Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 16:57

Je ne sais pas quel sera le titre final de ce billet qui est confus dans ma tête.

L'autre jour sur facebook ,j'écrivais que le premier devoir d'un élu est de démontrer sa capacité au bonheur,en effet, comme penser que quelqu'un qui serait incapable d'être heureux, pourrait rendre heureux ses concitoyens ?

ce n'est pas si simple quand on vit dans un société judéo-chrétienne qui pense que ce qui est fait sans effort, n'a pas de valeur,a fortiori ,un travail qui vous rend heureux devient une passion, un hobby mais ,sans souffrance pas de valeur.

Ainsi un élu qui rit ,qui est joyeux,qui aime la vie, n'est pas fondamentalement crédible, il vaut mieux le visage fermé,le regard soucieux,et donner la sensation de porter tous les malheurs du monde...étrange non ?

 comme si la conscience des difficultés devait contribuer a être accablé, plutot qu'enthousiasmé par le défi.

Certains m'alertent sur des billets et des photos de ce blog ,parfois trop personnelles a leurs yeux,je revendique le droit de dire "c'est ma vie",je ne la cache pas,je n'ai jamais rien volé et je n'ai aucune honte a avoir,a contrario,je crois qu'effectivement,ce que nous faisons ,nous fait,

nous sommes a l'image de notre quotidien,je préfère un élu qui aime manger,boire, les animaux,la vie et les petits trains qu'un autre ,qui serait ascétique et moine soldat.

Je me souviens d'un président du conseil général qui déjeunait devant moi d'une pomme et d'un morceau de fromage maigre...devant mon regard,ce grand sportif me dit "je remplis la chaudière"...

Cette vision de la vie résume a elle seule le fossé qui nous sépare,je préfère confier mon avenir, et celui de notre société, a celui qui aime les saveurs,les parfums,je préfère le regard gourmand de jean Terlon,la passion pour la vignes et les légumes de Pierrot,l'addiction pour les morilles de cecile,a tous ceux qui commencent a parler cholesterol et calories.

étrangement la passion pour la vie qui devrait être une forme d'égoisme est d'abord un désir de partage,alors qu'a contrario,les inquiets pour leur foie,leur ligne, leur santé ,et qui rêvent d'éternité sont sur un registre égocentrique,déprimant.

Vous allez me dire que nous sommes bien loin des élus et pourtant je ne crois pas,d'ailleurs, avant d'être élus ,nous étions des êtres humains,le suffrage universel voudrait que, comme un fond de teint, on gomme les imperfections mais ,elles demeurent,a savoir quelle part d'humanité ,elles révèlent

je terminerais ce billet sans queue, ni tête,par un autre partage mais qui va dans le même sens, je suis consterné d'aller  dans les magasins bio,

je vais être taxé ,encore une fois de caricature,mais tous ces gens ,clients comme vendeurs qui dépassent plus chers pour manger sain, me semblent d'une tristesse,l'oeil me parait étient,et la flamme d'une bonne cote de boeuf me parait définitivement éteinte,cela me parait étrange.

qui saura m'expliquer pourquoi en ce lieu de vie et de nature,les femmes ne sont pas épanouies,les hommes éclatants de vie ?

cette préoccuppation infinie de manger sain, semble aboutir a un purgatoire purgatif sinistre,bien sur ,je pousse le trait ,moi même ,j'achète bio, le plus possible, mais je me sens un peu extra terrestre dans ces magasins spécialisés

j'ai la profonde conviction de ce devoir d'exemplarité du bonheur  car il est communicant,car les idées noires attirent les orages,car le sourire,l'emerveillemnt ouvrent les portes de tous les possibles,et c'est bien cela notre devoir collectif d'ouvrir toutes ces portes et de faire entrer la lumière

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

La grosse Germaine 01/08/2012 19:55

Tu sais quoi ? J’espère ne pas assister à ta chute et cela ne me rendrai pas heureuse du tout. Le bonheur que tu arbores, tes élucubrations et tout le reste…tout cela me rend triste car il n’y a
rien de sincère. Enrober la vérité n’a qu’un temps…si tu pouvais…juste une fois, être toi , et t’occuper des tiens .

