Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 08:50
En 1994,lorsque j'ai été élu au conseil général,je me suis retrouvé  ,président de la commission culture.
Une chance pour moi,car j'ai pu côtoyer et apprendre a connaître jean de boishue,qui est monument de culture ,d'intelligence et une boule de sensibilité, grâce a lui ,c'est un regard sur la politique que j'ai pu capter même si il est élégant et que je serai toujours un barbare.
Nous avions a la direction de la culture,une certaine marie luce penchard,désomais secretaire d'état a l'outremer,elle aussi,a guidé mes premiers pas : les premiers rapports présentés en séance publique,ou après la présentation,elle se glissait derrière moi et me disait "c'était bien président".
Avec ces deux là,nous avions lancé deux aventures : les archives départementales de chamarande et le musée de la photo de bievres.
pour les archives de chamarande,j'avais été voir avec elle, comment faisaient les autres,nous avions été a Amiens qui a des archives enterrées sur un niveau,personne n'avait eu l'idée culottée de jean de boishue de descendre sur 7 niveaux.
Grâce a marie luce,j'avais eu la chance lors d'un voyage privé d'aller visiter les archives ,elles aussi, enterrées de guadeloupe et d'être reçu par la présidente de la région guadeloupe lucette michaut chevry a son domicile.
Là aussi,un moment formidable, avec une sorte de tina turner de la politique,quelque soient les parties discutables du personnage,elle est magnétique,c'est une énergie phénoménale,cela a été deux heures "scotchantes" de rires et de surprises.
Quant au  musée de la photo de Bievres,au forceps ,nous avions réussi a faire aboutir ce projet ,ou du moins en théorie puisque le concours d'architecte avait eu lieu ,que les plans existaient  que tout était pret ,mais que l'arrivée de la gauche en 1998 a tout stoppé et que michel Berson vient de définitivement  tuer ce dossier,commettant a mes yeux une erreur culturelle grave.
L'essonne n'a qu'une identité relative due a la jeunesse de la création de ce département,il y a quelques  repères qui peuvent lui donner de la personnalité,le musée de la photo de bievres,planté a l'entrée de l'essonne a un jet de pierre de velizy en faisait partie.
Mon blog est souvent considéré par certains, comme acide,mais il serait curieux de ressortir les quelques documents que je détiens des négociations avec bouygues  qui ont eu lieu sur ce dossier avec la gauche départementale : De culture,il ne restait plus rien et le projet de musée que nous avions imaginé disparaissait au profit du business.
Voir abandonné le projet de Musée de la photo de bievres au profit d'un erzats a l'autre bout du département est un crime et un manquement a la parole .il y  une expression qui va bien a certains : après avoir promis aux elus ,aux amis du musée  que celui ci  se ferait la gauche fait tout autre chose : elle n'a qu'une parole,alors forcément des qu'elle en a besoin ,elle la reprend.
Quand je pense au déluge de dépenses et d'investissements départementaux faits pour faire plaisir aux uns et autres,je suis consterné que ce rendez vous  avec l'histoire et avec notre avenir, a la porte du plateau de saclay soit classé en pure perte.
Avec une vraie colère, a l'idée que si le député et les élus locaux avaient été socialistes ,nous ne serions pas dans la meme situation aujourdhui. et les preuves par l'investissement départemental existent. 

marie luce est venue quelque fois déjeuner ou diner a la maison,je suis très heureux qu'elle ait accédé a ces fonctions et puis cela m'amuse a plusieurs titres : elle succéde a yves jego,lui-meme ancien collaborateur du conseil général de l'essonne,sa présence comme celle de marie luce penchard n'était pas le fruit du hasard et c'est sympa que cela soit eux qui se retrouvent au bout du compte avec un maroquin. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

benjamin.S 02/07/2009 14:56

Reponse a dupea:
Personne, quand je demande a alexandre de faire appelle a son inteligence,il repond qu'il ne peut plus parler!
faites vos conclusions...
C'est digne d'un sketch.

dupea 02/07/2009 11:52

Quelque chose m'échappe : qui a interdit à Alexandre de s'exprimer ?

Alexandre Thomas 02/07/2009 08:21

Quand on ne plus s'exprimer, quand on bâillonne les opposants, quand dès lors qu'ils interviennent, une armée d'aficionados se lève pour les envoyer dans des camps (même d'autre souhaiteraient qu'on les supprime carrément comme Benjamin S.) cela s'appelle la dictature.
Monsieur Schoettl faite respecter la démocratie sur ce blog !

Christian SCHOETTL 02/07/2009 08:43


il y a des limites que l'on ne  dépasse pas,traiter des gens de nazis sous prétexte qu'ils ne sont pas d'accord avec vous rèvéle un vrai fascisme sous jacent ,la derniere phrase aurait pu
laisser croire qu'il y avait un espoir de sens de l'humour chez vous mais les quatres premières lignes confirment votre une mentalité peu reluisante,lorsque des gens comme vous sont élus ,dieu nous
en préserve c'est là que nous sommes en dictature.


dupea 01/07/2009 21:07

La démocratie a du bon. Ah ah ah ! Voilà qui montre qu'Alexandre Thomas n'est pas un antisarkoziste primaire puisque je croyais, moi, que Sarkozy avait verrouillé tous les contre pouvoirs. Alexandre doit certainement être un ami de Manuel Valls et ne manquera pas de soutenir sa candidature à la prochaine présidentielle...

benjamin.S 01/07/2009 10:18

Alexandre thomas n'a pas de site... à son nom, alors j'utilise votre blog pour m'énerver, vous m'en excuserez.
Pas de respect pour les planqués.
Raconte-moi, Alexandre, quel est l'intérêt de ton dernier message, est-ce l'addition de mots insultants, le plaisir malsain d’empêcher des discussions constructives, ou serait-ce une sorte d'exutoire après une défaite au football.
Je te rappelle l’objectif : demander des précisions sur des sujets concernant notre canton, les choix du conseiller général, ainsi que sa vision d'une problématique. Tu n'offres aucune solution, ne pose jamais de questions sans qu'elle soit offensive, aucune idée qui fasse avancer les choses, tu critiques, caché derrière ton ordinateur, toutes les décisions.

Tu as des soucis avec les décisions concernant la Predecelle, parles-en, explique ton point de vue, les défauts que tu perçois dans les choix qui ont été pris, tu veux parler de Nicolas Schoettl, demande pourquoi lui plutôt qu’un autre, les différences de point de vue entre le père et le fils, en bref essaye-toi à l’intelligence.

Je ne sais toujours pas pourquoi Mr Schoettl ne t’a pas éjecté de ce site, même la démocratie a des limites avec les gens comme toi.
Sache que j’attends l'évolution de tes commentaires avec impatience, mais un nouveau pseudo devrait réussir à te cacher. Changer de pseudo comme on change de vie, certains allemands ont fait pareil après la guerre. Ils avaient honte d’eux même.