Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2010 1 01 /03 /mars /2010 18:07
Cela ne passionnera pas tout le monde,mais une réunion a eu lieu la semaine dernière a la demande de monsieur le maire de limours afin que la route de roussigny/gometz la ville soit mise en sens unique dans le sens roussigny/gometz.
Un bureau d'étude mandaté par la commune a étudié ce dossier qui devrait passer a la phase expérimentale en avril.
Est il utile de rappeler que ceci ne résoudra pas les obligations du conseil général a réaliser un barreau entre la route de briis et le tunnel de la déviation,et que, bien évidement, les voitures qui rentreront le soir seront amenées a emprunter d'autres routes, ce qui sera instructif sera d'identifier lesquelles.
Enfin, le cv7 est une voie de desserte agricole et bien évidement on ne peut pas imaginer que le sens interdit s'applique aux engins agricoles, ce qui ne simplifie pas les choses.
votre opinion m'interesse sur ce projet qui n'excuse en rien les blocages opposés par certains élus sur le projet de barreau.Quant aux salariés de thales,il me semblent bien oubliés dans cette affaire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

GUIBERT Michèle 05/03/2010 09:13


Ras le bol d'avoir toujours cette menace - on ferme on met un sens unique - moi qui utilise cette route tous les jours je peux vous dire qu'elle est très pratique. Quant aux personnes de Roussigny
qui se plaignent de la circulation et de la vitesse, est-ce qu'ils se posent la même question quand ils viennent sur Limours faire leurs achats ou amener les enfants à l'école ? Remettre en état
cette route et celle de la Bénerie ne sera pas du luxe.


fdu 03/03/2010 14:01


Vous êtes nombreux à vous émouvoir de ce problème. En revanche, vous êtes bien peu à subir tous les jours les conséquences de l'utilisation à outrance du CV7/CV9. La vitesse plus qu'exagérée, le
manque de civisme lorsqu'ils doublet les vélos, et lorsque ces chauffards traversent Roussigny, mieux vaut compter ces abatis. Stop, il y en a assez de ces personnes qui se croient sur un circuit
de formule 1. Je ne préfère même pas parler du laxisme des forces de l'ordre qui eux même ne respectent pas les règles élémentaires du code de la route.
Alors si le seul moyen de limiter et faire ralentir ces chauffards est de passer en sens unique, la réponse est OUI.
A tous les détracteurs, pour régler le problème de Gometz, il est inutile de le transférer ailleurs. Et puis, si le maire de Gometz à des problèmes avec la fluidité de la circulation chez lui,
qu'il commence à avoir une politique de circulation raisonnée (cf tous ces feus absurdes...)


Christian SCHOETTL 03/03/2010 14:13


Pensez vous que le sens interdit fera rouler moins vite les véhicules ? je suis entiérement d'accord avec vous pour le problème de la traversée de roussigny.
vous allez me dire qu'il est trop tard néanmoins c'est un peu comme les maisons qui ont été construites en zone inondables comme a briis et qui sont inondées ,je crois que l'urbanisation qui a été
faite sur roussigny n'est pas judicieuse.et qu'il faudrait contraindre les communes qui ouvrent des surface s a la construction d'expliquer par où passeront le flux des voitures et ou iront les
eaux dues a l'imperméablisation des sols
J'avais en son temps prévenu qu'il fallait anticiper et répartir les flux sinon la vie a Roussigny deviendrait impossible ou dangereuse,le sens interdit ne résoudra rien et risque a mes yeux de
permettre a des automobilistes de rouler encore plus vite..
 


B. 03/03/2010 13:57


Qu'il fasse les travaux nécessaires et indispensables au lieu de gêner les braves gens qui vont bosser, à Thalès ou ailleurs !
S'il fait un sens interdit, tout le flux va passer soit par le centre de Gometz puis Frileuse et Roussigny (à l'heure des trajets vers les écoles, ça va être super dangereux) soit par la Bènerie
(accidents garantis car tourner à gauche le matin sur la départementale 988 est très risqué).

Proposition : transférer le budget "Etudes CV7" sur le budget "Travaux CV7".


Pascal Montaigne 03/03/2010 09:26


Encore un bureau d'études ! Une façon de faire étayer ses idées, bien couteuse pour le contribuable...
Ne pourrait-on pas tout simplement entretenir nos routes afin qu'elles soient praticables et que l'on puisse s'y croiser sans laisser une roue dans les ornières du bas coté.
Les routes, les transports en commun, l'accès Internet font parti des infrastructures nécessaires au développement économique doit-on se dé-investir et ainsi s'assurer que les emplois iront
ailleurs ?
S'il y a trop de voitures, de transports, ne doit-on, pas prendre le problème en amont et favoriser l'implantation d'emplois dans la région, cela éviterait que les travailleurs perdent 2 heures par
jour a écouter leur mp3 ou leur auto-radio


Catherine G 02/03/2010 18:07


et si on posait la question au préfet. Après tout, c'est bien lui qui nous oblige à construire toujours plus de logements dans nos villages sans se préoccuper de savoir comment les gens vont se
rendre à leur boulot. Les maires doivent eux aussi prendre leurs responsabilités et arrêter de construire à tout va, y compris dans les zones inondables. Les ouvrages de retenue ou les quelques
petits aménagements routiers comme le barreau ne suffiront jamais à endiguer les flots si on continue à construire au rythme de ces dernières années. La CCPL élabore en ce moment son Plan Local de
l'Habitat. N'est-ce pas l'occasion de réfléchir à ces problèmes ?