Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 22:51

lorsque ,ily a quelques années la société ECT a voulu remblayer la carrière de Bajolet,un grand émoi a fait frissonner les élus locaux (loco écrirait un copain de libé).procédure en justice,témoignage scandalisé devant les caméras de télévision...et puis comme dirait Chirac ,pfuit !!!!

A l'époque la grande question était : après avoir envahi le région de poids lourds et rebouché le trou ,façon barbaresqui s'occuperait pour les siècles a venir de pomper l'eau  ? Les Shadoks ? ou les collectivités locales ?

Bruno piriou ,célèbre vice président a l"environnement avait volé au secours de la société de gravats et proposé que le conseil général prenne en charge ces millions de M3 de gravats et leur avenir,ce en quoi,il s'était pris une claque derrière les oreilles par Michel Berson qui avait écrit qu'il n'était pas dans la vocation du conseil général  de récupérer les décharges.

 

Je ne sais pas qu'elle est le féminin de gaston la gaffe,mais je sais qu'au conseil général, il est personnifié,par l'ancienne protégée de Julien Dray devenue ,a son tour,vice présidente a l'environnement,cela toujours été une vraie gourmandise pour moi de lui poser une question en séance publique,certain de ne pas avoir la réponse et de semer un peu de confusion.

je m'excuse rétrospectivement pour ma cruauté.

Claire Robillard ,puisque telle est son nom siégeait au mois de juin a la commission qui a validé l'autorisation a ECt d'en remettre une petite louche de 440 000 M3,notre inénarrable a fait deux interventions,une intelligente  : elle a demandé pourquoi la sncf n'était pas là et elle aurait du aller au bout du raisonnement,hélas....

 

la deuxième intervention donne cela :

madame Robillard (...°) a moyen terme,le conseil général étudiera le classement en espace naturel sensible...

tout d'abord,j'adore le "moyen terme" qui ne veut rien dire,mais qiui "pose" et recule l'échéance pour donner une réponse sérieuse et puis étudier n'engage a rien...

Elle a raison,ce sera effectivement un lieu sensible,une grande poubelle a gravats qui méritera toutes les attentions et les dépenses des collectivités, quand la société privée aura fini de faire son miel.

belle conception de l'environnement,puisque cela signifie que l'impot des contribuables va servir a assumer un petit désastre hydraulique sous couvert de classement environnemental.

Quels sont les vrais rapports de la société ECT avec le conseil général pour qu'on lui ouvre tellement de portes ,qu'a fontenay ,on lui laisse faire des montagnes russes et qu'a forges, on soit prêt a assumer une situation impossible ?

Madame Robillard a t'elle seulement dit n'importe quoi,comme d'habitude ou tout cela est il plus sérieux ?

a propos d'hydraulique,mais où était le président de ce puissant syndicat ? ceci se passant sur forges ,c'est de sa compétence et c'est un grand spécialiste des espaces naturels sensibles a géométrie variable....

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires