Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 21:47

En fait,c'est une question que je me pose a chaque campagne électorale.
En effet , a ces occasions,il y a toujours un crétin qu'il soit de droite ou de gauche qui colle des affiches n'importe tout, et parfois dans les lieux le plus improbables pourvu qu'il trouve une surface plate : c'est un "tartineur".
Je m'interroge sur les motivations de ce crétin : pense t il que la multiplication d'affiches vont conduire l'électeur a voter dans ce sens ? c'est  prendre les électeurs pour des imbéciles ?
pense t il qu'il est sérieux si, sur une affiche il défend l'environnement et grace a l'autre il le pollue ?
Définitivement ,mais j'attends votre opinion ,je crois que ce genre de dérapages sont assimilables aux chats du quartier qui viennent uriner pour marquer leur territoire.Un reflexe d'homme des cavernes qui se frappe des poings sur la poitrine en criant "uba uba"sauf que là,c'est pl
utot de nuit avec le courage des gros dégeulasses.
Je ne manquerai pas sur ce blog,quelque soit le parti de publier les photos de ces défenseurs de l'environnement le jour et grands pollueurs la nuit.
Car,bien entendu ,il y a ,a l'année,des panneaux pour pouvoir s'exprimer,je note a ce titre que le respect républicain ,n'est pas une pratique courante.
Là encore,on a le droit d'entendre qu'une opinion et la plus primitive violence s'exprime dans le cas contraire.

Partager cet article

Repost0

commentaires

la belle de cadix 22/04/2009 13:52

a bien observer,c'est vrai que les affiches du PCF.....inondent....notre secteur.
comment font ils pour financer tout cela ?
vivement la vente du muguet !comme ils disent ce sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières !

Genesco 21/04/2009 14:05

Pour information
Les Tartineurs, ces artistes bénévoles connus ou non, font partie d’un mouvement artistique nommé « STM » ; Sur Ton Mur. Ils utilisent un support identique de marquage de territoire à celui des membres du CMM, un mur, mais pas leur mur. Ce sont des noctambules nyctalopes difficilement repérables car très rapides. Leur sens artistique au travers des slogans s’apparente également à ce dernier mouvement.
Le CPMM, C’est pas Mon Mur, regroupe les Tagueurs, jeune génération en mal d’identité et de loisirs ludiques. Ils sont la plupart dénués de sens politique. Leur crédo, barbouiller de signes cabalistiques un mur fraîchement peint afin de marquer un territoire. Ils vivent en bandes bien organisées, avec guetteurs munis de téléphones portables. Ce sont également des noctambules nyctalopes, mais la plupart du temps cagoulés, cachés, signe extérieur de non responsabilité. Tiens, cela me fait penser à la politique…
Les annonceurs publicitaires, associés aux propriétaires de terrains et bâtiments qui bordent nos routes s’affichent au « PTY » ; Plein Tes Yeux. Tant pis pour l’automobiliste curieux n’ayant pas vu la limitation de vitesse. Rien à faire du regard sur l’environnement, mais cela ramène des sous.
Encore, les délicats entasseurs d’ordures dans nos forêts affiliés au « CPMT » ; C’est Pas Mon Terrain.
Et ceux qui créent un anneau saturnien ordurier autour de notre planète, « CPME » ; C’est Pas Mon Espace.
Ces artistes reconnus ou non se sont ralliés sous une grande bannière artistique « Plus dégueulasse que moi, tu meurs »
Avec un slogan commun : dégueulasse et fier de l’être !
Ils ont même un chant de ralliement : Je suis dégueux et c’est ma joie…

dupea 21/04/2009 09:38

Vous avez bien raison. Qu'en pense Ségolène ? J'imagine qu'elle aurait honte pour la France.

teusch 20/04/2009 22:49

je me suis aussi toujours posé la question de la rentabilité des campagnes d'affichage sauvage.
Est ce qu'un parti récupère plus d'opinions positifs en diffusant comme cela leur message ou au contraire d'avis négatifs parce qu'ils polluent la vue. (sur l'affiche, en exemple, le message est plutôt circoncit et donc l’information sur le partit politique plutôt restreinte)
Et quand on ramène tout ça au cout de la production de l'affiche - conception et matière première et surtout au cout du temps passé pour le collage, n'y aurait il pas mieux à faire ?
Je suis persuadé, comme vous, qu'une campagne de dé-affichage aurait plus d'impact médiatique qu'une campagne d'affichage. Vous imaginez, si je prend l'exemple de votre photo, l'opération médiatique pour le partit communiste si les 2 heures à poser les affiches un peu partout, ils les passaient à ramasser des ordures sur les chemins, ils deviendraient alors peut être civique et populaire !