Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juillet 2009 1 06 /07 /juillet /2009 17:33
A peine avais je reçu le tract de campagne annonçant la candidature du candidat communiste aux élections cantonales que nous découvrions sur le "mobilier urbain" a quelques pas de ma maison  des auto collants du" front de gauche".
ce ne peut être qu'une coïncidence ,je ne peux pas penser qu'un candidat qui veut rassembler les écologistes commence par "saloper" le paysage....Quant a coller un "front de gauche" sur un stop a 50 mètres......
Le même front de gauche un peu en deuil puisque son allié ,le parti de gauche  et jean luc melenchon faisait hier ses adieux de sénateur de l'essonne puisqu'il est devenu député européen du...sud-ouest ! on sent quand même des élus attachées a leur territoire,enracinés...je comprends que cela soit les mêmes qui s'étonnent qu'un fils suivent le chemin du père,eux sont en quelque sorte des "élus du voyage"....avec tout ce que cela comporte?  

Partager cet article

Repost0

commentaires

dupea 07/07/2009 19:01

Il faut quand même avoir une intelligence assez rétrécie :
1° pour s'adonner à ce genre d'activités.
2° penser que de telles saloperies vous apporteront des électeurs.

gérard genesco 07/07/2009 13:15

Ils peuvent certainement faire encore mieux !
Ils n’ont pas eu l’idée de masquer totalement les panneaux Stop, occulter les feux rouges et les caméras du tunnel de Gometz, et pourquoi ne pas placarder le défibrillateur… Ce ne sont pas les idées imbéciles contre la sécurité qui leur manquent.
J’aimerais voir une fois dans ma vie ces noctambules spécialistes du « tag- tract « déguisés en hommes sandwichs diurnes parés de leurs tracts déambuler dans les rues, mais Ils en ont pas le courage!
Non aux tags de tout genre, papier ou peinture !
Ceci est valable pour l’ensemble des partis revendicateurs et autres placardeurs qui nous polluent visuellement nos villes et nos campagnes!

dupea 06/07/2009 18:55

Mélachon dans le sud-ouest... Aussi attaché à l'Essonne que M. Dray, qui déclarait récemment à la radio habiter dans le XXe arrondissement de Paris (dans un quartier populaire, a-t-il cru bon de préciser...)