Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 12:29

Il y a a janvry ,une imposante demeure,pour celui qui passe une belle propriété derrière d'imposantes grilles,pour beaucoup d'entre nous ,un des coeurs battants de la commune pendant des décennies

2014-A-8970.JPG

après avor étté habitée pendant 4 générations par une même  famille,elle change de main  et forcément d'ame, alors j'ai demandé a catherine et nina ,si une dernière fois ,elles pouvaient nous ouvrir les grilles et les portes de la "chanson" pour que chacun puisse voir les lieux comme ils ont été pendant ces dizaines d'années

c'est une foule de janvryssois qui est venue a ce rendez vous,a venir partager les dernieres notes de musique de cette chanson là,

oleg et son ami était là pour que la musique russe continue a peuplé le lieu,il y avait de la vodka comme il se doit ,il y avait de l'émotion,des rires et des larmes comme c'est normal

2014-A-8989.JPG

 cette maison, c'est l'histoire d'une famille chassée par la révolution russe qui reconstruit sa vie et son univers dans notre village avec des personnages immenses comme fedor chaliapine,et puis une pension de famille qui s'honore de la presence de personnalités comme coco chanel ou gerard philippe,une maison qui acceuillera apres les adultes, bien des enfants qui pour beaucoup en feront leurs racines pour combler les blessures

2014-A 8986

dimanche ,je me suis transformé en guide,moi qui suis rentré nouveau né,ici,et qui peut vous decrire le grand escalier comme il glisse quand on est enchaussettes  car il était interdit d'y monter avec ses chaussures

2014-A-8981.JPG

je garde en moi,l'odeur de cire d'abeille qui y régnait ,du grenier aux milles mysteres et milles deguisements pour les soirs de spectacle

de l'immuable cuisine,deuxieme lieu de vie de la maison,avec sa pierre évier polie par au moins un siecle d'usage,

des souvenirs de dames repassant et faisant la cuisine,du père "jeannot" vieux boyard russe qui ne s'était jamais appelé jeannot avec ses grosses bottes de caoutchouc ,sa gapette ,sa barbe blanche et ses gitanes maiis,charriant par la petite porte les poubelles

2014-A-8961.JPG

j'ai ce souvenir de gerard philippe deambulant dans les allées du parc et que nous avions consigne formelle de ne pas déranger

curiosité que de faire visiter ,le premier lieu de vie de la maison ,le cenacle,là où quand tu étais convoqué ,c'était pour prendre une engueulade ! la magnifique salle avec son immense baie vitrée

2014-A-8944.JPG

ces murs ont vibré de cris d'enfants,de fêtes tres joyeuses,de diners des notables locaux,combien de photos en noir et blanc avce monsieur le maire ,son épouse ,le docteur petitjean (le père) son épouse,et plein de gens que la vie a emporter

combien de photos des spectacles des enfanst avce mon frere menant la danse,avec jacques mastalsky et tous les autres,certains de ces enfants ont cree des groupes comme le ""bonheur des dames" ,beaucoup viennent frapper a la porte avec émotion,du haut de leurs 60 ans parfois !

mon souvenir pour la grand mère smirnoff qui disait "un homme qui ne boit pas ,qui ne fume pas et qui ne fait pas l'amour,ce n'est pas vraiment un homme"

souvenir d'igor qui gérait son immense potager,c'est là où j'ai vu pour la première fois de ma vie un artichaut  en fleur,j'étais enfant ,je l'ai totalement dans ma memoire par sa beauté

igor qui poussait uen enorme brouette metallique avce une grande roue caoutchoutée et qui activait un feu permanent a la forme d'un volcan dans le sous bois

igor qui se tenait prudement a distance de cette maison où nastia son épouse était la patronne, le chef d'orchestre et la maitresse des lieux et qu'il regardait avec tendresse et adoration

2014-A-8965.JPG 

dans quelques semaines,ce pan d'histoire locale n'existera plus que dans nos mémoires, quelques photos ,quelques documents,la legende veut que tolstoi prenant les eaux a forges les bains soit monté ici,en fait ,c'est possible et probable car cette maison est un roman russe,avec ses drames, ses larmes ,ses passions outrées,ses générosités,et ses ames bléssées

ces lieux ,ce parc ,ses allées, ses arbres ,ont fabriqué mon enfance,

les arbres avaient un nom, le rhinoceros, la pieuvre etc..l'etang  où nous faisions du patin a glace,l'hiver,les patins sont encore là ,le terrain de volley,,la chasse au prisonnier,les allées amoureusement entretenues par igor qui nous permettaient des courses folles en velo,tout est en pointillisme,au résultat je n'ai jamais envisagé de vivre ailleurs que dans mon village

la nostalgie n'est pas de mise ,notre passé fonde notre avenir,la chanson est toujours source d'émotion 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Makhlouf Véronique 15/02/2014 22:56

oups!... J'ai confondu avec une autre maison (la ressemblance est troublante). Ceci dit celle que tu présente est toute aussi belle et tu la fait "vivre" dans ta présentation. J'aime partculièrement la photo de l'escalier en bois ;). Encore désolée d'avoir confondu...

christian schoettl 16/02/2014 09:18

je me disais aussi

sandrine 14/02/2014 15:29

Jolie visite de rattrapage pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'y être physiquement ! J'ai aussi le souvenir de ce lieu par un reportage à Telessonne qui date et qui m'avait déjà marqué. J’espère
que les nouveaux proprio sauront cultiver et prendre soin de l'esprit des lieux.

Makhlouf Véronique 14/02/2014 12:54

Cette maison magnifique, que j'ai pu visiter en partie et dans laquelle j'ai eut des discussions passionnée avec son hôte. Ce parc splendide qui ouvre l'esprit a une imagination débordante. Ces
arbres titanesques ou l'on profite de leur ombre en été, ce théâtre de verdure nous encourageant à prendre un rôle de héros de la littérature... J'ai eu le privilège d'en profiter (du parc) et d'en
prendre des photos. Désormais, j'en profiterais sur papier glacé. Un grand Merci de nous avoir, ma famille et moi, laissé flâner dans cet univers de verdure unique et fantastique.