Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 02:54

Samedi dernier,le réacteur N°1 de la centrale du parti socialiste/solférino  montait en surchauffe et dégageait...un nuage radioactif.

Après cette explosion, dont on ne peut encore, a ce jour, mesurer l'étendue des dégats et des conséquences,les "nettoyeurs du bureau national" ,avec quelques difficultés calendaires,  se sont réunis ,portant sur le front les stygmates de la gravité de la situation.

Le silence gêné des responsables ne dissimulera pas le fait que ce réacteur donnait, depuis longtemps, des signes de faiblesses.Mais la direction a préféré privilégier la rentabilité electorale a la sécurité idéologique.

Désormais,il est a craindre une réaction en chaine,en effet,les unités suivantes sont de plus petit calibre et risquent de ne pas supporter  la pression.Sans parler de petits groupes électrogènes qui pourraient démarrer indument.

 

si je m'essaye a cette parodie,c'est parce que je suis impressionné du fait qu'une information pousse l'autre :

Après avoir risqués d'être exterminés par la grippe aviaire qui nous a conduit a acheter des combinaisons spéciales et a aller chercher le moindre moineau mort dans le jardin de nos concitoyens,nous sommes passés a la grippe porcine qui, celle là ,serait la "bonne" avec la méthode a hautes doses de madame Bachelot et l'explosion des ventes de désinfectants,

puis une centrale nucléaire au japon,peut être deux, un rapide passage par ben laden,pendant une peite semaine et nos otages un peu partout dans le monde

et voilà que tout cela est gommé par du sordide dans une  suite new yorkaise.

Comme dans ces feuilletons américains sans fin,j'aimerai qu'on me dise :

 il n'y a plus de grippe porcine ? aviaire ?

par quel miracle ce qui faisait toutes les conversations,toutes les préoccuppations,qui mobilisait toute l'énergie de la sécurité civile s'est évaporé dans le maelstrum médiatique ?

Ne me dites que cela arrange quelqu'un qu'on oublie très vite les déclarations sentencieuses et les avertissements angoissants,

ne me dites pas qu'on passe a autre chose parce qu'on a finit d'amuser le bon peuple avec un sujet qui a "pfuitttt" a coup de dizaines de millions d'euros dépensé par l'état et les collectivités,sans oublier tous ceux qui ont stocké du Tamiflu acheté  au marché noir et qui allait les sauver d'une mort certaine.

Que vais je croire de la prochaine grippe ? avant qu'elle ne m'emporte comme pierre et le loup.

Les japonais se débattent toujours, mais la priorité est a la salle de bains de la chambre 2805 de l'hotel sofitel,

les haitiens crèvent sous leur baches, mais l'ex candidat socialiste va verser quelques millions de dollars de caution pour retrouver le confort de son domicile.(comme quoi la liberté a un prix et tout le monde ne peut pas se la payer)

Les otages n'ont pas de bracelets électroniques, mais quand ils ne sont pas journalistes,on ne donne pas leur nom,ils sont juste "otages",un anonymat qui évite une affectivité sélective,jusqu'a oublier cette femme atteinte d'un cancer ,otage dont on ne nous parle plus, non plus...

 

Je vous laisse,cette idée insoutenable que nous sommes des fêtus de paille ballottés par une information incontrolable, manipulable et en tout cas volatile m'a réveillé et il fallait bien que je le dise a quelqu'un !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

coutard 20/05/2011 22:38


JUSTE POUR RIRE

Lauréats des César du cinéma 1977

César du meilleur acteur dans un second rôle:
Claude Brasseur, pour : Un éléphant ça trompe énormément

« Nominations » des César du cinéma 1977:

César de la meilleure actrice dans un second rôle:
Anny Duperey, pour: Un éléphant ça trompe énormément

César du meilleur scénario original ou adaptation:
Jean-Loup Dabadie, pour : Un éléphant ça trompe énormément

« Nominations » des Golden Globes 1978:
Best Foreign Film: An Elephant Can Be Extremely Deceptive

Lauréat du festival de Cannes 2011

Palme d’or du meilleur acteur:
Palme d’or du meilleur scénario original ou adaptation:

D S K ,pour: Un éléphant ça trompe énormément

Pour cette nonination, pardon pour cette DEMISSION
le Fond monétaire international va lui verser la bagatelle de 318.000 Dollars, et la j'ai perdu mon sourire.

Michel Coutard


NIALAD 20/05/2011 10:00


Si, effectivement, la présomption d'innocence de DSK doit être respectée, il reste qu'il est des problèmes à travers le Monde des problèmes beaucoup plus graves, hélas, hélas... Néanmoins, tout en
ramenant le débat à un juste niveau, il faut savoir rester objectif en TOUTES circonstances. Je l'ai dit, ce Monsieur ne m'inspire aucune sympathie particulière. Pour autant, la lumière doit être
faite. Mais, j'en conviens, il y a pire...


Prof 20/05/2011 09:00


Ne me p.arlez plus de cet homme


Christian SCHOETTL 21/05/2011 06:50



la seule chose qui compte est l'image de nous même qu'il renvoie