Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 12:08
Pendant que j'écris ces mots,les élus du département sont convoqués au cabinet du préfet pour évoquer les conséquences pratiques du passage au niveau 6.
Tout cela semble bien lointain et très éloigné de notre quotidien, mais c'est en train de nous rattraper a la vitesse de la lumière.
Le débat,en effet, n'est pas de s'interroger sur la pertinence de ce passage au niveau 6,chacun pour des motifs sincères ou non aura son opinion,ce qui compte, ce sont les conséquences et elles sont de tous ordres .
Au point qu'il est difficile de mesurer vers quoi nous nous dirigeons et ce que nous allons vivre.
Ce matin,je reçois ,par mail et pour avis le plan d'urgence de collecte des ordures ménagères en cas de pandémie.
C'est du très concret : en cas de 20% d'absences,en cas de 40% d'absences ...en cas de 60% d'absences..;.Et on ne rigole plus du tout.
A votre avis, si, dans une entreprise,il se déclare des cas de grippe,certains ne seront ils pas tentés pour se mettre a l'abri de demander un arrêt maladie ?
N'allons nous pas être confrontés a un double flux d'absences ?
Celles dues a la grippe,celles dues a la crainte,a la psychose ?
Quel niveau de paralysie des services et du fonctionnement de notre société ,cela peut-il atteindre ?

Quand bien même cette grippe serait en fin de compte bénigne

En tout état de cause ,cela va être une période interressante car les égoïsmes,les réflexes sécuritaires vont se révéler et la fine couche de vernis policé de notre société risque de sauter.
A quel moment les français vont ils commencer a stocker de la nourriture,de l'essence ?,il y aura t il de ces mouvements incontrôlables qui font basculer  l'ordre des choses, guidés par une sorte de crainte animale ?
Vous devez trouver que je brosse un tableau par trop noir de la situation, je garde en mémoire ,a la veille de la première guerre du golf,ces rayons de carrefour totalement vidés et des gens comme vous et moi se battre pour un kilo de sucre ,de riz ou de café.
A l'époque il avait fallu rationner les quantités achetées par personne et doubler le nombre de vigiles,chacun sachant que l'irak n'était pas vraiment le premier pourvoyeur mondial de sucre de riz ou de café..
Il y a quelques jours un paquebot de croisière s'est vu interdire le débarquement de ses passagers,car parmi les milliers de gens a bord,il y avait quelques 60 personnes atteintes de la grippe....je me suis imaginé,un instant, a bord de ce bateau de luxe,confiné a bord,prisonnier et aussi condamné a être exposé a la maladie dans cet espèce d'athanor.
Bien des sentiments peuvent vous parcourir et pas forcément des plus nobles.  
Comme dans les conflits, il y aura des gens admirables et des sales..cons.
Le tableau que je viens de recevoir pour le ramassage des ordures ménagères renvoit a un autre monde et  à d'autres préoccupations ceux qui,encore aujourd'hui se demandent si c'est bien normal de devoir porter le verre dans des containers.
Je ne sais pas combien de décès provoquera cette épidémie,mais j'ai la sensation qu'elle va nous rappeler notre fragilité,notre précarité et modifier l'échelle des valeurs.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Gérard Genesco 06/08/2009 17:20

Les profiteurs sont là !

Comme je l’avais déjà écris, décrié par madame ou monsieur «blogueur masqué» mais pas Zorro, voici ce que l’on peut trouver comme daube à la une du Web lorsque l’on tape H1N1 :

Protection grippe porcine
Toute la protection complète contre la grippe porcine chez ….fr

Protection Grippe A
Masques Respiratoires FFP2 pour une Protection Accrue. A partir de 16€

Protection H5N1 - 39.95$
Une protection naturelle contre la grippe porcine. Contre la pandémie!

A l’instant même où je tape ce texte, à chaque fois que je fais « Enter » derrière pandémie, systématiquement des fenêtres intruses s’ouvrent pour proposer la protection, le remède miraculeux contre toutes sortes de grippes : des gels, des gels, des masques ou autres daubes…
Les profiteurs sont déjà là et le font savoir! Il y a du pognon à se faire ….
Si l’on parcourt la page entière, surtout en bas en petites lettres comme pour un contrat d’assurance, on peut lire : ces affirmations n'ont pas été vérifiées par une autorité médicale, et ont un but exclusivement éducatif. Ce produit n'est pas un médicament. Etc.…
Edifiant?
Ces revendeurs savent pertinemment qu’ils ne proposent que du vent et veulent récolter un maximum de sous sur cette maladie, et se protègent de part leur petit encart en bas de page.
Cela me fait penser au fameux gilet jaune fluo, triangle, mais règlementaire qu’un simple coup de vent de 50km/h le fasse envoler, vendus à prix prohibitif car simulation de rupture de stock.

peadu 05/08/2009 17:58

Quelle mentalité! Travailler moins pour gagner plus! Bien sûr il y a des exceptions (vous en faites peut-être partie?), mais il ne faut pas généraliser. Les français ne sont si "tire au flanc" que vous avez l'air de le suggérer!

Christian SCHOETTL 05/08/2009 20:37


Vous êtes grave,sur un sujet aussi sérieux que celui-ci,la réflexion pourrait être plus digne,plus positive.
Au sein d'une structure que je connais bien 13 collaborateurs ont indiqué que si des cas se déclaraient au sein de l'entreprise,ils ne prendraient pas le risque de venir travailler.
Il ne s'agit pas de tire au flAnc comme vous vous baugez a vouloir caricaturer mais d'inquiétude,d'angoisse et de psychose.
Quel dialogue possible avec des gens comme vous ?
Nous nous confrontons a une situation qui doit déclencher tous les ressorts de la sérénité et de la solidarité et vous? vous êtes tapi dans la médiocrité d'une absence de conscience de la
problématique. pauvre sniper de sous préfecture,assez lache pour porter un masque et avec assez peu de neurones pour ne pas sentir que le sujet ne prête pas a polémique.
Vous êtes atteint d'un virus peu contagieux mais incurable : la bêtise et l'amertume,je vous invite a rester confiner chez vous et gardez votre masque.


Gérard Genesco 04/08/2009 20:57

Il faut plutôt s’attendre à un triple flux si l'on intégre les spécialistes de l’arrêt maladie fictive qui gangrènent la rentabilité du secteur public et privé, ceux qui ont compris travailler moins pour gagner plus !