Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 08:12

Juste un mot,du a une conversation hier a propos de mon article concernant le parc naturel :mon interlocuteur me dit  "même toi tu commences a douter de notre entrée dans le parc naturel".....
La seule chose qui me ferait douter de l'entrée de janvry dans le parc est que certaines communes qui ont demandé de participer au périmètre d'études, a la veille des elections municipales,sont bienheureuses de trouver des prétextes à justifier de ne plus vouloir y rentrer,je pense qu'il y a concordance d'interets non affichés entre ceux qui ne voulaient pas y aller et qu'on les laisse bétonner tranquillement et ceux qui ne veulent nous voir arriver.
Quant au parc ,lui-même, a sa philosophie  et a ses orientations,je me refuse a amalgamer  le concept de parc naturel auquel j'adhère et la direction que telle ou telle personne veut lui donner.
Ce n'est pas parce que je conteste la gestion du conseil général  actuel que je ne me présente pas aux élections cantonales et que je ne suis pas présent au conseil général pour participer au débat démocratique.Un parc ,c'est un outil,celui là m'intéresse,ce que les hommes, suivant la main qui le tient en font, est un autre débat.
Un seul exemple pour le parc naturel : si les personnes attachées aux valeurs environnementales mais aussi du paysage et de la préservation des qualités de notre territoire ne s'occupent pas de développement économique,doivent elles stupidement dire,"cela je le laisse a ceux là mêmes qui affichent leur mépris pour le respect de l'environnement " ? Je revendique qu'il faut avoir cette ambition formidable de penser que le développement économique ,l'emploi  ne doivent pas être identifiés a la pollution et que c'est une affaire trop sérieuse pour la confier a des gens qui sont prêts a faire n'importe quoi.
Merci de ne pas  penser que le développement économique respectueux de l'environnement c'est filer la laine au coin de la cheminée ou plus sérieusement ouvrir une chambre d'hôte,si nous ne nous emparons pas de ces sujets pour les porter de façon exemplaire, alors nous serons taxer de "bobos" égoïstes qui cherchent des prétextes environnementaux pour préserver "leur" environnement.
Je revendique le fait qu'avec une immense volonté collective et en faisant travailler tous nos neurones,nous pouvons prouver que l'environnement et l'emploi peuvent constituer des mariages exemplaires et imposer le respect dans un develloppement économique qui s'appuie sur l'environnement et qui donc le respecte.

En un mot,brisons les caricatures, decidons de refuser de tomber dans le fatalisme,et relevons des défis fondateurs d'avenir. 
quant au pathétique agenda 21 du conseil général sorte d'erzats,il semble que les membres de l'observatoire,seule structure vraiement digne d'interet soient de moins en moins entendus quant au budget ,il va etre diminué de moitié cette année.

Partager cet article

Repost0

commentaires

DSL 07/03/2009 11:58

On est bien d'accord que ces règles (on ne sait toujours pas qui les a faites), ont été faites pour des villes. Mais vous voulez dire que la commune des Molières, village rural, écoperait du bétonnage pour des logements et une zone d'activités et en plus du passage des avions au lieu et à la place de la ville de Limours, pour que rien n'y bougeât ? Mais alors là pas d'accord, il faut que les élus des villes prennent leurs responsabilités.

belle de cadix 07/03/2009 08:13

quelqu'un est en train d'écrire que le maire de limours qui prone le develloppement économique et qui a fait acheter 20 hectares aux molieres au district a, en meme temps, supprimé les possibilités de develloppement économique sur sa commune ? il est charmant ce garcon ! il doit etre du genre a préconiser de déplacer les couloirs aériens sur la commune d'a coté et a vouloir le beurre,l'argent du beurre et le sourire de l'electeur...

catherine G. 06/03/2009 22:32

si j'ai bien compris, le commentaire de DSL ne visait pas la commune de Limours mais le projet de zone d'activité sur le site TDF des Molières .

jpp 06/03/2009 21:34

je ne comprends plus tres bien qui reproche quoi a qui ! après tout c'est bien la commune de limours qui a retiré 30 hectares de zone d'activités de son plu ,vous n'allez pas l'accuser maintenant de vouloir bétonner le secteur !

catherine G. 06/03/2009 21:20

Que de confusions et d'incompréhensions ! Au fond tout cela est normal puisque nos élus n'ont jamais pris la peine de débattre avec les citoyens sur ces sujets de fond.

Les règles de densité contenues dans la charte ne viennent pas de nulle part mais d'une réflexion menée depuis des années sur la nécessité de densifier et de recréer de l'urbanité dans les centres urbains. Arrêtons de crier au loup en disant que la charte prévoit une densité de 90 logements par hectare dans nos villages. C'est faux !

D'ailleurs qui sait ce que cela veut dire une densité de 90 logements à l'hectare ? Dans les centres anciens comme celui d'Evry Village, la densité moyenne est de 210 logements à l'hectare sur 4 étages et la vie y est fort agréable : beaucoup d'espaces verts et de la mixité sociale ...

Dans un Parc , il y a des hameaux , des villages (qui souffrent actuellement d'une dénaturation du fait de nombreuses extensions pavillonnaires sans âme) , mais aussi des villes comme St Rémy les Chevreuse, desservie par le RER et dans lesquelles il n'est pas aberrant de prévoir une densité de 90 logements à l'hectare.

Quant à la polémique sur le "développement économique" qui agite beaucoup nos élus en ce moment et qui semble leur donner des arguments pour refuser d'entrer dans le Parc, il faut se méfier des arguments avancés et qui sont, à mon avis fallacieux.

Je m'explique : les Parcs n'ont aucune compétence mais que des missions d'assistance et de conseils. La compétence développement économique reste donc entièrement dans les mains de la CCPL qui devra juste prendre des engagements pour que ce développement se fasse dans les meilleures conditions sur un plan environnemental. Jusqu'ici rien d'antinomique avec les positions affichées par tous nos élus, en tout cas en apparence !

Sur le fond, j'assiste depuis des années à des débats houleux et contradictoires au sein de la CCPL concernant ce fameux développement économique. Il semblerait que depuis que nous sommes passés sous le régime de la TPU (taxe professionnelle unique) certaines communes ne font plus véritablement d'effort pour encourager les entreprises à s'installer sur leur territoire dans la mesure où les ressources provenant de ces entreprises ne leur reviennent pas directement mais son "partagées".

Il ne faudrait pas que les élus de ces communes,qui ne font rien depuis des années pour encourager le développement économique sur leur propre territoire, viennent aujourd'hui accuser le Parc d'être un frein à leurs projets.