Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 19:22

Tandis que le parisien annoncait dans un grand article comment le president du conseil général et un de ses acolytes utilisaient les fonds publics pour faire la promotion de leur livre,nicolas Schoettl lui saisissait le procureur de la république pour avoir son avis sur ce conflit d'interet patent

1376635_10201300555008181_1671779523_n.jpg

La lecture de l'article du parisien est édifiante ,tandis que michel pouzol ,un des champions toutes catégories de la chasse aux indemnités, qui est arrivé a être au salarié au cabinet d'olivier thomas , president de l'agence des espaces verts ,tout en étant élu president delégué au conseil général et aujourdhui député,

cet homme qui a tous les talents a la "chance" que son épouse ait trouvé un emploi aussi au conseil général ,un véritable chasseur de primes comme l'appelait un membre du cabinet de michel berson

ledit Pouzol  s'exclame qu'il n'a pas demandé cette publicité pour cet ouvrage qui lui fait courrir les plateaux de télévision avec un emploi du temps certainement dantesque entre l'assemblée nationale ,l'assemblée departementale et les divers conseils où il est censé siégé,un miracle qu'il ait encore eu le temps d'écrire un bouquin !

comme dirait un internaute tout cela s'est fait a l'insu de son plein gré !

quant a notre très très cher president /député cumulant le scrabble et l'écriture avec d'autres plateaux télé,le voilà bien incapable de se lever pour assister  a ces pensums que sont les comissions permanentes qu'il est censé présider comme lundi dernier

son angoisse est que son ouvrage ne se vende pas ,alors une pêtite promotion gratuite dans le mag envoyé au 1,2 million essonniens,lui a fait oublier qu'il a deja été condamné pour de semblables pratiques

qu'importe ,il a une telle sensation que le conseil general lui appartient que ,fait du prince, il croit s'en tirer en annoncant qu'il fera la promotion de tout ouvrage produit  par un conseiller général !

aveu incroyable de sa conception de la gestion de l'argent public et de l'éthique  ,ce serait en toute honneté, tout ouvrage écrit par un essonnien et non pas seulement, par un membre de la caste!

c'est de l'argent public que diantre !,en fait, je suis d'un vulgaire tout cela va lasser le prince

ce matin ,j'étais au conseil général ,pour un comité d'évaluation,passage obligé,posture et perte de temps pour valider le fait que la commune des molieres puisse signer un "contrat de territoire " car si notre deputé /president n'hesite pas sur la depense sur certains sujets ,il en est tout autrement sur l'iade aux communes qui a fondu comme neige au soleil

au résultat ,voilà notre bon maire socialiste  des molieres,remerciant comme un bourgeois de calais devant une subvention pour sa médiatheque de 125000 euros au lieu des  250 000 euros qu'il aurait du obtenir si on avait pas mis son dossier sous le boisseau ,le temps que les montants soient revus a la baisse

en fait de quoi être impressionné puisque ces 125 000 euros ce sont toutes les subventions que pourra obtenir cette commune pour les 5 prochaines années a venir,

les molieres n'auront plus rien pour l'entretien des routes par exemple et il faudra subir un petit chantage de la region s'ils veulent signer un contrat rural 

autant dire que la future liste pour les elections municipales dans son programme d'avenir devra parler largement de la mediathéque qui va tout absorber, car pour le reste ,il faudra qu'elle prie pour qu'il n'y ait pas de pepins et que les routes tiennent le coup

tout cela parce que le conseil général met les communes au regime sec et risque de faire pire car il n'a pas le debut du premier sou pour financer les dizaines de millions du futur stade rugby

si on voulait convaincre que l'echelon du conseil général est devenu inutile et dispendieux ,on n'agirait pas autrement 


Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

André B. 16/10/2013 09:07

Cela devient extrèmement difficile de faire de la gestion municipale, des décisions ont été prises en fonction d'un programme de subventions de médiathèque (était-ce la bonne cible pour le CG à
l'heure de latoile, les besoins étaient autres. quelle était la validité des engagements pris sous condition de durabilité? que reste-t-il comme ressources ? L'emprunt et l'augmentation des taxes,
la vente de ces mêmes biens communaux, c'est la faillite communale et il va falloir l'annoncer ? Jusqu'à quand les contribuables vont être pressés ? De toute façon il n'y a pas que l'entretien des
routes, il y a les réseaux, les bâtiments, et tutti quantti le fonctilnnement avec des citoyens de plus en plus exigeants. Il va falloir réduire la hotte du Père Noël et ne pas se prendre pour
Merlin, revenir aux fondamentaux.