Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 19:22

Depuis des années,je me bats pour que les bus de la gare autoroutière n'aillent pas s'engluer dans les bouchons entre les ulis et massy,la région avait bien délibéré mais rien ne bougeait,pourtant c'était simple et peu couteux,juste obtenir l'autorisation comme cela se fait ailleurs de pouvoir rouler sur la voie d'arrêt d'urgence

Dix fois ,j'ai remis ce dossier sur la table,dix fois,il m'a été répondu que c'était une bonne idée mais cela s'arrêtait là.

Deux rendez vous et le soutien sans réserve de nathalie kociusko-Morizet  ont fait faire un bond a ce dossier,la semaine derniere le conseil général a délibéré,maintenant il n'y a plus qu'a faire,comme pour la gare,les blocages mentaux ont fini par sauter le reste suivra.

ce qui ralentira ,par rapport a mes demandes,c'est qu'il ne s'agit plus d'utiliser la bande d'arrêt existante mais de créer une véritable voie propre !

Entre le projet de la gare dont tout le monde se moquait et la reconnaissance de son succès que témoigne ce nouveau develloppement,vous trouvez un élu local plutot fier..

 

voila les analyses qui m'ont été transmises

 

.1. Présentation de l’opération


Localisation

L’opération se situe dans le département de l'Essonne.

Elle concerne plus particulièrement l'A10 entre La Folie-Bessin et Palaiseau.

Intérêt et objectifs de l’opération

Dans le cadre de la politique routière en Ile-de-France qui consiste à envisager de partager l'usage de la voirie entre les différents modes, il est envisagé de créer des voies dédiées aux bus, aux taxis et au covoiturage. Le projet de création d'une voie dédiée aux autobus sur l'autoroute A10 entre La Folie Bessin et Palaiseau est considéré comme prioritaire.

L'autoroute A10 est utilisée par des lignes régulières d'autobus. En particulier, la ligne de bus Dourdan-Massy transporte 20 000 voyageurs/mois, dessert la gare de Massy et est en correspondance avec le réseau local des lignes d'autobus. C'est donc une ligne structurante du département de l'Essonne.

L'objectif de création d'une voie dédiée sur l'A10 est de réduire et de fiabiliser le temps de parcours des bus qui se rendent à la gare de Massy, en évitant les ralentissements constatés aux heures de pointe.

 

2. Caractéristiques principales

 

Le projet consiste à élargir d'une voie supplémentaire l'autoroute A10 par la droite dans le sens province-Paris et à réserver la voie de gauche à la circulation des bus.

 

L'aménagement a été envisagé sur les 3 sections suivantes :

 

-         solution courte entre l'insertion de la RD188 et Palaiseau, d'une longueur de 1,6 km et évaluée à 3,7 M€ ;

-         solution moyenne entre l'échangeur de Courtaboeuf et Palaiseau, d'une longueur de 4,5 km et évaluée à 10 M€ ;

-         solution longue entre l'échangeur de la Folie Bessin et Palaiseau, d'une longueur de 7 km et évaluée à 16 M€.

-          

La section la plus congestionnée se situant entre la RD188 et la RD444, la solution courte est préconisée.

.3. Avancement

1                    Un dossier d'études préliminaires a été transmis pour avis à l'ingénieur général routes (IGR) de la mission d'audit du réseau routier national (MARRN) en décembre 2008 et présenté le 17 février 2009.

Dans son avis du 25 février 2009, l'IGR préconise :

-         d'engager les études préalables relatives à la solution courte,

-         de suivre les observations du Laboratoire régional de l'est parisien (LREP) en matière de géométrie et de l' Unité et lisibilité et équipements de la route (ULER) de la direction des routes d'Ile de France (DiRIF) en matière de signalisation,

-         d'évaluer les aménagements à réaliser pour fluidifier la circulation sur la bretelle de jonction entre A10 et la gare de Massy,

-         d'engager une évaluation ex-ante et ex-post de cette voie dédiée avec l'Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux (IFSTTAR).