Mom 28/07/2012 08:44

Nous sommes heureux de vous savoir heureux, et notre village l'est certainement plus avec le sourire qu'avec un faciès de préoccupation (même si les ennuis sont là)
Pour le bio, avant d'aller en magasin, nos concitoyens semblent ignorer qu'à la Ronce, une association se démène pour réinsérer des personnes en difficulté, par le biais du maraichage bio. Ainsi,
pour 50 euros annuels, vous faites partie de l'association, puis, vous vous engagez à venir chercher un panier de légumes bio toutes les semaines sur le site. Le paiement se fait par
mensualisation. Vous mangez donc des produits de saison, cultivés uniquement sur le territoire (5 km, la fameuse emprunte carbone est légère), et vous contribuez à la remise en selle de gens à bout
de souffle. L'année dernière, c'est une dizaine de personnes qui ont retrouvé un emploi pérenne. Cela s'appelle les potagers de Marcoussis (bon, y'a pas de truffes dans le panier....)

Sabrina 27/07/2012 20:58

Restons vivant, et heureux de l'être! Oui, dire qu'on est heureux, partager notre vie avec les autres, faire savoir qu'on vit des moments magiques, simples, uniques... c'est le sens de la vie!
Manger, profiter... sans se poser trop de question reste quelque chose de compliqué dans notre monde qui est tourné sur l'image, le physique, et la culpabilité! Il faut être fort et très heureux de
nos jours pour ne pas se laisser abattre par toute cette médiatisation autour du corps et de son apparence... de ses messages qui expliquent si l'on fait bien ou mal!
Alors OUI! Oui à ces messages bienveillants de partage de bonheur! Oui à la vie et au joies qui nous animent, même sans le gout de l'effort! Tout est le fruit d'un effort, et il n'y a pas de raison
que nos joies soient gâchées par des mauvais esprits, certainement jaloux, peut-être malheureux au fond d'eux, et qui saurons finalement j'en suis sure reconnaître l'importance de ce partage!

NIALAD 27/07/2012 17:52

Comment donner du bonheur si on n'est pas heureux soi-même? Pour un Elu, tout n'est pas rose pour rendre heureux ses Concitoyens. Alors, oui, c'est vrai, on pourrait l'imaginer miné par les soucis
de sa fonction, des pièges administratifs à déjouer pour faire aboutir tel ou tel projet. Mais les soucis font partie du bonheur! Plus la tâche est hardue, plus on est motivé, plus on est heureux
quand vient l'heure de la réussite.....
Quand à la nourriture "bio" je crois plus à un phénomène de mode qu'à une réalité tangible. Si j'osais, je dirais que le mal est fait. Je m'explique: combien de temps faudra-t-il à notre terre pour
se débarrasser des engrais chimiques, des pesticides, des herbicides qui ont été déversés durant des décennies? En son temps, on nous a fait "gober" que le nuage de Tchernobyl avait gentiment évité
la France (un nouveau pacte Franco-Russe?) Actuellement, Fukushima nous envoie quelques petits rayonnements. Alors, en supposant que "mon" producteur Bio respecte la charte de bonne conduite en la
matière, il est des paramètres qu'il ne peut maîtriser. La production intensive a tué la production qualitative. Alors, pour ce qui me concerne, je suis fataliste. Nous avons des labels de toutes
natures qui n'éviteront jamais la moindre forme de "pollution alimentaire"! Et quand je vois Jean-Pierre COFFE faire de la pub pour LIDL et Marc VERRAT faire de la pub pour le jambon Madrange,
comme disait Coluche, "Je me marre"!!!!