Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 08:25

Désolé pour ceux que ces histoires politiques ennuient,je m'y astreins,car c'est aussi la vraie vie,la tragédie humaine et un regard sur les coulisses des pouvoirs.

Pour préparer ce congrès que j'avais appelé de mes voeux a ce qu'il se déroule en novembre,en vain,

nous nous sommes donc retrouvés a l'assemblée nationale,en "bureau politique".

La plupart des acteurs des actes suivants étaient là.

Un véritable défi que d'annoncer un congrès extraordinaire,où il fallait laisser s'exprimer les militants en pleine tourmente,avec un président au plus bas dans les sondages et une partie de la France en pleine vacances scolaires.

Un congrès,je découvre, ce n'est pas rien,parce qu'il y a des gens de base,si convaincus, si attachés a des valeurs qu'ils viennent de la france entière a leur frais, ,train ,parfois hotel..plutôt respectable et a respecter,

car ceux là,ce ne sont que les convictions qui les guident.

Lors de cette réunion a l'assemblée,jean christophe lagarde adopte une première position  : pas de vote internet,autrement dit : seuls les présents pourront voter...L'avenir nous illustrera le pourquoi de cette position qui exclue tous les adhérents loin de paris qui ne peuvent pas soit financièrement ,soit matériellement se déplacer ,et je lui réponds que cela réduirait ce vote a une expression des adhérents franciliens...Cqfd ,mais je ne mesurais pas a quel point

Après un débat un peu musclé,le bureau adopte l'idée que ce vote sera tout internet et confié a une société specialisée succurssale de "la poste".

Jamais et par aucun intervenant,l'idée de la légitimité de ce congrès n'a été remise en cause.

Ces réunions sont d'ailleurs un peu étranges,a fleuret moucheté,aucun mot plus haut que l'autre,pas cette haine que j'ai pu ressentir devant le public, au grand jour, et surtout devant les caméras.

Une haine,dont localement je connais a titre personnel les ressorts : celle de celui qui veut le pouvoir et qui ne supporte que vous ayez le soutien et la légitimité des citoyens,il a tellement la sensation qu'il est meilleur que vous,il est tellement imbu de lui-même que ce soutien massif lui est insupportable, au point de franchir systématiquement la ligne jaune, pour essayer de briser cette "injustice" qui est faite a ses qualités supérieures.

Le drame,c'est que, moins on répond,moins on n'accorde d'attentions a cette anxiété, plus l'escalade dans la violence et la mauvaise foi s'amplifient.

Dans le cas national qui nous préoccuppe,Mr lagarde a reproché sur tous les tons et sur tous les médias de mettre en oeuvre une decision prise collectivement : celle qu'une formation qui voulait défendre des idées devait avoir un candidat a la présidentielle,

En l'espèce ,monsieur lagarde n'a attendu aucune décision collective pour apporter son soutien très officiel a Jean louis Borloo du parti Radical,

aucune orientation stratégique collégiale pour rencontrer Francois Bayrou pour voir si..

aucune validation de la formation qu'il copréside et sans attendre le moindre vote pour devenir porte parole de subtitution (aux cotés d'un ancien membre du front national) de Nicolas Sarkozy.

A ce titre,nathalie devrait mesurer a quel point,avec un porte parole comme cela son candidat se fache avec beaucoup d'électeurs au centre,car on le verra aux épisodes suivants ,l'image n'est pas belle.

Au point que nous recevons des mails et nous lisons sur facebook des militants qui écrivent "avec un porte parole comme cela ,nos voix iront ailleurs".

Bien sur,on peut penser que c'est marginal,mais la presse ,elle même, a été choquée par les méthodes de ce monsieur a l'occasion de ce congrès,car ,fondamentalement,élus ou de la base ce qui est intouchable c'est la républque et ses mécanismes démocratiques,quand on transgresse,on s'exclue.

fin du 2° épisode

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Georges Maurice 29/02/2012 11:31

Les chameaux sont-ils ceux de Kadhafi ?

Amitiés centristes