 

Le coût de la solution préconisée par l'IGR a été mis à jour et s'établit à ce jour à 5,2 M€ TTC en valeur mai 2010.

 

Un budget de 200k€ a été dégagé au dernier trimestre 2010 et a permis de programmer le recueil de données nécessaire à la poursuite des études et de redémarrer les études techniques et environnementales.

La réalisation des études techniques routières est assurée par le département d'ingénierie Sud Est de la DiRIF, les autres études nécessaires à la réalisation du dossier d'enquête publique devant être confiées à un prestataire extérieur.

 

2                    4. Calendrier prévisionnel

-Topographie : démarrage de la prestation en février 2011

-Assainissement : déclaration d'existence en mars 2011

-Système d'exploitation et information sur le réseau : sondage en avril 2011

-Dossier technique: rendu d'une première version à l'été 2011

-Réalisation des études d'impact : sur l'année 2011

-Enquête publique : en 2012

 

.5. Coût, financement, subventions

 

Le financement de cette opération, estimée à ce jour à 5,2 M€ est à prendre sur l'enveloppe prévu au plan de modernisation des itinéraires (PDMI) 2009-2014 sur la ligne «politique de partage de la route : voies dédiées bus-taxi, utilisation de la BAU ... - tranche 1» dotée de 30 M€.

 

Les collectivités locales devraient participer à 50% du montant de l'opération d'après les premiers contacts établis avec la région notamment.

  

  

 comprendrez vous mon plaisir a lire un tel document ?,une sorte de concrétisation de nos attentes et la preuve que ,comme la gare, ce n'était stupide et inutile de se battre

comme une confirmation,il y a quelques jours,le conseil général a délibéré,voici l'extrait :

 

Par ailleurs, la liaison TCSP A10 entre Briis-sous-Forges et Massy est inscrite au CPRD 2007-2013 conclu entre la Région et le Département.

 

Compte tenu de ces éléments, il est envisagé de regrouper ces différents sujets au sein de l’opération globale TCSP entre les Ulis et Massy via l’A10. Cette opération s’inscrit dans la nouvelle politique routière en Ile-de-France consistant à favoriser le partage modal des infrastructures existantes. Le réaménagement du ring des Ulis et de l’échangeur de Mondétour permettra une meilleure répartition des échanges et la suppression des bretelles d'accès intérieures au ring et donc l'allègement de ce dernier favorisant ainsi le passage d'un transport collectif en site propre,

 

Le projet de création d'une voie dédiée aux autobus, aux taxis et au covoiturage sur l'autoroute A10 dans le sens province - Paris entre La Folie Bessin et Palaiseau permettant d’améliorer la fiabilité des temps de parcours et la vitesse commerciale des transports collectifs est donc prioritaire. Le STIF sera sollicité pour piloter les études des tronçons complémentaires RD35 et RD118 garantissant la fonctionnalité de la liaison de pôle à pôle.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

schadegg stéphane 31/07/2011 00:28


merci beaucoup pour votre efficacité


dominique 07/07/2011 11:55


Quand l'idée est bonne, entetement et obstination finissent toujours par payer. Bravo
On peut cependant penser que les futurs grand-parents pris chaque jour dans ces embouteillages sont rassurés, leurs petits enfants ne connaitront pas les joies enivrantes de l'attente dans une file
de véhicules en vitesse lente.
Car l'état toujours prompt à dépenser sans compter pour , des voyages ou des receptions fastueuses réfléchit à 2, 3 voire 10 fois avant de financer une simple solution de bon sens qui se révèle
parfois n'être pas si couteuse que celà !
Car il fallu de nombreuses années pour aller de l'idée au projet, combien en faudra t il pour aller du projet à la réalisation ?


Albert-Yves Billon 06/07/2011 22:16


Bravo et félicitations. Continue a nous épater!