Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 09:42

l'école majoritaire de la thérapie psychiatrique ou psychologique consiste a chercher qu'est ce qui fait mal,qu'est-ce qui a traumatisé,en fondant la théorie qu'il faut expurger,ces douleurs enfouies.
Je suis de ceux qui défendent le principe "dis moi ou tu te sens bien,ce qui te rends serein,ce qui te fais avancer".
et travaillons dessus....
Le fait de dire ,je suis fatigué ,m'a toujours installé dans un état d'épuisement, jamais quelqu'un qui s'est senti mal,ne s'est en senti mieux en le disant.
Cette attitude morbide touche toute notre société,l'actualité heureuse n'intéresse personne,un chef d'entreprise qui embauche  n'a aucun intérêt et un élu honnête ne mérite pas une ligne.
a contrario ,un patron voyou,un élu corrompu,et un magistrat véreux,c'est formidable ! on se bauge dans le "tout va mal,la preuve"
les centaines de milliers de chefs d'entreprise qui se sont endettés et qui ont mis leur argent pour créer leur boite,qui passent des nuits sans sommeil et qui ont tout risqué, sont balayés aux yeux de l'opinion publique  et amalgamés a deux  ou trois "patrons"qui n'ont jamais rien investi,qui ont été nommés et qui sont issus d'un certain sérail.
Je suis très heureux, car la presse se réveille et déclare la guerre, depuis ce matin a cet univers gris dans lequel on voudrait nous faire croire que nous vivons : Il y a des gens formidables,des gens qui se battent, des gens qui créent,il n'y a pas que des gens qui psalmodient " la crise, la crise, la crise",il y a ceux qui croient en la vie et qui se disent qu'il faut être prêt pour sortir du trou noir.
Positive attitude lit on ce matin,je suis a cent pour cent pour !
les pessimistes vous tirent toujours vers le bas,nous avons besoin d'énergie ,de croire en l'avenir et de nous  en donner les moyens,
christophe colomb regarderait notre société avec consternation,nous qui laissons la vie dévorer nos rêves plutôt que ce soient nos rêves qui dévorent notre vie,ce n'est pas de moi mais de saint exupery.

Partager cet article

Repost0

commentaires