Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 13:49

Récemment j'évoquais l'ambiance chaleureuse qui règne au sein de la majorité au conseil général,cela aboutit a faire des cadeaux pour faire taire certains,suivant le vieil adage que l'on a du mal a parler la bouche pleine.

Vous aurez du mal a trouver un maire dans ce département qui ose vous dire que le conseil général n'a pas baissé toutes ses aides en faveur des communes, a part quelques copains, difficile de trouver un président d'association qui ne vous dise pas que les subventions baissent, voir ont été stoppées....En fait haut et fort,les cigales nous disent que désormais il va falloir jouer les fourmis,on serre la ceinture aux associations ,aux dépenses d'ide sociales,aux résidences pour personnes agèes,aux communes, a tous les projets routiers,aux transports en commun etc..

Et puis bizarrement ça et là,avec discrédition, avec...pudeur,le conseil général fait des choix dignes de la "grande époque" où il a ouvert les vannes a dépenser a tort et a travers.

quelques exemples surprenants :

sauf erreur ou berlue de ma part,il a décidé de construire  une caserne de sapeur pompiers a Ris orangis,tout le monde aime les pompiers et la sécurité publique étant a l'ordre du jour,personne ne bronche.

Sauf qu'il va falloir m'expliquer.Audelà du bonheur de vivre a Ris Orangis merveilleusement gérée par Thierry Mandon ,tout puissant président délégué du conseil général,quel est l'interêt de dépenser une bonne dizaine de millions d'euros pour construire une caserne de sapeurs pompiers située a 2,6 km de celle d'Evry et a moins de 3 km de celle de Viry-chatillon ?

le service d'incendie et secours a-t-il atteint un tel niveau d'équipement qu'une telle surdensification est a l'ordre du jour ?

ne plaisantons pas et malgré la faillite financière,on continue a s'engager dans des dépenses que la raison condamne.A dix millions le hochet,les enfants gâtées rengainent leur rancouer mais nous ,on nous étrangle.

en janvier,je faisais un "post" sur les voeux du Sdis,la première vice présidente étant maire des ulis,pour lui faire plaisir,il a été décidé d'organiser les voeux dans son centre de secours.

Celui-ci n'était pas "calibré" pour une telle manifestation et en y assistant ,je me suis demandé combien cela avait couté de monter des tentes géantes,des parquets et tout ce qui va bien :

je n'ai pas pu trouver le chiffre exacte, mais la facture se monte entre 45000 euros et 65 000 Euros,j'espère que cela a fait plaisir a Maud Olivier,car une somme pareille aurait eu d'autres affectations plus pertinentes au bénéfice de la sécurité,du confort des pompiers ou de la poche des contribuables...Je crois que le pouvoir rend fou.

l'autre jour ,en feuilletant quelques documents,je tombe sur ce dossier du conseil général concernant l'environnement et c'est là où j'ai compris que nous n'avions pas la même interprétation des mots : quand je parle d'environnement  ,c'est au sens large,la majorité  au conseil général ne parle que de son environnement.

Elle témoigne d'une volonté de  

maintien au pouvoir durable ,et de solidarités politiques durables,ainsi,il faut savoir qu'un rapport sur le developpement durable au sein du service d'incendie et de secours a été commandé,ayant été membre du conseil d'administration,je puis vous certifier, qu'en interne, il y a avait les ressources pour le faire.

Mais,non,il y a tellement de moyens qu'il ne faut pas hésiter sur la dépense et demander des interventions de spécialistes reconnus ou plutôt ..connus.

Ainsi ,a la fois pour le conseil général pour un montant que j'ignore mais que nous allons demander  et  pour le sdis pour ma coquette somme de  90 000 euros il a été recruté un consultant.

Sur wikipédia ,cela commence comme cela a propos de cet "intervenant" :


 "fut l'un des principaux négociateurs de l'accord entre les Verts et le Parti socialiste de la région Nord-Pas de Calais qui en 1992 devait donner aux Verts leur première présidente de région en la personne de Marie-Christine Blandin, dont il devint vice-président.

En 1997, il devient député du Nord, et, en mars 2000, il entre au gouvernement de Lionel Jospin pour devenir le premier Secrétaire d'État à l'économie solidaire"....

  

je ne doute pas que si on est allé chercher Guy hascoet a trebeurden pour s'occuper de developpement durable au conseil général,c'est surtout pour sa compétence .

Le fameux Guy hascoet n'interviendra certainement plus pour deux raisons,il est a nouveau élu ,cette fois au conseil régional en bretagne, et puis il n'a pas la reconnaissance du ventre puisqu'il s'est fâché avec les socialistes bretons.deux bonnes raisons de penser que ses lumières n'illumineront les clairs obscurs éssonniens

tribuneGuyHascoet1.jpg

et moi qui avait pensé naivement qu'il était intervenu comme sur cette photo a titre gracieux,en tant qu'ancien élu...Tout cela démontre qu'au conseil général on a le sens de la famille,on l'a vu avec la fille d'un ancien ministre,des amis et de la solidarité.

Certes Hascoet n'est pas madame tibéri,certes l'embauche de madame dugoin n'est pas l'embauche de mademoiselle Melenchon,certes la caserne de ris ce n'est pas la piscine de mennecy,mais tout cela est il bien raisonnable pour des élus surendéttés et donneurs de leçon ? 



Partager cet article

Repost0

commentaires

7yp1n91evs 02/01/2020 18:14

All of our article updating plus betterment application which includes became most people declaring ' My oh my generate this composition for my situation why not!

manoue 30/08/2010 21:06


Qu'ils viennent faire un tour dans la caserne des pompiers de Limours.Les locaux sont dans un piteuse état quant aux appartements mieux vaut ne pas en parler!!Et il me semble bien avoir entendu
dire qu 'il n'y avait pas d'argent pour améliorer la situation....Vous avez dit bizarre!!


NIALAD 30/08/2010 16:22


Que ne ferait-on pas au nom du copinage.... Je comprends mieux la teneur du courrier que j'ai reçu Samedi. Ayant organisé un (beau) concert en Mars, je m'étais hasardé à demander si l'opération
était subventionnable. Bien sûr, m'a-t-on fort courtoisement répondu. Compte-tenu des éléments en notre possession (donnés par téléphone) vous pouvez tabler sur une somme entre 400 et 600 €. A
l'approche de la publication de la revue communale, on me demande un article: je le rédige en prenant pour thème ce concert et en remerciant le Conseil Général pour son aide financière... que nous
n'avions pas encore touchée. Mon article à peine bouclé, je reçois du Conseil Général un courrier m'informant de ce que, en raison de notre trésorerie, l'aide financière ne se justifie pas! Fermez
le ban!
Comme toute activité culturelle, ou presque, celle-ci fut déficitaire. Ce n'est pas grave, je me console en pensant que l'argent que l'on ne nous a pas versé servira à désaltérer quelques invités à
RIS ORANGIS le jour où l'on coupera le ruban tricolore de ce contestable Centre de Secours.... J'apprécie beaucoup le travail des Pompiers, mais cela ne justifie pas le fait de faire n'importe
quoi....