Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 19:06

J'ai regardé les programmes des autres formations qu'elles soient de droite ou de gauche et ,je vous avoue mon étonnement,car faute de dire que la gestion de la gauche nous a mis dans une situation ahurissante et qu'il faudra des années pour se redresser,chacun est contraint  de dénoncer, mais pas trop.Sinon le reste des propostions qu'ils font sont infaisables.

IMAG0560.jpgEn 1998,la gauche a conduit sa campagne sur deux piliers : les "affaires" et les augmentations d'impots jugées indécentes et inutiles.

depuis 1998,le bilan  est terrible,non seulement ,elle n'a pas corrigé ces augmentations jugées scandaleuses mais encore ,elle a "surfé" dessus augmentant les impots de plus 45 %,ceci serait encore une plaisanterie si elle n'avaait pas tellemnt endétté le département qu'aujourdhui ,elle ne peut plus que payer ses emprumpts ! une situation a des années lumières de ce qu'elle a trouvé ,amlors qu'aucun essonnien sauf les membres de la "fédé" ne peut dire que cela s'est amélioré en Essonne.

j'emprumprte cette image a boocan ,car c'est a l'image de ce a quoi j'ai assisté ,des bricoleurs ,des apprentis sorciers,dans la posture qui me rappellent cette publicité "c'est quoi une poele ?"

Au nom de l'image ,ils ont tenté toutes les aventures au depend de l'argent du contribuable

A un nouveau centre et pour nos candidats,quand il s'agit des finaces du consei lgénéral  notre position est claire :

Les années de gestion de la gauche ont conduit a une flambée des impôts et un dérapage des frais de fonctionnements ,des aventures financières catastrophiques sans lendemain ont vidé les caisses pourtant confortables pour satisfaire aux caprices de chaque élu membre d’un courant différent composant la majorité ;

2011-MARS-0078_L.jpg

 

Le conseil général a ce qu’on appelle des compétences,des obligations dans un certain nombre de domaines ,quand on est riche,que l’on roule sur l’or ,on peut distribuer avec prodigalité,même quand ce n’est pas dans son domaine ,quand on a augmenté les impôts comme la gauche l’a fait ,on serre la voile et on s’occupe de ses affaires,c’est l’addition de centaines de petites dépenses qui crée les trous et provoque les augmentations d’impôts.

Un exemple :,la plupart des gens ont oublié les effervessonne ,soirées spectacle organisées par le conseil général de l’Essonne ,a elles seules ,elles ont représenté 1% des impôts payés par les essonniens,de l’argent parti en fumée.

Notre proposition : revenir a nos strictes compétences et ne pas dilapider, là où c’est le rôle de la région ou de l’état de le faire,cesser des dépenses de voyages ,de frais de bouche,de communication,de frais d’études inutiles qui ,elles aussi finissent par peser sur l'addition  que verse le contribuable.

Faire cesser les embauches de complaisance pour les fils, filles, militants  de tout poil,c’est inadmissible,coûteux et terrible aux yeux des fonctionnaires du département qui voient débarquer une faune étrange… quand elle vient.

Les finances du conseil général doivent servir a mettre en œuvre les compétences du conseil général comme les collèges,les routes,l’aide sociale clairement gérée …

 

petit jeu :

 combien a été dépensé pour la "communication" par le conseil général depuis 1998 ....

combien a été dépensé pour entretenir un cirque ambulant en Essonne..

combien a été dépensé pour la maison des solidarités de palaiseau ...

combien a été dépensé en frais de voyages divers et sur différents budgets

depuis 1998

combien de revues politiques plus ou moins connues ont bénéficié des parutions (payantes) du conseil général

a combien s'élève la politique en faveur de la recherche et quel rapport d'étape peut on fournir 

la liste serait immense de tous ces dommaines qui pèsent plusieurs centaines de millions d'euros dont on se demande si la dépense était justifiée.

  

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

N

En avant-propos, nous nous sommes mal compris sur la suppression des PV. Moi, je ne vous accuse de rien. Je déplore que ce genre d'affaire, même si elle existait, prenne le pas sur d'autres
problèmes plus graves..

Pour ce qui est du présent post, je vous suis très bien. Je ne connais pas, hélas, tous les domaines dans lesquels le Conseil Général gaspille l'argent du contribuable. Mais j'ai un exemple que je
trouve d'une profonde débilité: le cinéma en plein air. Que l'on privilégie les occasions de réunir la population, c'est TRES bien. Mais pourquoi choisir le cinéma???? Les gens sont abreuvés de
films à la télé. ceux qui le peuvent vont au cinéma en salle.
Ce que je constate, c'est qu'il y a un Monsieur (ou une Société) qui s'en met plein les poches pour pas grand chose. J'ignore à combien se monte la subvention par séance, mais je dis que c'est de
l'argent fichu par les fenêtres.
On pourrait trouver un autre thème qui ne soit pas aussi banal et qui permettrait aux gens de se réunir de la même manière. Je me rappelle que, en 1976 ou 1977 j'avais été démarché par un Monsieur
très distingué que l'on voit (trop rarement sur le petit écran) du nom d'Etienne DRABER. Il était envoyé par le Conseil Général de mon départ pour offrir un récital aux enfants. Il s'agissait d'un
jeune chanteur qui, depuis, a fait son chemin: Monsieur Henri DES. J'ai nettement préféré ce type d'action à celle du cinéma en plein air, même s'il permet de vendre des frites et des merguez....
Je pense qu'il y a mieux à faire!


Répondre