la construction européenne, pour ne citer qu’elles

La volonté de rapprochement ne pouvant se construire que par la base, le MoDem et le Nouveau Centre de l’Essonne ont dont décidé :

•D'échanger leurs points de vue régulièrement afin de faire vivre une expression du pluralisme sur le département, et de ne pas se soumettre au bipartisme ambiant,
•De mener ensemble des débats sur des sujets de société tels que la crise financière, économique et sociale, l'Europe et l'environnement"

Concernant les liens que nous avons avec les radicaux de gauche. Ce n'est une découverte pour vous. Dés le début de nos discussions ensemble, nous vous avions avertis que conformément à notre idée
de la politique, nous voulons discuter avec tout le monde. C'est ce que nous avons fait.

C'est la malchance qui a fait que nous n'avons pas pu monter ce type d'"alliance" ensemble ( je pense à Orsay et à Ste Geneviève des Bois).

Comme précisé un peu au dessus, notre volonté de rapprochement est intacte.


ERIC DELOIRE
Délégué Départemental
de la fédération Essonnienne
du MOuvement DEMocrate.


Jean-Marie Vilain 19/02/2011 21:16


On voit que tu rentres de vacances, tu ne nous donne même pas le nom du chat écrasé !


joseph 19/02/2011 16:58


et en 2012 le front national contre DSK AU 2E TOUR