Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 17:51

1107433_8494626-off-melechon-20101105-t103a_298x224.jpgIl est formidable mon melechon,il doit carburer  a la vodka ou au rhum cubain,après avoir défendu le gouvernement chinois et conspué les tibétains,pour une fois qu'il venait au parlement européen ,voila qu'une remise de prix le fait sursauter ,tréssaillir, son adrénaline monte,ses yeux s'exorbitent,l'air lui manque !

 il s'agit  du prix Sakharov qui récompense les défenseurs des droits de l’homme.Et là,meluche prend cela comme une attaque personnelle : Non seulement ce prix est attribué a quelq'un qui critique la dictature cubaine mais encore c'est un journaliste !

voila ce qu'écrit le journaliste de libération dangereux journal réactionnaire ,filiale secrète du Figaro :

"L'ancien sénateur socialiste et actuel député européen du Front de gauche, a quitté l’hémicycle de Strasbourg en compagnie de quelques élus de son groupe (GUE, gauche communiste) au moment de la cérémonie de remise du prix Sakharov (qui récompense les défenseurs des droits de l’homme) au journaliste cubain, Guillermo Farinas. Un dissident cubain récompensé, un journaliste qui plus est, voilà qui est insupportable pour cet admirateur de Fidel Castro et de Hugo Chavez. Un geste d’autant plus curieux que ce dissident qui défend les libertés publiques à Cuba était absent, le régime castriste lui ayant interdit de quitter l’île."

Comme notre provocateur populiste doit se trouver des raisons ,il explique que le conseil européen fait de l'anticommunisme primaire et attribue systématiquement le prix sakharov  par idéologie sectaire.

Melenchon ose tout ,c'est a cela que l'on le reconnait, voilà qui a recu ce prix par le passé :

en 1988, Nelson Mandela (Afrique du Sud) et Anatolie Marchenko (URSS)

 en 1989, Alexander Dubcek (Tchécoslovaquie) 

en 1990, Aung San Suu Kyi (Birmanie) 

en 1991, Adem Demaçi (Albanie) 

 en 1992, les Mères de la place de Mai (Argentine) 

en 1993, Oslobodenje (Bosnie) 

en 1994, Taslima Nasrin (Bengla-Desh) 

 en 1995, Leyla Zana (Turquie) 

 en 1996, Wei Jingsheng (Chine) 

 en 1997, Salima Ghezali (Algérie) 

en 1998, Ibrahim Rugova (Kosovo) 

en 1999, Xanana Gusmao (Timor) 

en 2000, Basta Ya ! (Espagne) 

en 2001, Nurit Peled (Israël), Izzat Ghazzawi (Palestine) et Dom Zacarias Kamwenho (Angloa) 

en 2002, Oswaldo Paya Sardinas (Cuba) 

en 2003, l’ONU 

 en 2004, l’Association biélorusse des journalistes 

en 2005, Damas de Blanco (Cuba), Reporters sans frontières et Hauwa Ibrahim (Niger) 

 en 2006, Alexandre Milinkevitch (Biélorussie) 

en 2007, Salih Mahmoud Osman (Soudan) 

 en 2008, Hu Jia (Chine) 

 en 2009, Memorial (Russie).

À la lecture de cette liste, on est plutôt fier des choix de notre parlement européen et un peu genés voir honteux du comprtement du représentant francais.Melenchon comme lepen dépaase les limites du supportable et soutient le spires régimes comme lepen est admiratif du 3°reich.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alin 23/12/2010 13:08


Toujours autant de haine, Schoettl?


Christian SCHOETTL 23/12/2010 14:13



de qui parlez vous ?,mon propos n'etant pas haineux,je pense que vous parlez de melenchon,je ne crois pas qu'il cultive la haine ,je suis persuadé que c'est support de communication,un mode
d'expression



lambda 23/12/2010 09:43


Au Parlement Européen on représente la France, non ?