Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 09:03

parfois j'ai l'impression que la pays des bisounours existe ,que c'est notre village,parfois la dure réalité me rappelle a l'ordre.

Samedi,on était en version positive,tandis que la bar de la plage ouvrait ses portes,la fête de l'école se mettait en place,un bout de temps qu'elle n'avait pas eu leiu ,du fait, d'un défilé d'enseignants peu motivés et d'un rapport détérioré avce les parents,oserai-je dire dans ce blog,que les parents de Janvry ne sont pas toujours faciles..

Il n'empêche qu'une directrice ultra motivée toute l'année,impliquée avec nous et audelà des murs de l'école a donné une vraie bouffée d'oxygéne,on croise les doigts pour que chacun mesure la chance que nous avons et ne la "casse" pas.

une fête de l'école,donc, qui s'est terminée comme ,toujours dans notre village gaulois par un repas sous l'arbre de la cour d'école.

20120 130735

20130_130728.jpg

201630_130721.jpg

il y a ceux qui préfèrent une position dominante

200630_130712.jpg

Où que l'on soit invité le barbecue est d'une gestion exclusivement masculine,une sorte d'inconscient où dès que l'on sort dze la caverne ,c'est le male dominant qui gère !

201200_130742.jpg

bar de la plage,fête de l'école,mais aussi,achat du nouveau "petit train" ,on a commencé par charger la locomotive et ce lundi ,on va chercher les wagons

20630_112254.jpg

j'aimé cette question sur facebook "comment fais tu pour trouver des trucs comme cela ?"

 a laquelle j'ai répondu "la question qui faut se poser est : pourquoi me propose t on des petits trains, des dromadaires,et des tuks tuks thailandais ? "

Partager cet article

Repost0

commentaires

NIALAD 03/07/2012 13:09

Non, rassurez-vous, je vous ai bien lu. Simplement, la phrase de votre 2e § m'a interpellé parce que l'on met trop souvent en exergue une certaine "passivité" des Enseignants. Je voulais essayer
d'en expliquer les raisons, tout en déplorant, je l'avoue, le fait que certains d'entre eux exercent ce métier plus par nécessité que par vocation. Et ceux-là, je les plains.
Les temps forts comme cette fête que vous relatez sont des moments inoubliables. Je me souviens notamment de cette fête que nous avions organisée au sein du R.P.I. avec pour thème, le cirque. Mais
à la différence de votre fête du cirque à vous (que je trouve excellente!), nous, nous avions fait monter un chapiteau et les artistes en étaient nos Enfants.
A l'entr'acte et après le spectacle, le petit train que nous avions construit nous-mêmes sillonnait les rues du Village.
Et ces séjours de 3 ou 4 jours avec mes Elèves étaient toujours merveilleux. Nos relations tournaient à une agréable forme de complicité.
J'espère que, effectivement, le goût reviendra chez les nouvelles générations d'Enseignants de reprendre ces traditions qui font partie, elles aussi, de l'Education Populaire. Et Bravo aux
Collègues de JANVRY d'avoir ainsi su "mouiller la chemise" à titre bénévole (à ne pas oublier!!!)

nialad 03/07/2012 00:06

Le début de votre texte fait allusion aux Enseignants "peu motivés". Je suis moi-même ancien Enseignant et regretté pour tout ce que j'organisais. Mes successeurs ne semblent pas faire preuve du
même enthousiasme et l'on ne doit pas leur jeter la pierre. Ce n'est pas parce que SARKOZY estimait que, avec 18 h de travail hebdomadaire les Enseignants pouvaient en faire plus, oubliant
simplement au passage que ces 18 h de cours ne concernent que les seuls professeurs agrégés et, encore, faut-il n'évoquer là que les heures de cours. Le prof qui a une trentaine d'élèves PAR classe
a ses cours à préparer et ses devoirs à corriger. Imaginez le temps que peut passer un Prof de FRANCAIS à corriger une centaine de dissertations (30 à 35 élèves/classe, en comptant 3 classes
d'intervention, un minimum....)
Moi, j'ai eu deux chances.
La 1ère a été de me diriger vers l'Enseignement par "vocation". J'adorais mon métier.
La 2e, d'avoir bénéficié de ces établissements qu'on appelait Ecoles Normales et que l'on a supprimées pour les remplacer par des IUFM. Nous n'avions qu'une année de Formation Professionnelle,
mais, au cours de cette année, nous avions des stages d'Education Populaire (et même des cours d'Education Sexuelle - il était temps! - et d'Agriculture!!)
Tous les ans j'ai organisé des Fêtes, voyages, kermesses, etc... L'Administration ne m'en a nullement été reconnaissante! Mieux! Une année, j'ai eu la folle idée de conduire mes Enfants visiter
l'Ile de Jersey avec une traversée en avion de Granville à l'Aérodrome de St-Hélier. Malchance: l'avion n'était disponible que le 9 Juillet alors que les vacances débutaient fin Juin. Mon
Inspecteur d'alors ne m'a pas donné l'autorisation de partir, me rétorquant:"Pendant que vous y êtes, vous devriez faire ce voyage au 15 Août!" Mes enfants ont quand même fait ce voyage qui s'est
fort bien déroulé, heureusement pour moi...
Rien n'est plus fait pour "motiver" les troupes. Que l'on s'investisse ou que l'on reste passif, l'Administration ne vous en est pas plus reconnaissante. Moi, j'ai toujours oeuvré pour mes Enfants
et j'en suis fier. D'autres en olnt moins fait: ils ont eu les palmes académiques. Moi, point la moindre médaille au revers de mon veston et je m'en fiche. J'ai mieux! La satisfaction de la mission
accomplie du mieux que j'ai pu et, 20 ans après l'arrêt de mon activité, des témoignages de sympathie de mes Anciens Enfants. Ca, c'est un précieux capital!
Mais, encore une fois, tout cela je l'ai fait par amour de mon métier, dans une Commune rurale dont j'occupais le logement de fonction, ayant ainsi une autre approche avec les Familles. En fait, le
village ne faisait plus qu'une grande Famille et, ça, ce n'est.... que du bonheur!

Christian SCHOETTL 03/07/2012 07:07



vous ne m'avez pas bien lu,je crois que de vrais hussards de la république existent encore et j'en rencontre !



EOCHE-DUVAL Céline 02/07/2012 18:09

MERCI Christian pour cet article qui me va droit au coeur. Effectivement, cela s'est admirablement bien passé. Juste une "pause" salvatrice en cette fin d'année dans le seul but de faire plaisir
aux enfants...et si c'était ça le bonheur?!
ps pour "Béatrice": je vous assure même si cela ne transparaît pas que les mines étaient réjouies! la prochaine fois, joignez-vous à nous pour en témoigner ;)

Oeil-de-Lynx 02/07/2012 12:10

En ce moment, il faut regarder du côté des motrices TGV en fin de carrière avec moteur à réviser. Rails et caténaires non fournis...

Béatrice 02/07/2012 11:28

C'est drôle les physionomies ne sont pas réjouies, et ont l'air tendues. C'est comme si l'école s'apparentait maintenant au monde du travail.