Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 23:51
J'ai passé une belle soirée,il y avait beaucoup de gentillesse,d'amour,de convivialité et ce je ne sais quoi qui me fait aimer la vie,c'est pourquoi je ne partage pas completement cette phrase de René Char :

 
A tous les repas pris en commun, nous invitons la liberté à s'asseoir. La place demeure vide, mais le couvert reste mis.

j'ai parfois la sensation,qu'une ombre vient hanterla place réservée et qu'elle nous permet de nous animer d'une inspiration joyeuse  
Partager cet article
Repost0

commentaires

Oeil-de-Lynx 14/03/2010 16:11


Merci à Evelyne gentille touilleuse de pistou et ses aides, Jacques qui nous à fait découvrir ce que c'est qu'un olivier, sans oublier les jeunes bénévoles et un barbu moins jeune houspillant comme
toujours... Plus vite, c'est cuit, c'est bon, y-a qu'à ...
Belle, bonne, magnifique soirée gauloise, et je me refait un pistou perso après les premières urnes!


claude meurisset 14/03/2010 11:12


"La lucidité est la blessure la plus rapproché du soleil". (in Fureur et mystère) René Char était lucide et comme Héraclite il pensait que le pessimisme fait parti de la lucidité. Si la liberté à
toute sa place à Janvry à la table des Gaulois, malheureusement en Birmanie ou en Chine la place reste vide.